Un jour, peut-être, petit Lafite deviendra grand…

Lafite 037

Guy Lafite est trop débordé pour gérer son blog, mais il ne perd pas le sens des réalités. Si vous loupez la mention  » Je fais un don « , courez vite chez l’opticien…

À quelques semaines des municipales, la lecture de Sud Ouest s’avère décidément presque aussi délicieuse qu’une escapade nocturne en scooter dans la bien-nommée rue du Cirque…  présidentiel.

De tout temps, les enfants se sont efforcés de singer les grands pour se convaincre que le poil allait leur pousser aux pattes beaucoup plus vite. Dans ma génération, on ne révérait  que les frères Boniface, leurs feintes, leurs esquives, leurs passes croisées. Une autre génération n’a juré que par Chabal, s’efforçant de foncer droit et de tout fracasser sur son passage. En politique aussi, les petits candidats s’efforcent de singer les grands… même si, pour l’instant à Biarritz, on ne leur connait pas quelque enlèvement en motocyclette d’une des danseuses du ballet Malandain, à la sortie du théâtre de la gare du Midi.

Ainsi qu’apprend-on dans le Sud Ouest daté du 17 janvier, intitulé  » Ils surfent pour leur champion  » ? Que le candidat Guy Lafite est absolument DÉ-BOR-DÉ et qu’il est obligé de confier sa communication sur les réseaux sociaux à deux personnes, François Amigorena, le patron de l’agence IS décision, et Laurent Riberolles, qui avait fait campagne à ses côtés quand notre surfeur militait dans le sillage de Bertrand Delanoë.

Et si on en croit l’équipe communicante, c’est un plein temps que vivent ces deux esclaves du clavier d’ordinateur dans le sillage du sémillant homme de gauche : « Les bonnes pratiques nous conduisent à ne pas poster plus de deux messages par jour sur Facebook et pas plus de cinq ou six tweets »

???????????????????????????????

Capture d’écran effectuée le samedi 18 janvier à 15 heures : 420 signes, rédigés à deux en quatre jours, c’est effectivement insurmontable

Rappelons tout de même aux profanes qu’un tweet n’excède jamais 140 signes et que les messages sur Facebook ne sont guère plus longs et l’on mesurera mieux les cadences infernales. vécues par l’équipe communicante.

Les électeurs qui réfléchissent un peu avant de se décider pour qui voter, tomberont sans doute des nues après cet aveu, mais ils devront s’y faire : les tweets signés Guy Lafite sont à peu près aussi authentiques que la couleur noir corbeau des cheveux de François Hollande.

Heureusement le contenu sauve tout, avec des pensées lafitiennes de haute volée comme :  » Notre local est modeste. Et c’est un choix délibéré : décence et gestion rigoureuse...  » ou  » Ma carte de voeux pour 2014. Excellente année à toutes et à tous « . Mais où vont-ils chercher tout ça? On comprend désormais pourquoi l’homme qui a quitté précipitamment la mairie de Paris en 2004, a besoin de deux communicants pour l’aider à diffuser un programme aussi révolutionnaire!

Tout cela n’est tout de même pas très rassurant sur la résistance physique et morale du candidat. Si Guy Lafite est déjà « au taquet« , alors que la campagne vient à peine de commencer, qu’en sera-t-il si, par un hasard extraordinaire, il se retrouve maire de la ville avec trois dossiers à gérer dans la même journée? Il va prendre sa planche de surf et ramer, ramer jusqu’en Amérique pour ne pas avoir à affronter la réalité?

C’est idiot, mais 140 signes de temps en temps écrits par Guy Lafite en personne, rassureraient tout le monde. Car rien n’empêche le candidat, à l’image de certains de ses rivaux, d’ignorer les réseaux sociaux au profit du terrain. Là au moins il n’y a pas tromperie sur la marchandise et, en politique plus encore qu’ailleurs, on ne se méfie jamais assez des contrefaçons…

Une réflexion sur “Un jour, peut-être, petit Lafite deviendra grand…

  1. … je lis avec un retard certain … cette FRITE échappée de son huile (bouillante sans doute ?) !
    Je me permettrai juste d’ajouter que LAFITE est plus à l’aise aux CHIFFRES qu’aux LETTRES et, nul n’étant parfait, peut-on le lui reprocher ?
    LUI, MAIRE … !!! … aura sans doute assez à faire pour résorber la DETTE accumulée au fil des décennies sur la tête des Biarrots, cette dette qui augmente chaque année quand tombent dans les BAL nos taxes foncière et d’habitation … dont il été, cette dernière mandature, un « excellent » comptable mais qu’IL n’a pu empêcher de gonfler exagérément ;-(
    Souhaitons-lui une bataille « rangée » … comme il les aime … sans tambour ni trompette pour ne le pas CHOQUER outre mesure et, toute opinion politique mise à part …
    ——->> QUE LE MEILLEUR GAGNE !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s