Brexit : la faute à Rachida

DatiMerci les Anglais. Une bonne baffe du matin qui remet les idées en place. Votre départ va nous faire du bien, pour une raison surtout : enfin nous avons une petite chance que l’Union Européenne se remette en question après cette dérive autiste prise depuis plus de vingt ans. En France notamment. Le refus de respecter le « Non » des français lors du referendum sur la révision de la constitution européenne reste une plaie ouverte sur le grand corps de la démocratie en France.

Quelques cicatrices parsèment ce corps : les téléphones de Rachida Dati en sont l’illustration. Figure de proue de ces députés arrogants pianotant sur leurs portables, sans écouter, sans voir, sans parler, simplement parce qu’ils s’en foutent. On l’a cherché, à force d’envoyer aux élections européennes nos cargaisons de voitures-balais, des copains et des coquins dont les partis politiques ne veulent plus, le résultat est là. Des députés fragiles devant les sirènes des lobbies trop puissants : tabac, industrie chimique, laboratoires pharmaceutiques, pétrole : à tel point que des projets de lois présentés par des députés sont des copiés/ collés de documents issus des lobbies eux-mêmes ! Des solutions existent. Obliger les députés à ne recevoir un lobby qu’en présence d’un représentant d’un lobby contradictoire, par exemple. Interdire dîners, déjeuners et voyages, serait bon aussi pour nos députés, d’ailleurs.

Virons Rachida Dati et tous ceux qui pianotent sur leurs téléphones pendant que les lois sont votées. Installons des citoyens qui auraient des comptes à rendre en terme de présence, de dossiers et de lois votées.

(Pour illustrer le propos, le débat entre Pascal Lamy et Jean-Pierre Chevènement sur Europe 1 : http://www.europe1.fr/emissions/mediapolis/mediapolis-250616-2782099)

Et revenons aux fondamentaux : l’Europe n’a pas été créée pour faire le lit d’une politique libérale dont le profit est la seule raison de vivre. Débarrassé de la City de Londres, occupons-nous du Luxembourg, dont le rôle toxique en matière de blanchiment d’argent sale a été démontré, et qui ne doit plus être un leader moral. L’âme de l’Europe, après la deuxième guerre mondiale, était l’union des peuples pour éviter les guerres. Aujourd’hui, la paix passe clairement par une politique de gestion humaine des réfugiés, par la relocalisation de l’économie après les dégâts de la mondialisation, une politique de défense commune, une main rendues aux jeunes européens au chômage, enfin un virage intelligent vers une écologie libérée des lobbies toxiques.  Parmi les électeurs en Grand Bretagne hier, qui comprenait le fonctionnement entre le parlement, la commission le Conseil ? Peu d’entre eux, comme en France d’ailleurs. Imaginons que la France vienne à répondre à un référendum genre «France Out ». Chiche que c’est le portable de Rachida qui ressortirait.

En attendant, encore merci les Anglais, ne laissons pas passer cette chance que vous nous avez offerte.

Sylvie BARRANS

Nėe à Bordeaux, Sylvie Barrans, après un bref passage aux Nouvelles de Tahiti et à Libération, est entrée au bureau de Paris du New York Times où elle est restée pendant 15 ans. Installée au pays Basque depuis 16 ans, elle se consacre principalement à l’écologie sous toutes ses formes, comme avec sa chronique  » La minute verte du Pays basque  » sur France bleu, ou ses piges au Mag de Sud Ouest

3 réflexions sur “Brexit : la faute à Rachida

  1. Si la France sortait, l’impact serait plus fort. Question sentimentale… Il faut aussi souligner le rôle de la presse lors de ce fameux referendum. Je me souviens de pas mal d’émissions sur toutes les radios publiques notamment, au cours desquels les partisans du non étaient traités de tous les noms et de sous-développés du bulbe, quand ils n’étaient pas directement assimilés à des souverainistes…
    Or le débat était intéressant et posait les réels problèmes à savoir : quelle est la part que doit tenir la réglementation économique dans une constitution qui organise avant tout les rapports humains non financiers ? S’il s’agissait de regrouper l’ensemble des traités économiques existant, il n’était nul besoin, c’est vrai, d’un vote constitutionnel. Mais une constitution relève des rapports humains, socio et politiques avant tout. Or comme aucun des politiques ne voudrait être privé de son hochet et de ses indemnités, il va de soi qu’une Europe politique pose un problème.
    Mais que voulez-vous… Il fallait bien re-caser Rachida quelque part. C’est une peu la différence entre ces gens et nous : ils sont toujours rattrapés par les bretelles, quel que soit leur niveau d’incurie crasse, tandis que le licencié moyen finit inexorablement à pôle chômage.

  2. M’enfin Sylvie : notre MEP Rachida a besoin d’un job bien payé pour rester digne. On voit bien que vous ne savez pas combien coûte un ressemelage de Louboutins !

    Je suis d’accord avec vous Sylvie. Il faudrait que les candidats (qui feront des élus) soient motivés, compétents, disponibles et….. travaillent! Ceci n’est pas la faute de « l’Europe » mais des partis politiques, et en particulier des partis des pays latins qui ont de sales habitudes de magouilles, corruption et autres pratiques qui en 2016 sont non éthiques et ne correspondent plus aux attentes des citoyens qui sont la variable d’ajustement d’un système (ultra) libéral ou seul le profit compte.

    Une grande partie de ceux qui sont envoyés à Strasbourg cachetonnent en attendant mieux… C’est pathétique! Il faut en finir avec des carrières politiques qui vont de la fin des études au cercueil .

    Il faut une nouvelle République, le non cumul des mandats plus un nombre limité de mandats par type de mandat (2 max) afin d’assurer l’oxygénation de l’aquarium.

    Mais c’est leur demander de scier la branche sur laquelle ils roupillent. Tant que des hordes de « casseurs » ne seront pas descendus massivement dans les rues, rien ne changera. En France (et c’est fort triste) c’est ainsi que les choses se font.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s