Pénélope a trouvé le bon Filon

Faites ce qu’on dit, mais pas ce que l’on fait, le slogan de campagne des Fillon.

600 000 euros, c’est à peu près ce que gagne un ouvrier en une existence entière de travail. C’est aussi ce qu’a touché en huit ans, selon Le Canard enchaîné l’attachée parlementaire fantôme Pénélope Fillon, en plus des non négligeables émoluments de son mari. Tandis que la presse aux ordres insiste sur la légalité de l’opération (Fillon, malheureusement n’est pas le seul dans ce cas !) et que le candidat républicain s’efforce de créer un rideau de fumée en insistant sur la prétendue misogynie dont fait preuve le palmipède à l’égard de son épouse, Bisque, Bisque, Basque ! ne résiste pas au plaisir de rafraîchir la mémoire de ceux qui ne s’intéressent que de loin à la politique, avec le parcours d’un des pires faux-cul de la République.

La grande misère des assistants parlementaires

fillon-underwood

Avec cette affaire, les internautes s’en donnent à coeur joie…

Actuellement, chaque député dispose de 9561 euros mensuels pour rémunérer son ou ses attachés parlementaires. L’État aurait pu légiférer sur le salaire de ces assistants, il a préféré laisser les députés décider par eux-mêmes, ce qui démontre sa très faible envie de moraliser la vie publique. Les émoluments de ces petites mains indispensables aux parlementaires oscillent souvent entre 2000 et 3000 euros, ce qui est peu compte tenu de la précarité et des exigences de la fonction. Claude Bartolone, Bruno Le Maire, Jean-François Copé, Jean-Christophe Lagarde ou Gilbert Collard n’ont pas hésité à salarier leurs épouses. Certaines effectuent un réel travail, tandis que l’action d’autres reste des plus nébuleuses. En 2014, Médiapart a constaté que 52 épouses, 28 fils et 32 filles de députés occupaient un poste d’assistant parlementaires. Et l’on vous passe les maîtresses, fort nombreuses, pour qui connaît les secrets d’alcôve de l’Assemblée nationale !

Pénélope Fillon doit être une surdouée de la politique puisque dès 2001, celle qu’on n’a jamais vu à l’Assemblée nationale démarre sa carrière avec une rémunération de 3900 euros par mois, puis 4600 l’année suivante, des salaires qui laissent rêveurs les « vrais » assistants parlementaires.

 

Petites combines sur le dos des contribuables

Quand Fillon jouait les Père la morale…

François Fillon a toujours été habile. Ce n’est pas lui qui se ferait gauler par la patrouille en salariant directement sa fille par le biais d’une Société d’économie mixte, comme quelque maire local de la Côte basque. Sitôt devenu ministre, Fillon va engager comme conseiller technique, et donc salarier, Igor Mitrofanoff, tout en le laissant continuer à travailler pour… Marc Joulaud. Si ce n’est pas un emploi fictif, ça y ressemble grandement. Quant à Jeanne Robinson-Behre, elle va occuper en parallèle un poste d’assistante parlementaire d’un sénateur UMP. Des « acrobaties » qu’elle n’a visiblement pas digérées, puisqu’elle affirme à propos de Pénélope : « Je n’ai jamais travaillé avec elle. Je n’ai pas d’info à ce sujet ».Manque de chance, Fillon est nommé ministre des Affaires sociales et du Travail en mai 2002, ce qui aurait pu compromettre la brillantissime carrière parlementaire de Pénélope. Mais son suppléant Marc Joulaud, ébloui par les qualités de la dame, va l’engager pour… 7900 euros par mois, un record toutes catégories pour ce poste. Les deux autres assistants parlementaires de Joulaud, que tout le monde connaît et voit travailler, Igor Mitrofanoff et Jeanne Robinson-Behre se partagent donc le reste de l’enveloppe soit… 800 euros chacun.

Inconnue au bataillon

L’équipe de campagne montre son vrai visage en menaçant la biographe Christine Kelly.

Et c’est là que ça se corse pour le donneur de leçons de la primaire de la droite, le candidat de la « transparence » de la « morale » et de « l’éthique ». Vous connaissez quelqu’un qui va être interrogé sur sa vie et qui ne va pas évoquer son travail ? Lorsque Christine Kelly écrit un livre sur le couple Fillon, jamais Pénélope ne parle de son activité d’assistante parlementaire. Mieux, en 2016, celle qui se présente comme une mère au foyer affirme devant les journalistes ne s’être « jamais impliquée dans la vie politique de son mari ». Olivier Picard, chroniqueur politique depuis 25 ans à l’Assemblée nationale est catégorique :  il n’a jamais croisé la trop discrète Pénélope et juge qu’elle est « indéfendable ».

http://leplus.nouvelobs.com/contribution/1644344-je-suis-journaliste-parlementaire-depuis-25-ans-penelope-fillon-est-indefendable.html

François Fillon, comme tous les politiques pris la main dans le sac, crie à la « boule puante ». Mais le parquet financier vient d’ouvrir, aujourd’hui même une enquête préliminaire pour « détournement de fonds publics, abus de biens sociaux et recel de ces délits». Si les faits sont avérés, il risque une condamnation à de la prison avec sursis et à une peine d’inéligibilité.

http://www.liberation.fr/elections-presidentielle-legislatives-2017/2017/01/25/emploi-de-penelope-fillon-pourquoi-le-parquet-ouvre-une-enquete_1543935

 

Des as de l’acrobatie sémantique

Château, manoir, maison, le discours sur cette propriété familiale datant du XVe siècle varie beaucoup en fonction des circonstances politiques. Un peu comme pour la femme au foyer Pénélope devenue soudain une très assidue assistante parlementaire.

Quand il était Premier ministre de Nicolas Sarkozy, le personnel de Matignon disait de Fillon qu’il était « le pire jouisseur de la Ve République ». Monsieur fait la morale, rallonge le temps de travail des Français, veut mettre à la rue des milliers de fonctionnaires, mais quand il est question de son petit confort, rien ne devient négociable. En voiture avec gyrophare, Sablé-sur-Sarthe n’est qu’à deux heures de Paris, mais François Fillon n’a jamais hésité à prendre les avions ministériels qui font tellement plus chic. C’est lui aussi à la fin de l’année 2010, alors que Sarkozy avait interdit à ses ministres de quitter l’hexagone qui se fera gauler en Égypte, à l’occasion d’un séjour somptueux offert par Moubarak. Pris la main dans le sac, il affirmera avec aplomb être en voyage officiel et diplomatique et s’efforcera de détourner les regards de la presse en direction de Michèle Allliot-Marie, partie accompagner ses parents en Tunisie.

Même duplicité quand le couple évoque la demeure familiale de Solesmes. Désireuse de montrer qu’elle est presque aussi bling-bling que Sarkozy, la famille Fillon parade en 2013 pour Paris-Match, dans les jardins du château de Beaucé, acquis en 2013. Miracle de la sémantique, depuis que le notaire calamistré de la Sarthe s’imagine en possible Président de la République, le bien familial est devenu « manoir » puis « maison ».

… Allez, on prend les paris que sous peu le très catholique candidat, avec son inimitable air de chien battu, va qualifier le salaire d’assistante parlementaire de la fidèle Pénélope comme une simple « aumône » destinée à entretenir son humble « masure » !

17 réflexions sur “Pénélope a trouvé le bon Filon

  1. Laisser voter tous ces privilèges par les gens qui en bénéficient eux-mêmes directement , c’est un peu comme si l’on demandait de voter leurs propres salaires à des employés … Les caissières de supermarché s’octroieraient sans doute une voiture de fonction pour aller bosser , non ?
    Ils parlent de juguler l’évasion fiscale (et on a un champion dans le Lot et Garonne) , mais ils bénéficient d’indemnités non-imposables, de frais non vérifiables, d’assistants payés sans contrôle, et d’une pléthore d’avantages sur les transports et autres, sans aucune charge ni impôt à payer, alors que le moindre commercial, artisan ou commerçant dans le privé voit son salaire amputé de charges et impôts s’il a une voiture de fonction utilisable le W.E.
    On est pas si loin des droits féodaux !

    • Les smicards et sous smicards apprécieront à sa juste valeur ce que peut représenter,  » Le filon des Fillions » celui de toute cette caste sur-représentée dans le pays , entretenant la ruine des salariés, fermetures d’entreprises au profit de l’ accroissement de leurs pouvoirs, de leur train de vie et de leurs richesses personnelles.

  2. Jean-Yves tu le sais pourtant bien: la famille il n’y a que cela de vrai !

    C’est ce qui s’appelle un emploi aidé ;o) Fillon avec sa tête de Droopy triste est comme tous ces mecs de droite qui proposent aux citoyens des solutions « drastiques parce que c’est la crise et qu’il faut réformer » dont ils se soustraient dès que possible: un beau petit brigand en costume sur mesure.

    Ce n’est pas surprenant: il y a quelques années le Canard avait déjà publié un article sur ses vacances en famille aux frais des Biarrots invités par le Maire à l’Hôtel de Palais…

    Pendant ce temps au bar de la Marine…..

    PS : Quant à la caissière après une journée de labeur payée une misère Ged, elle mérite certainement plus un chauffeur que les héritiers de la Famille Mulliez qui eux ne connaissent pas les troubles musculo squelétiques et s’engraissent de générations en générations sur le dos de ces miséreux exploités.

    Vive le revenu universel !

    • Je suis d’accord avec vous Paul, j’ai pris un exemple en bas de l’échelle mais c’est surtout pas péjoratif, j’ai beaucoup d’admiration pour tous ces gens qui œuvrent dans l’ombre pour pas grand chose, et je ne suis surtout pas pour l’oligarchie des héritiers ! et je suis d’accord avec vous sur le revenu universel pour , entre autre, laisser le choix aux gens d’accepter ou non un emploi pas terrible, sans y être obligé par la misère !

      • ;o)

        en effet ce type d’emploi sera demain facilement supprimé par des solutions high tech et un nombre important d’emplois peu qualifiés vont inévitablement disparaitre dans les années qui arrivent. D’autres seront créés c’est certain mais « à forte valeur ajoutée » c.a.d. à haut niveau éducatif (ingénieur, doctorants etc).

        N’étant ni scientifiques, ni médecins, ni ingénieurs, ni rois de la finance etc, au lieu d’enfermer des humains pour 40 années de labeur dans des travaux sans aucune perspective d’évolution, sous-payés et parfois aussi dangereux, il est grand temps de repenser une société ou éducation, formation, culture, solidarité permettent à ces citoyen(ne)s de s’épanouir plus que dans des jobs de merde (pardonnez la verdeur de mon propos mais je ne vois aucun synonyme décent me permettant d’exprimer ce que je ressens face à de tels travaux de bagnards)

  3. Je suis un gaulliste et un Républicain, un homme de droite catastrophé par ces « nouvelles »…..
    Eh bien non, Monsieur « Paul Bismuth », pas « tous les mecs de droite »…..Et « pas tous les mecs (et les meufs!) de gauche » non plus d’ailleurs…..
    Là où je suis d’accord, c’est sur le caractère « indéfendable » de ces pratiques, si elles sont avérées.
    Là où je suis d’accord, c’est quand Bruno Le Roux dit qu’employer son conjoint pour un politique devrait être interdit. Cela finira par l’être. Pas seulement le conjoint, mais tout membre de sa famille d’ailleurs.
    Là où je suis d’accord, c’est sur l’ensemble des commentaires de Jean-Yves Viollier.

    Cette affaire est évidemment extrêmement grave. S’il y a eu emplois fictifs, ce pourrait en être fini de la candidature présidentielle de François Fillon….Encore faudrait-il que notre Justice soit capable, une fois ne serait pas coutume, de faire vite….Sinon, et s’il est élu, c’est l’immunité pour cinq ans….

    Gilles Boyer, ex-directeur de campagne (primaire) d’Alain Juppé, tweete que « cela lui rappelle quelque-chose »…..Ah bon?….Mais, euh, dans le cas Juppé, il y avait bien eu des emplois fictifs (au profit de l’ump), mais y avait-il eu le moindre enrichissement personnel?…

    Les premières réactions de FF rapportées sont affligeantes: « Sous prétexte qu’elle est ma femme, elle n’aurait pas le droit de travailler? »…..Ah bon, parce qu’elle aurait donc travaillé?…À prouver à la Justice, vite et de manière convaincante……Cela posé, ces réactions sont hors sujet et une pauvre tentative de noyade de poisson évidents!……Heureusement, il s’est repris et déclare aujourd’hui qu’il entend « s’expliquer dans les plus brefs délais ». Il a perçu le vent du boulet, mais….. Ça va être calé!

    Et voilà comment le Canard enchaîné – un journal « de gauche, forcément de gauche », c’est bien connu! – s’offre peut-être le luxe de descendre en flammes le candidat élu de la primaiire de la droite et du centre…..Le Canard enchaîné, seu modeste équivalent français du Washington Post?…

    Attendre et voir……

    Qu’un mot personnel me soit permis: Militant politique biarrot depuis quelques années, candidat aujourd’hui évincé à l’investiture LR pour les législatives, j’ai toujours proclamé ma volonté de lutter contre la « politique alimentaire », de briser ce lien incestueux entre politique et argent que Charles de Gaulle, exemplaire, rejetait de manière emblématique. Je milite pour le mandat d’élu absolument et strictement unique. Je défends que la politique, comme la vie associative, devrait être un bénévolat, qu’il n’est nullement nécessaire qu’un élu soit rémunéré en tant que tel, en dehors du légitime remboursement de ses frais de fonction sur justificatifs réels. Certains de mes amis me traitent alors « d’idéaliste ». Tant mieux, je prends cela comme un compliment.

    • Cher Mr Schneck, dont acte. Si votre plumage se rapporte à votre ramage …. ;o)

      Plus sérieusement je ne peux que souscrire à ce que vous écrivez car cela n’est ni de droite, ni de gauche mais républicain, éthique, moral. Dans une société civilisée tout personnage public se doit d’être irréprochable et ces sales combines sont (quel que soit le bord politique de ceux qui les pratique) à ne jamais tolérer car elles sont le début de l’entre-soi, du clientélisme, de la corruption.

      Dommage que pour l’instant dans le personnel politique de droite, il ne se trouve que peu d’élus dignes de respect pour porter des valeurs claires et respectables comme vous le faites

    • Sur la question de Juppé et l' »enrichissement personnel », rien de tel en effet dans l’affaire pour laquelle il a été condamné. En revanche, celle de l’appartement de la rue Jacob ne sentait pas particulièrement bon.

      En recherche rapide sur le web, je trouve une rapide synthèse des faits qui semble bien fichue (mais que je n’ai pas vérifiée, elle ne donne pas ses sources) dans un paragraphe de https://blogs.mediapart.fr/bernard-gensane/blog/261114/juppe-ou-la-memoire-courte .

    • « Pas tous pourris », mais pour la plupart c’est justement leur élection qui leur permettra tôt ou tard de faire ce qu’ils feront tous s’enrichir sur le dos des SMICARDS et SOUS SMICARDS

      A LAISSER FAIRE sans contrôle Normal que ca arrive !!!!!!!!!!!

    • leur défense est à hurler de rire quand on a lu et entendu tout ce qui enfonce la povre Penny …

      prochain argument « c’était à l’insu de son plein gré »

      Il se raconte que ce serait Rachida qui furieuse d’avoir perdue la circonscription du 7ème au profit de NKM qui aurait balancé.

      Sympa l’ambiance chez les Rep !

      • La France compte 44,8 millions d’électeurs au 1er Mars 2016.
        Primaire de droite et du centre 4 298 097 Votants
        Primaire de gauche 2 037 563 Votants
        Soit un Total de 38 490 340 électeurs désintéressés de la représentation des appareils politiques Droite-Gauche ( Ex UMPS France, Caste Politique dépravée….) .

      • Anne Lauvergeon cherchez l’erreur! Partout et nulle part.
        Après Uramin, nouveaux soupçons sur Olivier Fric

    • Continuité d’une représentation de la France par des corrompus de tout bord, n’augure en aucun cas d’un redressement possible !
      Faudra donc que les citoyens Lambda comprennent qu’une chasse s’organise, de façon à prendre part à une gestion exemplaire , saine et durable des intérêts de notre pays!

  4. La France compte 44,8 millions d’électeurs au 1er Mars 2016.
    Primaire de droite et du centre 4 298 097 Votants
    Primaire de gauche 2 037 563 Votants
    Soit un Total de 38 490 340 électeurs désintéressés de la représentation des appareils politiques Droite-Gauche ( Ex UMPS France, Caste Politique dépravée….) .

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s