Brisson invente la droite caviar

???????????????????????????????

Présentation Powerpoint parfaite pour le candidat Brisson qui veut revenir au  » Temps des Biarrots « , ce qui prouve bien à quel point ils ont été oubliés lors des derniers mandats. Mais aucun membre de son équipe n’a remarqué la tapisserie ornée de boîtes de caviar.

Parions que l’ancien professeur d’histoire, Max Brisson, va retrouver ses réflexes d’enseignant pour coller un bonnet d’âne mémorable et un redoublement d’office à celui qui s’est occupé, mercredi 9 octobre, de préparer la salle, située au Bar du club house du Biarritz Olympique, où il tenait sa deuxième réunion publique..

Alors que le candidat se plaignait, le matin même dans « Sud Ouest » (9/10), estimant que Michel Veunac, son adversaire ne peut parler de liste de rassemblement quand  » on exclut la première famille de pensée sur Biarritz qui est l’UMP « , personne parmi l’équipe potentielle du Premier adjoint ou parmi les 80 personnes présentes, ne semble avoir sursauté à la vue de la magnifique tenture peuplée de boîtes de caviar, qui ornait le mur devant lequel le candidat exposait son programme. Pour qui cette droite caviar? Pour l’ancienne équipe municipale ? Pour la future ? Ou pour les Biarrots qui n’en ont jamais autant demandé ?

On ne fera pas l’injure de prendre au sérieux cette gaffe hilarante d’un candidat dont on connait les origines populaires et le véritable attachement à Biarritz. Devant une salle bondée (au moins 80 personnes) et majoritairement acquise à sa cause, Max Brisson a déroulé avec aisance un programme, plutôt intéressant qu’il décline en trois points: ouvrir le temps des Biarrots ; faire rayonner Biarritz, « ville océane » ; effectuer un cadrage financier rigoureux.

Mais, malgré le brio de l’orateur qui alterne  flamme biarrote et habileté politique, on sourira au passage de cette appellation  » ville océane « , sans doute destinée à faire oublier le naufrage d’une Cité en grande perdition (« un échec » concède le candidat)… Une idée de l’ancien prof d’histoire pour rappeler aux Français, si nuls en géographie, que notre belle cité se prélasse en bordure d’océan ?

???????????????????????????????

Une salle bondée et intéressée.

On appréciera aussi à sa juste valeur l’aveu, quand le financement de ce beau programme du  candidat Brisson est évoqué :  » il va falloir se creuser les méninges pour trouver d’autres ressources « . Ce coup là, Hollande nous l’a déjà fait en 2012.

Et on pouffera de rire pour les contorsions sémantiques que nécessite parfois la pratique politique. Interrogé sur le maire qui nous gouverne actuellement, le candidat fait trois fois le tour de l’estrade avant de concéder :  » Les fins de cycle ne sont pas toujours faciles « . Des plus jeunes auraient dit :  » Vite, un vétérinaire et la piqûre ! « 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s