Brisson à l’insu de son plein gré

Brisson Oxibar

Au jeu du plus malin, Marc Oxibar a bien roulé Max Brisson.

Max Brisson qui laisse sa place VOLONTAIREMENT sur une liste, c’est à peu près aussi crédible que François Hollande qui annoncerait qu’il se met à la musculation ou Nicolas Sarkozy qui déciderait de se faire raccourcir les fémurs car il se trouve trop grand!

Sourires entendus chez les Républicains et chez les centristes, jeudi matin à Biarritz, en apprenant la rétrogradation de Max Brisson de la deuxième à la huitième place de la liste départementale d’union du centre et de la droite pour les élections régionales, sur décision de la commission d’investiture nationale des Républicains. Un sourire qui s’est transformé en hilarité générale de tous ceux qui s’intéressent à la politique, en apprenant l’argumentation du secrétaire départemental, qui, sans doute inspiré par Richard Virenque, s’efforce de faire croire qu’il n’a pas été désavoué et qu’il contrôle la situation : il aurait volontairement cédé sa place à Marc Oxibar.

La lecture de La République des Pyrénées, du 6 et du 7 octobre, nous en apprend beaucoup plus. Le 6 octobre, c’est encore Max-la-Menace, qui tient à montrer ses muscles face à la fronde, après que 120 militants béarnais aient exprimé leur mécontentement sur la composition de la liste : « Quand on est dans un parti, on ne regarde pas les choses par le petit bout de la lorgnette de son territoire. les équilibres sont régionaux. »  assène le gros poupon furibond, qui se cabre quand le journaliste suggère qu’il a surtout pensé à préserver sa propre position.  » Ces attaques personnelles n’honorent pas leurs auteurs« .

De céder sa place à son rival départemental, il n’est nullement question, mais on le sait Max est un grand pudique.

La politique racontée aux enfants

Toute autre musique, le lendemain dans la même journal. Tout le monde pense que le secrétaire départemental des Républicains vient d’essuyer un camouflet terrible, mais Gros-malin dédramatise : « Il y avait une situation de blocage, explique Max Brisson. La commission voulait au moins un Béarnais parmi les trois Républicains sûrs d’être élus. J’ai donc proposé de prendre la place de Marc Oxibar. C’est une réponse à ceux qui trouvaient que je n’avais pensé qu’à moi. Je pense à mon parti et à son avenir« .

La politique, racontée aux enfants, c’est tout de même magnifique et ça donne envie de pleurer dans les chaumières!

Plus drôle encore, notre Michel Veunac, pendant ce temps, sauve sa place de quatrième de liste et est pratiquement sûr d’être réélu, tandis que rien n’est fait pour Max, qui, grand seigneur, avait déjà annoncé dans Sud Ouest qu’il renonçait à son mandat municipal, le seul qui ne lui rapportait rien.

On imagine dans quelques mois, Brisson, au conseil municipal, fou de rage à l’idée d’avoir fait la courte échelle à Veunac, et vert de jalousie en pensant aux indemnités mensuelles de plus de 2500 euros que celui-ci va empocher, tandis qu’il devra se contenter de ses maigres revenus d’inspecteur général et de vice-président du conseil départemental. Et d’un seul coup, contrairement aux deux premières années, plus rien ne va lui plaire dans les décisions du duo Veunac-Lafite :  il va voter contre le budget, contre les subventions à tout va pour le BO ou la Cité de l’Océan. Bref, faire le boulot pour lequel il a été élu, tout en méditant ce vieux dicton béarnais : »Quand on veut manger dans toutes les gamelles, on finit toujours par se les faire piquer ».

2 réflexions sur “Brisson à l’insu de son plein gré

  1. « Car c’est un bon camarade (3 fois) Et nul ne peut le nier (3 fois) Car c’est un bon camarade (3 fois) Et nul ne peut le nier ! » (air connu) . Qui va lui faire une « nécro » sympa pour cette fin de carrière anticipée?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s