Laisse tomber, c’est du Valls !

Ah, il en avait de l’allure notre ténébreux Catalan, récemment intronisé Premier ministre, mercredi à l’Assemblée, lors de son discours de politique générale, … à ne surtout pas confondre avec un discours de politique géniale. Le sourcil volontaire, le geste énergique, on aurait presque pu croire à sa volonté de changer les choses.

Valls

Le geste est plus énergique que celui d’Ayrault, mais les discutables recasages de copains restent les mêmes.

Las, il n’aura pas fallu attendre longtemps pour comprendre que l’homme qui voulait faire oublier Ayrault-la-sieste, est tombé dès ses premiers pas dans toutes les routines politiciennes.

Prenez l’exemple de Harlem Désir : pour une fois, tous les courants du parti socialiste sont d’accord pour dire qu’il n’a pas l’étoffe d’un Premier secrétaire, qu’il est incapable de prendre une décision et de se faire obéir. Dans une entreprise classique, on aurait viré une si piètre recrue. Au parti socialiste, pour consoler l’impétrant, éloigné de la rue de Solférino, on lui offre un poste de secrétaire d’État aux Affaires européennes. Bon courage aux militants qui, dans quelques semaines, vont s’efforcer de convaincre les électeurs que l’Europe, c’est du sérieux!

Prenez le cas du ministre de l’Éducation nationale : Hollande, affirmant avoir compris le message électoral du peuple de gauche, après sa fessée aux municipales, décide de choisir… Manuel Valls, le plus à droite des socialistes, qui,  par le jeu des alliances, se sent obligé de faire rentrer au sein du gouvernement les représentants les plus à gauche du parti. Vous suivez ? Et c’est ainsi que Benoit Hamon, titulaire d’une bien mince licence en histoire, n’ayant jamais exercé d’autres fonctions que celles d’apparatchik au sein du PS, se voit doté d’un portefeuille qui demande doigté et expérience… Tant pis les enseignants descendront sous peu dans la rue, ça fait partie des printanières traditions de notre pays !

Et l’on pourrait multiplier les exemples à l’infini ! Fleur Pellerin faisait l’unanimité auprès de tous les professionnels du numérique pour le travail de dialogue et de concertation qu’elle accomplissait. Alors qu’elle souhaitait continuer au même poste, il était donc parfaitement logique de lui confier le commerce extérieur, et de nommer à sa place une parfaite inconnue, Axelle Lemaire, avec qui tout sera à reprendre à zéro.

Et ne croyez surtout pas que du côté de celui qui se proclamait « homme normal » en 2012, ça aille mieux. Jean-René Lemas, le secrétaire général de l’Élysée, qui est sans aucun doute responsable des indécisions, atermoiements et reculades du chef de l’État, cède sa place à Jean-Pierre Jouyet, qui, accessoirement, a fait partie du gouvernement Fillon. À croire que François Hollande, en dehors de ses copains de la promotion Voltaire de l’ENA, ne connait personne, puisque le partant, tout comme l’arrivant et la ministre de l’Écologie Ségolène, ont fréquenté au même moment les bancs de la prestigieuse école. Pas d’inquiétude à avoir pour Lemas, Hollande veille sur lui et va lui trouver un pantouflage aux petits oignons. Le Canard enchaîné parle de la Compagnie des Alpes, qui avait déjà fait en son temps le bonheur d’Édouard Balladur. Les salariés licenciés, qui partent avec 5 000 € d’indemnités, après quinze ans d’ancienneté, apprécieront.

Heureusement, après toutes ces détestables petites manœuvres de renvois d’ascenseur, la fraîcheur de certaines nouvelles venues reste rafraichissante. Annick Girardin, secrétaire d’État à la francophonie, n’en revient pas de sa chance devant les caméras de France 3 :  » Quand on reçoit, au téléphone, des propositions du chef de l’État, il est difficile de refuser  « .

Il n’y a donc pas eu une seule bonne âme au parti socialiste pour lui dire de se méfier des propositions du dangereux prédateur qui sillonne, le soir venu, les rues de la capitale en scooter ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s