Sardanapale et ses serviteurs

DSK 05Si vous ne comprenez pas toutes les subtilités et les nuances que peut apporter le dessin de presse par rapport à l’image, attardez-vous sur la couverture de l’album « Le procès Carlton » et essayez d’imaginer quelle photo pourrait être aussi percutante que ce dessin de vieux messieurs penauds, aux pantalons baissés. C’est un petit bijou que nous offrent le dessinateur de bande dessinée François Boucq et la chroniqueuse judiciaire Pascale Robert-Diard, en nous faisant revivre les treize jours d’audience qui se sont tenus du 2 au 20 février 2015, au tribunal correctionnel de Lille. Les dessins sont superbes et les textes gentiment enlevés.

DSK 01Et tout d’abord place à l’empereur déchu du FMI, « le Sardanapale des temps modernes avec sa cour de serviteurs dévoués« , comme le qualifiera l’avocat des parties civiles Maître Daoud. Hautain, distant, concédant simplement qu’il a une sexualité « plus rude que la moyenne« , DSK joue sur du velours dans ce procès, car, contrairement à ses pitoyables comparses, pleurant sur leurs vies familiales malmenées,  il est divorcé depuis deux ans et peut donc assumer son libertinage, même s’il remonte à l’époque où il était marié à Anne Sinclair.

DSK 03Que celui qui pense que la prostitution peut être une partie de plaisir écoute les témoignages de Jade et Mounia, le fameux « matériel » appelé parfois « colis » ou « dossiers« , envoyé à Washington par des courtisans soucieux de plaire au futur président de la République. Tandis que l’une évoque le frigo vide et la peur que les services sociaux lui prennent ses enfants, l’autre se souvient de la brutalité de celui qui affirme qu’il ignorait avoir affaire à des professionnelles. DSK est décidément un homme qui se pose bien peu de questions. Président du FMI, exerçant à Washington, il ne s’est jamais soucié de savoir qui payait les billets d’avion ou les chambres d’hôtel, sans doute persuadé que son charme justifiait une traversée de l’Atlantique. Nous ne sommes pas loin de la prise illégale d’intérêt.

Heureusement, dans ce procès regroupant de bien tristes sires, avec « des gens abîmés par la vie des deux côtés de la barre« , comme le reconnaîtra l’un des prévenus, l’avocat Emmanuel Riglaire, quelques éclats de lumière surgissent parfois. Le témoignage de Bernard Lemettre, diacre et délégué régional du Nid, va réveiller tout le monde. Un vieux monsieur digne qui, au milieu de cette lourde ambiance d’impudeur et de vulgarité, n’hésitera pas à revenir à l’essentiel : « Un corps de femme, ce n’est pas fait pour être pénétré cinq fois, dix fois par jour »… Et pendant ce temps-là, dans la salle d’audience, DSK tripote son smartphone, indifférent à tout, mais si bien croqué par Boucq.

DSK 04On connait la suite et la relaxe pour tous, à l’exception du médiocre René Kojfer, chargé des relations publiques du Carlton, et entremetteur-essayeur de filles pour le compte de ses copains. Même le truculent Dodo la Saumure, qui, au moins a du verbe et de la répartie, se félicitera du verdict du président Bernard Lemaire.

Et comme en politique, rien n’est jamais définitivement perdu, ne voilà-t-il pas que, selon un sondage Viavoice/Libération (2/7), DSK ferait un meilleur candidat que François Hollande pour la présidentielle de 2017. Les sondeurs ont juste oublié de se poser une question. Combien de temps de cerveau disponible pour les affaires de l’État, restera-t-il quotidiennement à notre obsédé national, si par malheur il se retrouvait élu?

  « Le procès Carlton», François Boucq et Pascale Robert-Diard, éditions Le Lombard – 138 pages, 14,99 €.

Une réflexion sur “Sardanapale et ses serviteurs

  1. Quel talent pour croquer en quelques minutes, à la volée, non seulement les personnages mais surtout leurs émotions.
    Merci pour la découverte !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s