Merci pour ce (très bon) moment…

Insultez, brandissez votre avocat, ça me motive!

???????????????????????????????

Dans l’encyclopédie en ligne Wikipédia, toutes les modifications sont répertoriées. C’est donc un petit malin, modestement appelé Alcazarus7, qui a cru bon de compléter ma fiche, le 27 août dernier, pour m’offrir un moment d’intense rigolade…

J’ai toujours beaucoup plus aimé le rugby qu’il ne m’aimait. À part une combativité supérieure à la moyenne, je n’avais comme talonneur pas beaucoup d’atouts à faire valoir. Dans ce rugby de papa que nous pratiquions, les chaussures volaient souvent bas, car nous étions récompensés lorsque nous blessions un adversaire, puisque les remplacements étaient interdits à l’époque.  Paradoxe, je ne jouais jamais aussi bien que sur terrain adverse, lorsque le public me sifflait copieusement et décuplait ma motivation. Je ne pratique malheureusement plus le rugby, mais je suis resté le même…

… Fête de l’Humanité, le 13 septembre dernier. Une lectrice, qui a aimé « Un délicieux canard laquais » m’aborde. «  Elle est curieuse votre fiche Wikipédia. C’est de l’humour? « .  N’ayant pas d’ordinateur à portée, je ne sais quoi lui répondre, ne consultant pas, tous les matins après m’être rasé, cette encyclopédie gratuite ouverte à tous, où un fanatique du Canard enchaîné s’était amusé, comme si on n’était pas déjà assez fiché par la police, à recenser tous les journalistes du palmipède. Une fiche que j’avais corrigée, car elle contenait de grossières erreurs, et complétée à mon départ de l’hebdomadaire.

???????????????????????????????

Le soir venu, j’ai pu découvrir que le  » journaliste français  » que je suis,  » anime un blog poubelle, Bisque, bisque, basque! où il vomit mensonges éhontés et insinuations tendancieuses afin de tenter de compenser ses frustrations et de satisfaire son égo boursouflé. » J’avoue que j’ai bien ri et immédiatement pensé à ces matamores de vestiaire, qui promettaient de tout culbuter avant le match mais ne renversaient jamais personne sur le terrain. Imaginer que quelqu’un perde son temps disponible dans le dédale qu’est Wikipédia pour balancer des petits commentaires fielleux en douce, m’amuse et me renvoie, encore et toujours au rugby!

Il m’est arrivé de coller sciemment un marron à un adversaire qui ne m’avait strictement rien fait, car je savais que nous étions en train de perdre et que la provocation et l’espoir de pourrir le match en faisant déjouer l’équipe adverse, restait notre unique arme. Ce marron en trop était un aveu de faiblesse.

M’insulter, me menacer de saisir un avocat est donc une façon de rendre hommage à ce que j’écris, une façon d’avouer qu’on n’a plus les moyens de se battre sur le terrain des faits et des idées et qu’il faut donc en arriver à des pratiques déloyales pour faire cesser le feu. Je reçois des messages remarquables de lecteurs qui ne sont pas d’accord avec moi et je les publie systématiquement, car c’est ce qui rend vivant un blog. Je reçois aussi des messages pitoyables, sans le moindre argument, comme celui-ci « Comme d’habitude, votre partialité est à l’image de votre incompétence journalistique. Outre un style catastrophique vous ajoutez une haine anti Veunac et un amour Brissonniste pathétique…Je vous plains » et je rappelle à mes détracteurs qu’ils ne sont nullement obligés de lire  » Bisque, bisque, Basque! » si ce blog leur fait mal aux yeux… ou ailleurs !

Mes proches, surpris que je n’aie pas pris encore le temps de modifier cette fiche Wikipédia, sont partis à la chasse aux infos. L’historique de l’encyclopédie permet en effet de voir que la fiche a été ravalée, le 27 août dernier, par un très modeste Alcazarus7, dont on ne retrouve nulle trace sur les réseaux sociaux. Décidément curieux, ils ont plongé dans les entrailles du blog et constaté que le 26 août, Bisque, bisque, Basque! racontait l’histoire d’un  » petit adjoint, gros bluffeur  » chargé du tourisme et prêt à rançonner d’une place de parking un hôtelier voisin. J’ai tout de suite arrêté ces détectives en herbe : une  » personnalité politique  » autoproclamée sur facebook aussi considérable que celle-là, ne s’amuserait pas à des petits jeux de ce genre, surtout en étant patron d’une boîte informatique, septième adjoint de la Ville, et du genre modeste. Cet homme respectable ne s’affublerait pas d’un pseudo aussi grotesque qu’Alcazarus7, même s’il est vrai que ses colistiers ont toujours manifesté une grande fascination pour les ordures ménagères puisqu’ils m’avaient déjà traité de déchet.

En fait, je me fiche d’ailleurs totalement de savoir qui est le coupable, ayant vraiment trop à faire avec mon ego boursouflé. Comme dirait Valérie Trierweiler, « Merci pour ce moment« , merci de me donner envie, plus que jamais, de continuer ce blog, et… même pas mal!

 

Pour compléter votre lecture :

https://jeanyvesviollier.com/2014/08/26/petit-adjoint-gros-bluffeur/

http://fr.wikipedia.org/wiki/Jean-Yves_Viollier

7 réflexions sur “Merci pour ce (très bon) moment…

  1. Audiard disait que « les cons ça osent tout, c’est même à ça qu’on les reconnaît ». C’est vrai qu’il est plus facile d’insulter que d’être drôle, même en usant de mauvaise foi. C’est une intelligence. Seulement l’humour c’est comme le pognon, pour en faire, faut déjà en avoir.

  2.  » Je ne souffre pas des hommes qui m’insultent ; je souffre des hommes qui m’indignent. »
    Le Cardinal d’Espagne – Montherlant –
    Le choix de l’anonymat pour proférer des insultes ajoute la lâcheté à la médiocrité de ces personnages . Merci JYV , le combat continue .

  3. Juste une petite remarque amusée qui fait si bien en période de retour sarkozien et de gel d’instruction au jugé : « …me menacer de saisir un avocat est donc […] une façon d’avouer qu’on n’a plus les moyens de se battre sur le terrain des faits et des idées et qu’il faut donc en arriver à des pratiques déloyales ». :D
    L’avocat une arme déloyale… certains vont grincer des (sans-)dents. ;)

    • Vous avez totalement raison. j’ai déjà suffisamment d’ennemis comme cela, sans me mettre à dos la corporation des avocats, une corporation que j’apprécie plutôt, car comme moi, ils aiment les causes désespérées :-)
      Bien amicalement
      JYV

  4. ILS ont tenté de vous « dézinguer » ?
    Qu’à cela ne tienne !
    Vous en sortirez plus fort pour notre plus grand bonheur de lecteurs patentés qui ne vous manqueraient pour rien au monde en surveillant leur BAL pour vous voir apparaître, vous LIRE et RIRE de la Bêtise Humaine (j’ai noté que le mot connerie était déjà utilisé !)
    A très bientôt

  5. C’est tellement facile …..d’essayer….d’être anonyme, et tellement facile aussi de dire «  »anti Veunac » » Ils savent ce qu’ils font , se foutent du reste , et des gens. Ils avancent se servent eux d’abord. Leur mettre devant les yeux le fait accompli les dérangent.
    Vos articles sont bien instructifs, continuez de nous eclairer . Merci Jean-Yves

  6. Bonjour(?),
    Un bon papier marrant à souhait.Je savais que les élus étaient fascinés par les ordures ménagères mais que vous comme moi-même sans doute et certainement beaucoup d’autres, sommes des déchets,c’est un peu excessif dans la mesure ou c’est un domaine dans lequel ils excellent,même si le sujet n’est pas des plus appétissant.La preuve,c’est tout récent avec la décision financière et humaine qui est une confirmation par ce que l’on pourrait dénommer le label Bil Ta Garbi de « crétins certifiés »,pour ne pas dire autre chose,quoi que sur le fond cela revient au même.

    LES CANCRES A VOS POUBELLES!
    Agglo Côte basque Adour : les réfractaires au recyclage …
    http://www.sudouest.fr/…/agglo-cote-b … yclage-s…
    Il y a 2 jours – Agglo Côte basque Adour : les réfractaires au recyclage seront sanctionnés « Les plus jeunes ont compris, les adultes moins », explique Jacques …

    Marrant ce cri d’alarme et si nous savons depuis longtemps qu’en la matière nous sommes des cancres,il n’en reste pas moins que selon la politique mise en œuvre les pigeons les plus pénalisé sont ceux qui font un effort de tri et d’apports,même si l’erreur est humaine.

    En tenant compte par ailleurs qu’aucun texte n’oblige les fabricants et distributeurs à apposer au minimum sur les produits le logo vert du recyclage en plus de celui concernant la fameuse dîme que paye le consommateur et qui est reversée aux fameux éco-organismes qui en reversent royalement une partie aux collectivités.Le consommateur n’est pas responsable non plus du choix et des excès d’emballage ainsi que de la qualité des produits pour un prix raisonnable.

    Un coup de semonce venant de nos chers élus,oui,mais l’exemple vient d’en haut dit-on,or des millions investis dans des équipements dont certains inadaptés,l’absence d’équipements et de collectes sélectives des FFOMs,l’implantation supplémentaire de bacs,de conteneurs pour le verre,le carton,chiffons et autres etc…..Mais est-ce en faisant l’apologie du compostage,du lombricompostage et peut-être bientôt des poules sur le balcon que tout ira mieux demain,pourquoi pas,activités entre autres qui intéressent sans doute tous les usagers.

    Avec un bémol tout de même,car il faut espérer ne pas connaître demain ce qui c’est passé il y a quelques années lors de la mise en route et du fonctionnement du méthaniseur du Calaisis par le même constructeur-exploitant de Canopia d’ailleurs (mais les élus étaient peut être aussi responsables ???) pour la bonne et simple raison que les fermentescibles ont fait défaut en période estivale…..

    Mais nous nous contenterons du super équipement à la mode que sont les fameux BRS ou Tubes Fermenteurs qui trient les déchets en mélanges des sacs noirs,dont les FFOMs qui serviront à produire quantité de biogaz-électricité (???) et un digestat épandable de qualité supérieure et normé comme ils disent…..à moins que cela ne finissent à la poubelle comme le reste à St pée, Hasparren,Charritte-de-Bas ou ailleurs…à coup de millions à fonds perdus,pas pour tout le monde et de rentes de situation pour certains…..

    C’est sans doute en l’absence d’équipements (non prévus) pour la préparation des fermentescibles que l’exploitant fait venir les FFOMs d’ailleurs pour développer les micro-organismes,les enzymes gloutons indispensables pour les phases de méthanisation,mais bon,c’est le choix des élus qui ont affirmé que ce projet serait exemplaire,s’ils le disent…..Comme beaucoup je ne suis pas un spécialiste.

    Pour la première fois depuis des années l’ACBA a publié à peu près en temps et en heure le rapport annuel sur la qualité et le prix du service public,un bon point pour nos élus mais peut mieux faire sans doute.Un budget de 22 millions (dont près de 8 millions reversés à Bil Ta Garbi) en fonction du service et en gros 600 kilos par/h.

    Ce n’est pas rien et même si l’effort des usagers est reconnu,le fait est que le coût moyen à la tonne ( 300 euros / T pour l’Acba et avec un budget de 74 millions pour BTG,460 euros /T ) en fera bondir plus d’un dans la mesure ou si l’on considère que la gestion globale collectes et traitements sont un tout,il serait plus logique d’avoir une politique de développement économique et de l’emploi qualifié avec des activités connexes et annexes locales.

    Il est vrai que le sujet n’est pas des plus intéressant pour beaucoup de monde d’autant que si l’on fait plus attention à sa taxe d’habitation et son IR,le taux de l’Acba de la TEOM est le même pour tous,taxe calculée sur la base d’imposition du foncier bâti,sauf que les bases sont tout aussi disparates d’une collectivité à une autre,comme quoi rien n’est parfait,mais c’est sans doute ce que l’on appelle le principe des vases communicants.

    Si mes souvenirs sont bons il me semble que l’ancien big boss de BTG a fait une comparaison sur les manques d’efforts de certaines collectivités adhérentes dans la mesure ou celles-ci ont l’autonomies en matière de collectes.C’est peut être du fait de la nomination de la nouvelle présidente de BTG et spécialiste en environnement que le syndicat en a même oublié de publier le compte-rendu du dernier comité syndical ???

    Mais ce rappel à l’ordre,qui peut être justifié selon le cas,n’est-il pas lié sur le fond à la gestion budgétaire à venir et surtout aux transferts de compétences que l’Acba et les collectivités adhérentes veulent accorder à la filiale Bil Ta Garbi ???

    CONFIRMATION!

    CRÉTINS CERTIFIES!
    Compte-rendu de la séance du 8 janvier 2014:

    Le service des ambassadeurs du tri
    Depuis 2011, le réseau de 15 ambassadeurs du tri est directement financé par les soutiens issus du contrat Eco-Emballages (contrat barème E).
    Les charges se répartissent de la façon suivante :
    · Concernant les dépenses à caractère générale (011), les charges fixes pour les 15.5 ADT
    et la coordinatrice (comprenant le carburant, les fournitures, les assurances, les formations,
    les frais d’autoroute, le téléphone mobile…) représentent un montant de 58.4 k€ (61.5 k€ en
    2013), soit une légère baisse par rapport à l’exercice précédent ;
    · Les dépenses de personnel (012) s’élèveraient à 517 k€ (contre 488 k€ en 2013) en 2014
    et correspondent à 15 postes à temps plein d’ADT et le poste de coordination du service et
    représente 87% du budget ADT. Le budget présenté prévoit le salaire d’un ½ agent
    supplémentaire destiné à effectuer des missions de renfort (en cas de changement de mode
    de collecte par exemple), ce salaire est financé par un soutien supplémentaire d’Eco-
    Emballages ainsi qu’une partie du salaire de l’assistante RH (20%) et le salaire de
    remplacement de la coordinatrice pour la durée du congé maternité (salaire remboursé par
    l’assurance statutaire) ;
    · Les charges d’amortissement sont égales à 21 k€ (amortissement des véhicules et
    ordinateurs), elles représentent moins de 4 % du budget ADT et sont inchangées par rapport
    à 2013.
    Le service est intégralement financé par les soutiens versés par le contrat Eco-emballages
    (583 k€). Aucune participation n’est demandée aux adhérents.

    Bil Ta Garbi a fait preuve de diligence en publiant le compte-rendu ci-dessous en oubliant toutefois de publié celui du 25 juin courant …silence le peuple ne doit pas s’en faire,tout ce qu’on vous demande c’est de payez,de triez mieux,de triez plus…nous nous chargeons du reste…..C’est ce que l’on appelle la gouvernance éthique et transparente et la gestion publique efficiente dans l’intérêt collectif et le développement raisonné de l’économie locale avec la création de dizaines d’emplois,à moins qu’il ne s’agisse tout simplement d’appliquer le procédé des vases communicants et le principe des shadocks,au frais des usagers-contribuables bien sur.

    Compte-rendu de la séance du 23 Septembre 2014:

    Délibération n°4 : Modification du tableau des emplois et Ouverture de postes.

    Par délibération en date du 15 octobre 2008, les élus du syndicat Bil Ta Garbi ont décidé la création de six postes d’ambassadeurs du tri pour le secteur de l’Agglomération Côte Basque Adour. Ces postes avaient pour objet la mise en place et le suivi des opérations de communication et de sensibilisation relatives au tri sélectif et venaient compléter le dispositif déjà instauré sur le reste du territoire du syndicat depuis juin 2008.
    Par délibération en date du 11 mai 2011 et suite au débat d’orientation budgétaire de 2011, les élus du syndicat Bil Ta Garbi ont décidé de la pérennisation du service des ambassadeurs du tri au sein du syndicat Bil Ta Garbi excepté sur le territoire de l’ACBA où les postes non permanents ont été reconduits pour une durée de 3 ans.
    A l’issue de cette période de 6 ans, eu égard aux missions toujours actuelles de ce service sur
    l’ensemble du territoire et à la pérennisation du service sur le reste du syndicat, il est proposé aux membres du comité syndical de transformer les six postes non permanents d’ambassadeurs du tri de l’Agglomération Côte Basque Adour en six postes permanents d’adjoints techniques de 2ème classe à temps complet à compter du 1er octobre 2014.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s