Veunac, avec ses meilleurs vieux

Avec ses meilleurs vieux

Entrefilet de Sud ouest du 16 janvier.

Ancien directeur technique de la Ville de Biarritz, ce retraité, qui a quitté ses fonctions il y a une dizaine d’années,  en a gros sur la patate, et on le comprend. Chaque année, il était convié aux vœux du personnel municipal, ce qui était l’occasion de saluer les anciens collègues. Bien sûr, il avait entendu parler comme tout le monde de la baisse des dotations de l’État et avait conscience que les finances de Biarritz étaient au plus juste. Mais de là à imaginer qu’il ne recevrait pas en 2016 la moindre carte de vœux du maire actuel! De là à imaginer qu’il serait exclu de la cérémonie réservée au personnel municipal!

Comme ses collègues partis à la retraite, notre homme a attendu, attendu, en ce début d’année, sans jamais rien voir venir. Avant de découvrir grâce à un entrefilet de Sud Ouest du 16 janvier (photo jointe) que la cérémonie était exclusivement réservée aux salariés en poste et à ceux qui ont quitté les services municipaux depuis moins de cinq ans. Pas le moindre mot pour l’informer de ce changement de règles du jeu, ce qui n’étonne guère notre retraité qui a beaucoup pratiqué le nouveau maire du temps de Didier Borotra, et qui sait que, derrière les sourires de façade, se cache un vide abyssal…

Encore une fois, Michel Veunac a tout faux et Bisque, bisque Basque! le prouve :

Une carte de nouvel an, ça coûte deux euros, grand maximum, frais d’envois compris. Est-il normal de traiter ainsi les anciens employés municipaux par le mépris? Rappelons pour mémoire, que la première décision du nouveau maire en 2014  a été de s’octroyer, malgré une situation financière tendue,  un salaire très proche du plafond pour une ville de 25000 habitants, et nettement en hausse par rapport à Didier Borotra. Rappelons aussi  que ses revenus, de maire, vice-président de l’agglo et de conseiller régional, avec une impositions quasi-inexistante, avoisinent les 8000 euros par mois. Et qu’en plus, il ose se plaindre de la difficulté de sa tâche, alors que rien ni personne ne l’a contraint à se présenter!

Pour une fois que la Cité de l’Océan pouvait afficher complet!

Visiblement notre bon Michel Veunac a préféré privilégier ses propres revenus plutôt que la convivialité et le lien social, ce qui est perçu par le personnel municipal comme une forme de mépris. Mépris redoublé d’ailleurs, car notre retraité, fort en colère, s’est fendu d’une vigoureuse lettre à Michel Veunac, il y a plus de trois semaines, sans jamais recevoir la moindre réponse. Cette municipalité est décidément très classe et préfère se goberger, que manifester du respect à ceux qui les ont fait rois…

Par ailleurs, la cérémonie se déroulait le 15 janvier à la Cité de l’Océan, ce bâtiment naufragé qui ne compte plus qu’un défenseur, le maire. C’était une occasion rêvée de remplir les lieux, ce qui n’arrive que fort rarement (Les mauvaises langues disent même que la seule fois où la Cité de l’Océan a été bondée, c’était le jour de l’inauguration, car le champagne était offert…). Mais Veunac nous prouve depuis trois ans qu’il est l’homme des indécisions chroniques et des occasions ratées.

Oui décidément, cette ville n’a ni cœur ni mémoire. La médaille de la Ville, que Maïder Arostéguy souhaitait voir attirbuée à Robert Rabagny pour tout ce qu’il a apporté à Biarritz, a été refusée avec des cris d’orfraie. Michel  Veunac est dans la même logique quand il adresse ce magnifique bras d’honneur aux anciens qui ont œuvré, dans leurs fonctions,  pour la prospérité de Biarritz. Dans la vie, chaque homme est confronté à un choix : se regarder le nombril ou s’intéresser aux autres. Il y a longtemps que le gentil Michel a choisi…

3 réflexions sur “Veunac, avec ses meilleurs vieux

  1. Déjà 2 ans de ce pauvre garçon, VRP de façade et incompétent réel, entouré de petits poissons pilotes rigolos, plombe biarritz. 2 longues longues longues années. Et encore 4 très très très longues années à venir. Ca laisse du temps pour regarder le Titanic biarrot s’enfoncer, s’enfoncer…
    Soutien à ces pauvres retraités trop vieux pour le verre de « l’amitié » de Veunac.

  2. Ah voila une gestion exemplaire ! de vrais économies ! de la rigueur et de l’efficacité ! Bravo je suis fier de mon Maire …..
    Rico 64 a raison : putain encore 4 ans !

  3. Veunac= Borotra ,dit-on! Si Borotra faisait sauter les P.V. et autres « tratous » avec Vinci en faisant de bons électeurs pour lui tout en ruinant la ville, Veunac fait sauter les cadeaux des fonctionnaires-non productifs en perdant de futurs électeurs pour lui tout en syphonant les finances municipales! En effet, en prévoyant, avec l’argent fourni, aussi, par son frère, adjoint à l’urbanisme à Anglet, une piscine en haut d’Aguiléra, loin de la mer donc,mais pour mieux faire passer un urbanisme chers aux promoteurs… il dépense impunément l’argent des autres !Car une piscine est toujours déficitaire et d’autant plus qu’elle est,ici, très,très mal placée! Un « peu « comme une glace de patinoire sans cesse en travaux, écrasée sous le soleil d’été d’Anglet,là où la mer ne gèle jamais ni la neige tombe! Marcher sur la tête d’un même pas! Voila la différence entre Borotra le Poursuivi et Veunac le Poursuivant ! Bonnet Blanc = Blanc Bonnet!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s