Une superbe haie du déshonneur

À Biarritz, plus d’une centaine d’agitateurs de casseroles ont réservé à François Fillon l’accueil qu’il mérite.

Casseroles et banderoles étaient de sortie à Iraty.

Finalement, ils ne sont pas si difficiles à reconnaître que cela, les Fillonistes ! Il y a les honteux qui regardent le bout de leurs chaussures en pénétrant dans la halle d’Iraty, un peu comme si on les surprenait à l’entrée d’un bordel espagnol, les farauds et faraudes, manteaux de fourrure et tristes figures qui la jouent « Même pas honte ! », et puis cette litanie d’handicapés, qui souffrent d’une malformation congénitale du majeur et qui passent le doigt pointé vers le ciel devant la haie du déshonneur que nous formons. Au moins cent cinquante de ces malheureux, qui pâtissent visiblement beaucoup plus de leur articulation bloquée que des mensonges et approximations de leur champion, ont pu ainsi nous adresser un salut républicain à la mesure de leur intelligence.

Encore un pauvre hère atteint d’une malformation congénitale du majeur.

Les agitateurs de casseroles que nous sommes (une bonne centaine selon Sud Ouest ) ne remercieront donc jamais assez la police de nous avoir placés derrière des balustrades métalliques, tout près de l’entrée principale de la halle d’Iraty, l’endroit parfait pour faire connaissance avec cette France rassie et dépassée.

Fort courageusement, le repris de justesse Fillon, flanqué de ses maigres troupes de notables de seconde zone, a pu ainsi échapper à la bronca en entrant par l’arrière du bâtiment, mais tous les autres, les Fillonistes ordinaires, très ordinaires même, les aveugles à la morale plus qu’élastique venus gober les bobards éhontés de leur candidat, ont bien été obligés de monter les marches d’Iraty au milieu d’un superbe concert de casseroles et de slogans comme « Fillon en prison » ou, histoire que tous ces pauvres bougres ne se perdent pas, « L’escroc, c’est par là, la République, c’est par ici ».

La visite de la France friquée

Merci à la Ville pour l’installation de ces barrières métalliques idéales pour que nos casseroles se fassent entendre.

Le tour rapide dans le parking sursaturé d’Iraty est édifiant : beaucoup de Bordelais et de Toulousains et surtout une magnifique collection de voitures de luxe. Le spectacle des candidats au meeting, tout autant. On découvre une France âgée, friquée et monocolore, où la canne est beaucoup plus présente que les baskets et le costume, sans doute offert par les amis, que la parka.

C’est la France du catholicisme rétrograde, celle qui frétille à Sens commun et déplore le droit à l’avortement et le mariage pour tous. C’est la France frappée d’autisme et de cécité qui ne veut pas voir qu’elle soutient un scélérat.

Les quincailliers se frottent les mains. Grâce à Fillon, les ventes de casseroles explosent…

Côté agitateur de casseroles, l’ambiance est autrement plus joyeuse et l’on se félicite d’être du bon côté de la barrière. Des jeunes, des vieux, des antifascistes, et des casseroles de toutes les formes et les couleurs qui ont dû conforter les bénéfices de tous les quincaillers du coin. Et on dira après que Fillon ne fait rien pour le commerce !

L’homme qui se retrouve avec une nouvelle affaire tous les jours et qui déshonore la démocratie par son attitude, pensait sans doute en organisant ce meeting à Biarritz, trouver une ville toute acquise à sa cause. Au point que Le Figaro, faussement compatissant, a cru bon de s’étonner : « Accueilli par un concert de casseroles, même à Biarritz ». Alors que les partis de gauche – honte à eux ! – n’ont pas appelé à manifester contre ce voyou de la République, savoir qu’une centaine de citoyens courageux se sont déplacés pour lui réserver l’accueil qu’il mérite donne chaud au cœur…

Oui, quelle belle, quelle magnifique soirée !

À ne pas rater, le très bon papier du Monde : « Fillon, une campagne qui se délite »

http://www.lemonde.fr/election-presidentielle-2017/article/2017/03/25/francois-fillon-un-candidat-en-perdition_5100606_4854003.html

Avec tout le fric qu’il a empoché, on espère que Fillon va nous rembourser nos investissements fort mal en point.

 Élus : nous n’oublierons pas

Si mon meilleur ami, m’annonçait qu’il rejoint les rangs du Front national, il cesserait dans la seconde d’être mon meilleur ami. Il était frappant de constater, hier, qu’aucun ténor de niveau national n’avait jugé bon de faire le déplacement à Biarritz. Les Baroin, Larcher et consorts confient en privé qu’ils n’y croient plus. Alors les seconds couteaux, les Olive, Brisson ou Arostéguy, ont vu l’occasion de prendre la lumière et se sont précipités pour conforter le voyou de la République. Quand François Fillon aura pris dès le premier tour la claque électorale qu’il mérite et que tout le monde le lâchera, je les imagine déjà nous expliquer qu’ils ont agi ainsi par « fidélité à leur camp ».  Mais un homme politique a-t-il le droit d’être plus aveugle qu’un citoyen ordinaire ? Nos élus locaux nous envoient un message très clair : la victoire de leur camp et donc leur devenir personnel est beaucoup plus important à leurs yeux que toute considération morale comme le rejet d’un candidat à la présidence de la République mis en examen pour « escroquerie aggravée ». Ils font fi de la morale ? Nous oublierons de voter pour eux et les combattrons lors des prochaines échéances électorales.

 

17 réflexions sur “Une superbe haie du déshonneur

  1. HONTE à ceux des élus locaux qui soutiennent cet escroc – je pèse mes mots. C’est scandaleux. C’est du détournement d’argent public à des fins d’enrichissement personnel et rien ne justifie de soutenir quelqu’un qui brigue un mandat public et qui s’est comporté comme Fillon l’a fait (vous noterez qu’il n’a intenté AUCUN procés en diffamation aux journaux qui ont levé les lièvres Le Canard, Médiapart, JDD ce qui est indicatif).

  2. J’irai même plus loin car c’est l’ensemble de la classe politique actuelle dont il faut se débarrasser. Car ceux sont les mêmes qui nous « dirigent » et nous mènent droit dans le mur et ce depuis 50 ans. Il faut faire des économies et bien qu’ils nous montrent l’exemple en réduisant drastiquement leur émolument et autres privilèges qu’ils s’octroient sur le dos du peuple. Ils ont fait le lit du F.N. et continuent.
    Heureusement qu’hier soir à la gare du midi il y avait aussi une ode à la tolérance grâce à Mr Emmanuel Schmitt et sa pièce Monsieur Ibrahim et les fleurs du Coran. Et j’espère que les fillonistes assis derrière moi auront compris la portée du message de cet auteur.

  3. Pour votre information : tout candidat qui soutiendrait le FN se verrait immédiatement retirer l’investiture par L’UDI . Il ne peut y avoir la moindre ambiguïté dans notre lutte totale contre le FN et ses idées extrémistes.

    • Whaou: trop d’éthique tue l’éthique !!
      Par contre soutenir un escroc qui s’enrichit au niveau personnel/familial avec l’argent du contribuable ne pose pas de problème à l’UDI ….. ?
      Quand la Droite Française va-t-elle enfin faire le ménage et retrouver sa dignité ?

    • En réponse à Philippe Morel : Certes mais il n’empêche que vous avez une drôle de conception de la politique il me semble qui un jour soutien et le lendemain non puis revient sur cette position. Je subodore que le deal doit être en votre avantage. Cela ne vous dérange cependant pas que les fillonistes et autres sarkosistes aillent quérir et s’enquérir des voix du côté de l’extrême droite de lepen. Mais bon la morale est sauve donc.

  4. Bravo à tous ceux qui sont venus avec leurs casseroles. François Fillon a toujours la phrase qui tue quand il dit à propos de cette manifestation hostile à sa venue :  » Les manifestations c’est une insulte à la démocratie ». Quelle honte cette phrase . C’est lui qui est une insulte à la démocratie. Et oui, il y a encore des gens qui refusent d’être dirigés par des voleurs, des escrocs et des menteurs et Mr Fillon en fait partie. Cet homme est une honte pour la démocratie . Et surtout Il commence à prendre exemple sur Mr Trump en voyant des complots partout sans preuve. La chute continue….

  5. J’ai TOUT LU et TOUT approuvé, l’édito de Jean-Yves et les commentaires !
    Ma santé ne me permet pas de me déplacer mais je peux DONNER quelques casseroles et poêles à frire pour d’autres réunions … si besoin est !
    Je ne vais à aucun meeting … quel besoin aurais-je de rencontrer (voire applaudir !) des gens qui ne veulent que notre « mort » à plus ou moins long terme pour que leurs PROFITS soient supérieurs à la moyenne ?
    Cette visite de F. Fillon n’était pas la bienvenue puisque même les journaux se sont gorgés des casseroles et des œufs ! Mais la nature humaine est ainsi faite qu’une fois lancé, le CANDIDAT ne peut plus s’empêcher de HURLER sa Bonne FOI dans l’espoir de se voir, envers et contre TOUT et TOUS, en haut de l’échelle, là où les honneurs défient ENFIN le déshonneur ;-(((
    Que Grand Bien leur fasse … !
    Quant à moi, au 1er Tour, il est tout-à-fait possible (j’y réfléchis encore !) que je mette dans l’URNE le bulletin de Jean LASSALLE, LUI qui, au moins, CHANTE JUSTE nos Pyrénées :-))))

  6. C’était en effet « une belle, une magnifique soirée » et en repensant à tous ces mal éduqués et leurs doigts et bras d’honneur comme seule réponse à un droit élémentaire en démocratie qui est celui de donner son avis, (et dans notre cas, en musique, en rythme, en rires et sourires), je me réjouis de n’avoir pas vu une seule de mes connaissances dans tous ces gens 😀

  7. Quel déversement de haine monsieur viollier.! Nous serions au Moyen-Âge, monsieur Fillon serait déjà lapidé/étripé/ brûlé vif sur un bûcher par le foule de vos « casseroliers » rameutée à grand renfort de ces propos haineux. Je vous plains.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s