Borotra mérite des huées

statueMême les plus malins finissent par trébucher ! Grand spécialiste de la communication, Michel Veunac a commis deux petites maladresses, lors du dernier conseil municipal, et il s’emploie depuis à les faire oublier comme le prouve l’article de Sud Ouest  (8/10), intitulé « Si chères sculptures« .

La première pourrait prêter à sourire. Michel Veunac, en se déclarant  » absolument pas fan  » de la statue du sculpteur tarbais Jean-Jacques Durancet, représentant un piéton tenant un chien en laisse (47 500  €, tout de même!), s’est laissé aller :  » On lui trouvera une petite place « . Malicieusement, le journaliste de La Semaine du pays basque, Jean-Philippe Ségot a immédiatement suggéré au maire de Biarritz de l’installer en face du domicile de son grand rival, Max Brisson. Plus sérieusement, les habitants du quartier qui héritera de cette statue sauront en quelle estime le premier magistrat de la Ville les tient.

La deuxième petite erreur est beaucoup plus révélatrice. Lorsque Max Brisson s’est étonné de la facture à payer, demandant à Michel Veunac s’il se souvenait avoir voté les 126 000 € pour les statues de Zigor et Durancet, le maire de la Ville a immédiatement réagi, affirmant qu’il n’avait jamais raté un conseil municipal et qu’il ne s’en rappelait pas. Et c’est à ce moment là seulement qu’il a mobilisé les services administratifs de la Ville pour savoir si cette douloureuse facture pouvait être contestée. La réponse est non puisque Didier Borotra disposait d’une délégation de signature sur les marchés publics inférieurs à 207 000 €. Tout serait donc parfaitement normal, si l’on en croit le nouveau maire. Un rétropédalage frénétique qui prêterait à sourire, s’il ne cherchait au passage à faire oublier les approximations de son mentor et à mouiller l’ancien premier adjoint, Max Brisson,  » qui n’ignorait rien du projet d’aménagement des halles « . Une lecture plus que discutable du coup en douce fait par le cher, le très cher Didier..

Une délégation de signature ne sert pas à faire son marché

La délégation de signature est une nécessité pour un maire, s’il veut être efficace. Si une chaussée doit être refaite d’urgence, ou si une intervention sur un bâtiment communal s’impose, il est logique que le maire n’aie pas à courir après ses adjoints pour prendre une décision.

Que le maire, en revanche, après avoir fait voter sans entrer dans les détails un projet d’aménagement des halles pour 600 000 €, profite de cette délégation de signature pour commander en douce des œuvres d’art, sans en délibérer avec son conseil municipal, ou au moins avec ses adjoints, est révélateur du mépris avec lequel Didier Borotra, dans son dernier mandat, a traité la démocratie. Passer commande, à un mois de son départ, les 3 février et 11 mars, de sculptures quand on a endetté la Ville comme il l’a fait, relève de la désinvolture la plus absolue.

Le message envoyé par Didier Borotra à ses administrés est clair : « Je fais mes emplettes et vous payez ! « .  Si vous le croisez dans la Ville, au volant de sa rutilante Smart, surtout, ne vous privez pas de l’applaudir très fort pour toutes les dettes qu’il a laissées sous le tapis et pour son inoubliable dernier mandat…

… Une fois de plus, comme dans l’affaire de l’emprunt fait par Michel Veunac à l’un des principaux fournisseurs de la Ville Jacques Darrigrand, on est dans le légal mais aussi dans le pas très normal. Une spécialité à part entière, décidément,  à Biarritz.

8 réflexions sur “Borotra mérite des huées

  1. il est vraiment très très facile de dépenser l’argent que l’on a pas !! je n’arriverai jamais à comprendre cela !!

  2. @Bisque, Bisque, Basque et MB: La critique est aisée, et l’art est difficile. On fait de la critique quand on ne peut pas faire de l’art ou de la politique, de même qu’on se met mouchard quand on ne peut pas être soldat. @+++

  3. @Bisque, Bisque, Basque + M.B: La critique est aisée, et l’art est difficile. On fait de la critique quand on ne peut pas faire de l’art ou de la politique, de même qu’on se met mouchard quand on ne peut pas être soldat. @+++

  4. Déjections canines: nous n’en finirons donc jamais ?
    Les trottoirs biarrots sont souvent maculés de crottes canines que les propriétaires des chiens qui les ont produites laissent à notre disposition afin que nous puissions en profiter pleinement.
    Et nous apprenons que le nouveau maire de notre commune va installer dans un petit recoin, ce que l’on pourrait selon ses dires, appeler une belle m…. de 47500 € laissée par son prédécesseur.
    Non décidément gratuites ou payantes nous n’en sortirons pas !!!

  5. Le problème avec Borotra et son équipe c’est qu’il est difficile de savoir quand ce qu’il faisait et ce qu’ils avalisaient relevait de l’incompétence simple (le PPP signé alors même que chacun savait depuis l’intervention de Seguin président de la Cour des Comptes, que le PPP était le crédit révolving des Collectivités..), de la désinvolture (on utilise une délégation de signature pour satisfaire son ego et favoriser ses amis) ou de la malhonnêteté …
    Pour les commentaires laissés sur ce site je suis gêné de laisser mon nom à côté de pseudos qui cachent mal la complicité objective de leurs auteurs avec les errances du précédent maire de Biarritz . L’anonymat cher aux nouveaux pétainistes ne devrait pas avoir sa place sur ce forum …

  6. On devrait débaptiser Biarritz et l’appeler Chicago. On passe d’un scandale à une honte toute les semaines, le tout surligné par une incompétence, un laxisme et une gestion des intérêts personnels qui frôlent l’artistique. Combien de mises en examen pour que ça s’arrête ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s