La double victoire de Pau sur Biarritz

Bo Bayrou

François Bayrou peut rire sous cape, pendant que Michel Veunac semble accablé… Pau l’emporte nettement face au BO, et l’UMP mange dans la main du Béarnais pour tenter de piquer le département à la gauche.

François Bayrou affiche un léger sourire, dans la tribune d’honneur du stade d’Aguilera. Son club de cœur vient de surclasser totalement le BO (20-0) et il  n’y a pas un spectateur pour estimer que les Biarrots ont inquiété une seule seconde la section paloise, leader de la Pro D2. Humiliation suprême, les Palois, alors que le gong marquant la fin du match retentit, au lieu de se contenter de dégager en touche, décident d’enfoncer le clou et de tenter de marquer un nouvel essai aux Biarrots. Tentative ratée qui témoigne de la confiance qui habitait les Verts et Blancs, face à des Rouges et Blancs, totalement surclassés.

Mais le malin Béarnais doit aussi réprimer quelques fous-rires en voyant toute la tribune d’honneur aux petits soins pour lui. En effet l’UMP s’est aperçue qu’elle n’avait aucune chance de piquer le département à la gauche, sans s’allier à l’UDI et au MoDem. Et voilà comment l’homme qui a appelé à voter Hollande en 2012 est en train de mettre un bazar sans nom à Biarritz, et en particulier à l’UMP, comme je vous le raconterai mardi prochain.

L’illustration même de ces petits jeux politiques qui donnent, à juste titre, une « boutonnite » aigue aux citoyens.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s