Quand Guy Lafite fustige… Lafite Guy

Mendiant Biarritz

Vous n’auriez pas un petit euro pour que Biarritz reste propre ?

Dans leur capacité à mentir avec un toupet d’airain, les hommes politiques sont décidément fascinants. De 2008 à 2014, l’opposition s’est égosillée à répéter que la Cité de l’Océan ne pouvait que devenir la Cité naufragée (dépenses surdimensionnées et concept imbécile ! ), pendant que Didier Borotra affirmait, la main sur le cœur que tout allait pour le mieux dans le meilleurs des mondes ludo-scientifiques et que sa chère, si chère Cité ferait taire les rieurs. France 2 et France Inter, en s’intéressant depuis à cette gabegie financière, ont permis au grand public de comprendre l’étendue des dégâts…

… À peine le très regretté Didier Borotra a-t-il tourné les talons (… Mais quand donc la Ville se décidera à lui offrir une statue à 500 000 euros, en hommage à sa remarquable gestion municipale ?) que les langues se délient. Dans une interview donnée à Sud Ouest le 9 mai, le frétillant Premier adjoint Guy Lafite dresse la liste des turpitudes financières du mandat précédent et ce n’est pas triste.

Didier Borotra, comme nombre de maires français, avait l’habitude de dépenser l’argent qu’il ne possédait pas et est parti en laissant les ardoises au petit peuple.

Pour 2014, comptez un remboursement annuel de 1,2 millions d’€ pour la Cité de l’Océan auquel il convient d’ajouter 450 000€ de frais de maintenance, mais aussi pour toutes les dépenses votées par l’équipe précédente, « 1,3 million pour le skate park, 3 millions pour le parking public et la maison des associations de la ZAC Kléber, 0,94 million pour le confortement de la digue de Gamaritz, 2,7 millions pour le renouvellement du système de traitement d’air du casino, 575  000 € pour l’acquisition du terrain du futur lycée Seaska, 1,1 million d’€ pour réparer les  dommages des tempêtes de l’hiver. » N’en jetez plus!

Et le lecteur, incrédule, de se frotter les yeux, partagé entre fou-rire et colère noire. Car qui est le professeur de vertu qui dénonce dans Sud Ouest ces errances passées ? Un certain Guy Lafite, Premier adjoint depuis peu, qui déplore aujourd’hui la gestion calamiteuse d’un certain…  Lafite Guy, adjoint aux Finances de Didier Borotra.

L’opposition, bien évidemment incapable de comprendre quoi que ce soit aux chiffres,  n’a jamais oublié le mépris et la condescendance que manifestait alors l’adjoint aux Finances, du haut de son énarchique supériorité d’as du montage financier, de virtuose de l’endettement contrôlé, de roi du Partenariat-Public-Privé… Dépenser plus que l’on gagne reste pourtant à la portée du premier venu et, disons-le tout net,  si Guy Lafite, au lieu d’être un élu de la Ville, n’était qu’un simple père de famille, on le qualifierait tout simplement de surendetté chronique.

Voilà qui ne nous rassure vraiment pas sur l’avenir de la Ville.

8 réflexions sur “Quand Guy Lafite fustige… Lafite Guy

    • Quand on n’a plus aucune marge de manoeuvre, il faut bien trouver des financements. Guy Lafite dit qu’il ne vendra pas l’Hôtel du Palais… Mais ce ne serait pas la première fois qu’il se contredirait.

      • . Petite friture entre Mr le Maire et son 1er Adjoint. Sujet de discorde « favori », l’Hôtel du Palais. Suite à une de leur réunion de travail, le Maire aurait annoncé son désir de faire un Audit et d’avoir recours à un opérateur extèrieur. Il décide donc de tourner le dos à l’ancien Maire et à Mr Lafite qui a osé prendre une décision en pensant bien sûr à ses amis du conseil municipal.J’espère de tout coeur que l’on sauvera cet Hôtel d’une catastrophe financière.

      • Merci pour ces informations très intéressantes, qui confirment que ce ne serait pas le grand amour entre Veunac et Lafite. Faire une alliance improbable, le temps d’une campagne électorale, est une chose, cohabiter pendant tout un mandat est une autre…

  1. attention....Mon compte mail a été piraté....J'attends une réponse de J.B.Saint Cricq ici dit :

    Max Brisson s’opposait à moi dans le café préparatif à la campagne municipale de 2008
    *au sujet de la Cité de l’Océn et du surf car je soutenais contre lui J-B.Saint Cricq contre la Cité du Surf. J’ignore si le point de vue a de Max Brisson a changé depuis car en ce temps-là, il soutenait mordicus que  » La Cité de i’Océan et du surf . était la meilleure idée de Didier Borotra
    Par contre….en ce temps-là, Guy Lafite ne s »était associé ni à Didier Borotra ni à Max Brisson sur ce point……J’ai cru comprendre plus tard que son opinion sur ce sujet était plus proche de Saint Cricqa que de Borotra…. contrairement à Max Brisson
    Maïté Berckmans

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s