Les génies définitifs de la Cité de l’océan

Autobus Cité de l'Océan

(Photo Mathieu SUDRES)

Voilà qui va consoler les habitants d’Anglet, Boucau, Bidart ou Bayonne, qui renaudent un peu à l’idée de mettre la main à la poche, encore et encore pour cette Cité de l’Océan où les visiteurs sont à peu près aussi fréquents que les poils sur la poitrine d’un enfant de trois ans. Qu’ils se rassurent, l’argent public est bien utilisé, comme en témoignent l’étude à 48 000 euros confiée à Sophie Borotra sur les économies à réaliser (… avec le succès que l’on sait!) ou cette affiche, à l’arrière des bus, pour inciter les gens à se munir de leur bouée et oser enfin entrer dans la Cité maudite…

Nul doute n’est possible : il a fallu un séminaire de réflexion d’au moins six semaines, regroupant la fine fleur de la créativité publicitaire, alliée à l’élite de l’aristocratie municipale et à une direction hautement qualifiée, avant de concocter ce slogan qui va amener des cohortes de visiteurs aux portes de la Cité naufragée : « L’océan, pourquoi, comment?« 

Et pour 2016, la prochaine campagne sera « L’océan, où et quand « ?

12 réflexions sur “Les génies définitifs de la Cité de l’océan

  1. Sophie Borotra ? qui est elle ? 48 000 euros ? Wouahhhhh…. Où va t’on ? Que va t’on faire ? Qu’adviendra t’il de ce lieu ?

    • C’est la cousine ou la nièce peu importe…..ou on va’?….dans le mur ….de la bêtise humaine
      Que faire..?….rien le citoyen est sourd muet aveugle passif il paye et il râle …cela s’appelle la démocratie.
      Qu’adviendra t il de ce lieu ..?……un camp de migrants,…..ou un parc à huître….

  2. 48000 euros , pour savoir sans doute qu’on économisera rien , et qu’on aura perdu 48000 pour sûr ! Ha, on donnerait la gestion de ce boulet à une société privée, elle trouverait vite une solution ! Mais comme vous dîtes l’Elite de l’aristocratie municipale va continuer de spolier le contribuable pour se faire plaisir !

  3. La cité coulera bien avant l’élévation du niveau des océans…..la vision de nos élus est aussi lointaine que le bout de leurs narines…ce site est une molécule dégénérée de la biologie municipale bien malade depuis déjà longtemps…il faut fermer cet abîme financier et le transformer en champ solaire ou Fablab coworking pour les jeunes et virer les vieux décideurs

  4. Le 18 août, à l’église d’Espelette, un colloque d’extrême droite était organisé par le très traditionnaliste Mgr Etchegaray (il a ordonné 70 prêtres membres de l’Opus Déi il y a quelques temps, puis œuvré, auprès de l’ex-pape allemand, au remplacement des 4 évêques du Pays Basque jugés trop à gauche et trop Basques(non officiel!) par les Incéta à Bilbo ,Munilla (à Donosti) très proche de Mgr Rouco-Varela-le franquiste-primaire ,Pérez à Iruna-Pampelune et, à Bayonne=le réactionnaire Aillet (ah! celui-là)!
    * On y a parlé du Travail ( le vrai sens,parait-il!)!, contre la banalisation du Wek-end et du Dimanche réservé à Dieu et à la Famille!
    Puis: « On »-devinez qui?( la bretonne Françoise Pautrizel ) y a parlé aussi..de la mer( mais pas un mot sur les 123 000 conteneurs de déchets nucléaires immergés dans la zone du Gouf de Capbreton qu’elle sait être là!), de son Musée de Biarritz et…de la cité de l’Océan, où elle est Directrice, et avant de poser, avec un ravissement-exprimé, pour sa photo, au milieu de l’aréopage -croix-dehors et devant le tabernacle doré du Cardinal! (« Sud-Ouest » du 25 Août 2015!)

  5. Parce que je viens de lire tous vos commentaires et que je suis d’accord avec eux, je n’ai pas grand’chose à ajouter !
    Quoique … !
    … sinon que les POCHES des Contribuables locaux sont VIDES … j’ai bien dit VIDES (et non pas « percées » comme les poches des soi-disant élites locales ;-((
    L’aristocratie locale ?
    Ce ne sont plus des POCHES qu’ils ont mais des sacoches !
    Quand donc comprendrons-nous que l’ELITE se délite dès qu’elle arrive au POUVOIR —>> celui qui MONTE à la tête des élu(e)s, une fois photographié(e)s sur les marches de la Mairie ?
    J’ai connu des Socialistes Purs et Durs (!!!) dont le seul souhait était celui-ci —>> ÊTRE ENFIN en haut de l’échelle, quel que soit CELUI qui les Y ferait grimper ;-((
    De ceux/celles qui disaient au Papa de la récipiendaire des 48 000 euros (!!) pour sa prestation ….
    « Vous avez réveillé la belle endormie … qu’était Biarritz avant vous ! »
    Et malgré tout, nous nous précipitons avec nos enveloppes pour les glisser dans les urnes ;-(((
    NON ! … vraiment —>> cette démocratie locale n’en est point UNE mais une AUTO-cratie crasseuse (s’cuse le terme et la pauvreté du jeu de maux !) … qui se GOBERGE à nos dépens … et change de trottoir quand ELLE nous croise en ville … pour ne pas avoir à se mélanger avec le BON PEUPLE ;-(
    Allez … SALUT et à la prochaine qui nous permet de vider notre FIEL et (sans doute !) d’amuser un peu … si peu ceux qui nagent dans le MIEL … !

  6. A propos de Didier Borotra, il devait passer en correctionnelle le 18 juin pour les PV évaporés . Pourriez-vous nous informer sur cette affaire ? Par avance, merci

  7. Alors que le mois d’août a été très bon pour le tourisme, la Cité de l’Océan n’a fait que 10% d’entrées de plus qu’en 2014, 10% de pas grand-chose ça fait pas grand-chose du tout. Et le Musée de la mer que Michel Veunac a baptisé Aquarium ne faisant que lui apporter de l’ombre puisque ça amène la comparaison avec celui de San-Sé, le Musée de la mer donc, n’a pas fait mieux qu’en 2014. M. Veunac nous prouvera sûrement au prochain Conseil municipal que les chiffres de fréquentation sont excellents et qu’il faut à nouveau dépenser pour sa Cité fantasmatique.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s