Alain Juppé n’a plus d’oseille pour payer son parcmètre

Alain Juppé 018

En plein cœur de Biarritz, deux places réservées jusqu’au 20 août par arrêté municipal.

C’est à ce genre d’anecdote que l’on découvre l’ampleur de la crise financière qui frappe notre pays ! Bien sûr, comme tout le monde, on a entendu les restaurateurs biarrots maudire la météo variable, la qualité de l’eau de baignade invariable et les clients qui ne prennent qu’un plat accompagné d’une carafe d’eau du robinet, potable celle-là, bien sûr on a écouté d’une oreille distraite les sociologues nous expliquer que les Français trouvent de plus en plus souvent refuge dans leur famille pour les vacances (À Biarritz, c’est fou le nombre de personnes qui se rappellent soudain votre existence en août!), mais qui aurait pu imaginer qu’un actuel maire de Bordeaux, ancien Premier ministre et actuel co-président de l’UMP puisse ainsi tirer le diable par la queue?

Alain Juppé est venu trouver refuge pour une semaine, à Biarritz, dans sa famille, et, comme tout citoyen ordinaire, il a droit à la plus absolue tranquillité et aux meilleures vacances possibles. Seul hic, la prestigieuse cité de la Côte basque est une ville chère. L’abonnement pour stationner une semaine aux emplacements prévus à cet effet coûte… 12 € la semaine. 24 €, quand on est accompagné par son garde du corps, dans une deuxième voiture.

Heureusement, notre bon maire Michel Veunac, n’écoutant que son grand cœur, son amour immodéré des têtes couronnées et sa détestation des vélos, a vite trouvéAlain Juppé 016 la parade pour permettre à l’impécunieux Juppé, de bâtir tranquillement, sur la grande plage, des châteaux de sable marqués  » Élysée 2017 « . Par arrêté municipal, notre Premier magistrat, qui, cette fois, n’a pas repoussé sa décision à octobre, a bloqué jusqu’au 20 août 2014, deux places dont un emplacement réservé aux vélos, pour notre touriste de luxe, ce qui fait hurler tous les riverains qui tournent longuement avant de décrocher la tranquillité de leur véhicule. Gag supplémentaire, selon l’article 3 «  Le présent arrêté pourra faire l’objet d’un recours devant le tribunal Administratif compétant (l’orthographe est de la mairie!) dans un délai de deux mois à compter de sa notification ou de sa publication ». Un peu comme la Cité de l’Océan, en somme, jugée illégale des années après avoir été bâtie?

J’ai plutôt de la sympathie pour Alain Juppé, premier chef de gouvernement à avoir alerté les Français sur la gravité de la dette, homme politique condamné à un an d’inéligibilité en 2004 pour les approximations de Chirac,  auteur d’un blog remarquable, lors de son exil canadien, maire de Bordeaux dont le travail est salué par la plupart de ses concitoyens, et presque candidat à la présidentielle de 2017, ce qui est de loin préférable à un retour de Nicolas Sarkozy.

Mais ce genre d’anecdote, même si elle ne va pas loin, est désagréable car elle est révélatrice de la duplicité qui accompagne toujours un peu les hommes politiques. Soit le maire de Bordeaux, Alain Juppé, rend officiellement visite à Biarritz et il est normal de lui simplifier la tâche. Soit il est un vacancier comme les autres, qui sera le premier à réclamer tranquillité et anonymat si on le dérange, et dans ce cas là, ces petits passe-droit détestables relèvent d’une logique d’ancien régime, où on se gardait bien de confondre nobles et roturiers.

Seule bonne nouvelle pour Biarritz, le temps des sérieuses économies, nécessitées par le gouffre financier que représente la Cité de l’Océan, semble arrivé. Didier Borotra offrait aux notables des séjours à l’Hôtel du Palais. Michel Veunac, des places de stationnement. Et avec le prochain maire, compte tenu des finances de la Ville, ce sera une simple part de gâteau basque ?

25 réflexions sur “Alain Juppé n’a plus d’oseille pour payer son parcmètre

  1. Tous les 3 jours, un nouveau « gag ». Ça me rappelle quand j’étais gosse et que j’allais voir Guignol. Jusqu’où s’arrêteront-ils ?

  2. Il s’ agit d’une mesure anticonstitutionnelle car elle aliène un espace public au bénéfice d’un particulier, fut-il ancien premier ministre. En outre l’arrêté ne précise pas l’état civil du demandeur.

  3. Comme ces parkings dérangent
    Il n’a plus rien d’un ange
    Les genres se mélangent
    L’Veunac pas un archange
    Comme ces parkings dérangent
    Ce Juppé pour toujours
    V’la le retour, v’la le retour
    D’après le refrain de  » Sur le parking des anges » ( Marc Lavoine)

  4. Bonjour(?),
    Sacré juju…..Ils sont tous à plaindre ces pôvres élus….mais à priori le PB attire,mais d’un coté comme de l’autre les éléphants et autres requins aux dents longues savent se liguer comme cela c’est fait contre SR et avant contre le père de la nouvelle société qu’était Chaban et pour quels résultats???

  5. Re,
    Augmentation, TVA – Challenges
    actu-eco.challenges.fr/augmentation-tva.html
    Cette politique a déjà eu lieu et a déjà échoué, a également fait valoir Mme Aubry, faisant référence à une augmentation de la TVA en 1995 par Alain Juppé. [.

  6. Pingback: Deux places de stationnements réservées à Biarritz pour Alain Juppé - Rue89 Bordeaux

  7. ça me fait marrer de lire ça, et c’est la même chose pour les places de parking pour les déménagements et personne ne dit rien !!!!!!!!!!!

    • Oui c’est très marrant surtout que les déménagements sont prévus par la loi et pour tous et que ça dure rarement 2 semaines. Rions.

  8. Mr Jean Yves Viollier réside a Biarritz ? Peut on connaître son patrimoine ou c’est comme Cahuzac un riche capitaliste de gauche ???? Encore un faux gaucho qui s’est gavé en faisant croire aux ouvriers qu’il était pauvre ? On devrait s’intéresser au patrimoine des journalistes surtout ceux du Canard enchainé. Pour critiquer il faut être irréprochable monsieur donneur de leçon…..

    • Voilà le genre de commentaire qui m’enchante, car il me permet de répondre précisément. Petit-fils de métayer et fils d’instituteur, j’ai fait toutes mes études en travaillant, avant d’exercer comme journaliste. Salarié pendant 42 ans, marié à Françoise qui compte elle-même 38 ans de salariat et est toujours en activité, nous sommes propriétaires d’un deux pièces à Biarritz. Acheté en empruntant et pas encore totalement remboursé.
      Alors, oui, je suis à gauche et je le revendique, compte tenu de mes origines familiales, mais en revanche, je n’ai jamais fait croire à quiconque que j’étais pauvre, ni ne me suis plaint de quoique ce soit. Je paie des impôts conséquents (normal!) et j’ai le sentiment que ce qui m’appartient a été gagné au mérite. Depuis que j’ai quitté « Le Canard enchaîné », j’alimente gratuitement un blog, en essayant de faire rire mes concitoyens et en soulignant les petits travers des hommes publics, qu’ils soient de droite ou de gauche.
      Monsieur l’aimable cacochyme qui m’écrivez, j’ai deux conseils à vous adresser :
      Si mon blog vous défrise, ne vous faites pas mal aux yeux en le lisant.
      Par ailleurs, êtes-vous capable d’être aussi transparent que moi sur votre propre patrimoine?
      Bien amicalement.
      JYV

  9. Pour ma part moi aussi je suis fils d’ouvrier et non propriétaire, je passe mes congés devant mon écran à cause du mauvais temps à parcourir Sud ouest (la Pravda bordelaise !). Au delà de tout clivage politique, je suis consterné que l’on critique le seul maire de France qui a su transformer sa ville et de ce fait prouver ses compétences !

    Je suis un ex socialiste déçu, je préférerais lire des propositions constructives, plutôt que d’entretenir des mesquineries qui entrainent la bêtise des oppositions.

    Je suis allé chercher un mouchoir après la lecture de votre patrimoine !! (Humour)

    Le cacochyme bavard !!!

  10. Merci à JYV de stigmatiser  » ces petits passe-droit détestables (qui) relèvent d’une logique d’ancien régime, où on se gardait bien de confondre nobles et roturiers. » et à propos desquels notre nouveau maire devra se montrer vigilant tant l’esprit qui règne parmi certains de ses adjoints semble atteint par ce syndrome mesquin et parasite qui frappe certains élus au caractère plus roturier que noble . On se souvient de cet adjoint qui à peine élu s’imaginait, paré de son nouveau titre, pouvoir obtenir des abonnements gratuits du BOPB alors en pleine gloire, on signalera plus récemment celui de cet autre adjoint qui, cherchant un parking bon marché à proximité de son nouveau domicile s’est adressé à un hôtelier biarrot pour se faire offrir un des parkings privatifs de l’ établissement et devant son refus a brandii sa carte de visite fraichement imprimée et embellie du titre qui était censé lui servir de sésame et de passe droit …

  11. Pas de nom avant d’y avoir été autorisé par notre informateur ;;; mais un indice parlant : le soir même de l’élection municipale ce « nouvel élu » avait changé la présentation de sa page Facebook pour se proclamer « personnalité politique » …

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s