C’est en s’alliant à n’importe qui…

629833_19235525_460x306

La charte éthique de Guy Lafite, tout juste bonne à amuser la galerie au premier tour.

Le propos était somptueux et semblait gravé dans le marbre : « Je demanderai à chacun des élu(e)s de signer une charte d’éthique et de responsabilité l’engageant à :

– Respecter les valeurs qui fondent notre engagement,

– Traiter avec respect et équité les agents de la Ville comme les citoyens,

– S’interdire tout conflit d’intérêt avec l’action de la Ville et des organismes qui en dépendent. »

Guy Lafite est décidément un amuseur public qui a dû dans sa jeunesse un peu trop écouter le sketch de Coluche où un flic de base déplore les difficultés de son métier : dix avertissements, un blâme ; dix blâmes, une mise à pied.

La tête de file du parti socialiste a pu constater tout comme nous pendant la campagne que le deuxième adjoint à la mairie de Biarritz n’avait pas hésité à emprunter de l’argent à son principal fournisseur Jacques Darrigrand. Que, dans le cadre de l’Agglomération, il avait fragilisé les positions de la ville de Biarritz en devenant l’employé de Jean Grenet, et en bénéficiant d’une étude sociologique fort bien payée. Qu’il avait enfin encouragé ou au moins laissé faire un des ses lieutenants pour compléter la liste du Front national. Mais tout cela ne dérange visiblement pas le champion de l’éthique Guy Lafite, qui vient de décider de s’allier à Michel Veunac!

Même silence assourdissant du côté des socialistes : il est évident que le parti qui soutient François Hollande va prendre une rouste monumentale dimanche prochain et perdre plusieurs dizaines de villes, mais est-ce une raison pour fermer les yeux sur les alliances les plus improbables et les plus discutables? Pour ces raisons, le parti communiste, qui a annoncé qu’il refusait de voter pour une liste Lafite-Veunac mérite d’être salué pour son courage.

Une élection ne correspond jamais tout à fait à ses rêves. Au soir du premier tour, j’aurais adoré voir Mathieu Accoh, largement en tête, tendre la main aux communistes, offrir éventuellement un petit strapontin au représentant de la gauche cachemire Guy Lafite et intégrer les deux révélations de cette campagne, idées à foison et indiscutable amour de Biarritz, Richard Tardits et Guillaume Barucq. Mais entre le rêve et la réalité, le fossé peut-être immense. Force est de constater, comme le prouvent à chaque fois le résultat des élections présidentielles, que Biarritz est une ville qui vote majoritairement à droite.

Au premier tour, on se fait plaisir, au deuxième tour, on élimine, dit l’adage. Mardi, il était assez amusant de voir Max Brisson en compagnie d’une « pointure » comme Alain Juppé, pendant que le tandem Veunac-Lafite recevait le renfort d’un Didier Borotra, qui semble avoir peur que le trio Brisson-Saint-Cricq-Tardits ne s’intéresse de près à tout ce qui s’est passé à la mairie ces dernières années. Faute d’offre véritablement à gauche, entre une liste de droite qui a le mérite d’être cohérente et une alliance improbable, façon Borotra, qui va continuer à envoyer la Ville dans le mur comme par le passé, mon choix est vite fait. Lafite et Veunac main dans la main, Peio Claverie dans les bras de Destizon, Michel Poueyts en arbitre des élégances, c’est la reconduction assurée du système Borotra, les copinages et les coquinages garantis.

Tout plutôt que cela!

3 réflexions sur “C’est en s’alliant à n’importe qui…

  1. Bonjour(?),

    NB:Commentaire publié sur SO,mais la gouvernance éthique et durable et la gestion publique efficiente au quotidien sur divers sujets et projets n’intéressent pas grand monde,les élus et candidats encore moins,surtout si cela dérange.

    Qui a dit que l’Acba divisait ???

    Le projet au rond-point du Colonel Melville Lynch sur un terrain de la DDE cédés par l’État à l’Acba dans le cadre d’un projet d’intérêt général(par exemple l’habitat social,un hôpital,un pôle de traitement et de valorisation des déchets,une maison de retraite,une école,un jardin public etc..)Hors ce terrain va être VENDUS aux acteurs privés.

    Question : OPÉRATION LÉGALE OU ILLÉGALE ???

    Question simple qui appelle une réponse simple relevant peut être d’une certaine probité morale et intellectuelle qui est le propre de la politique comme chacun sait.

    Pyrénées-Atlantiques.Anglet.Aritxague.Terrain légèrement pentu, en nature de bois taillis et landes.CY 14, 118, 550, 549 d’une superficie de 7 ha 35 a 40 ca.

    Classement en zone Na et Ne. Sont interdites les occupations et utilisations du sol qui ne sont pas nécessaires à la réalisation d’ouvrages publics et d’intérêt général…

    Le méga projet par DSP de « chaufferie collective industrielle » (prévoir les masques peut être ???) à quelques foulées de Canopia d’ailleurs,en pleine zone urbaine à Bayonne sur un terrain que la ville va racheter à l’ Acba pour 700 000 euros tout en sollicitant (?) une subvention de….300 000 €.

    Subventions par ci,subventions par là ;les millions pour les travaux et aménagements à Bidart, Marinadour , ikéa etc…etc….Dans un autre registre,une compétence à priori passée sous silence,la politique mise en œuvre par l’ Acba concernant la gestion locale et globale des OMA dont près de 40 % d’un budget de 20 millions est reversé au syndicat Bil Ta Garbi pour entre autres le remboursement annuel des crédits de l’ordre de 5 millions pour valoriser (?) et surtout enfouir à fonds perdus quelques dizaines de milliers de tonnes.

    Triez (pas trop il faudra faire tourner les fameux BRS)et payez on s’occupe du reste.Sans doute sous le charme de leur nouveau siège social,la direction de BTG en a même oublié de publier la copie certifiée conforme avec récépissé du contrôle de légalité des actes de la délibération du dernier C S, à moins que…..je me trompe de collectivité( ?).*

    Transparence,transparence comme ils disent.!

    L’association des collectivités territoriales du réseau Compostplus dont le siège conjoint avec le SMTD agglo de Pau vient d’obtenir le label AB et Ecocert pour le compost bio-déchets issu des collectes sélectives.Réunissant une centaine de participants venus de France et de l’étranger BTG a brillé par son…..absence.Logique,le syndicat local adhère à une association concurrente qui préconise davantage le ramassage des OMA en mélangent et les fameux BRS.

    La liste est longue et si l’on additionne,la politique mise en œuvre,tous les projets en cours et à venir,la constatation est simple.Au niveau local, guéguerre électorale et débats d’idées mais à l’ Acba, c’est l’entente cordiale qui règne!

    *Cela vient d’être fait sauf que les annexes ne sont pas communiquées.

  2. Le COURAGE qui vous caractérise … d’OSER écrire de telles vérités …. mérite, certes, des applaudissements et si je suis SEULE à les écrire, nombreux seront sûrement celles et ceux qui apprécieront ces Vérités bien envoyées à la veille d’un second tour pitoyable pour ce qu’il est encore convenu d’appeler UNE Démocratie:-(
    Mais Biarritz reste bonapartiste (même si la fesse gauche est toujours de rigueur ici) et les associations de pourvoyeurs de la MAIRIE ont des habitudes bien ancrées dans les esprits :-(
    Ne nous y trompons pas dimanche en votant ou en « s’abstenant » (ce qui n’est pas souhaitable car ILS iront, EUX !)
    Avez-vous lu la Lettre pleurnicharde que l’ex-futur (?) Maire d’ANGLET a déposé dans les BAL de ses ex-futurs(?) administrés ? —–>> Régal d’artiste-en-herbe de la Maternelle ;-))))
    Amicalement

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s