Attention, crayon à suivre…

Olivier Ruiz, la dernière recrue de La Semaine, affiche un talent de plus en plus évident.

Il manifeste la timidité des modestes, surtout quand on le réveille en pleine sieste, et peine à croire qu’on puisse s’intéresser à ses dessins. Difficile pourtant de ne pas remarquer ce caricaturiste de talent qui sévit depuis quelques semaines à La Semaine du Pays basque en remplacement du dessinateur Pierre George. Personnages immédiatement reconnaissables, belle utilisation de la couleur, deuxième degré qui donne un supplément d’âme aux lettres de La Marquise de Vérité, la rubrique sans doute la plus lue de toute la presse locale.

Olivier Ruiz, 43 ans, infirmier de nuit à Bordeaux, renoue avec ses premières amours, puisqu’il est titulaire d’un DEUG d’Arts plastiques à la fac de Bordeaux. Nul doute que s’il continue à se montrer aussi efficace et incisif dans ses dessins, une très belle carrière l’attend. Les inconditionnels des pages politiques du Pays basque n’auront donc aucune peine à reconnaître MAM, Olive adoubant Arostéguy, la mairie de Bayonne fief de Jean-René Etchegaray,  Max Brisson le porte-poisse, ou François Fillon, évoqué par la Marquise cette semaine pour sa triomphale tournée au Pays Basque. Et il a même fallu que ce sacré garnement de Ruiz ajoute une étiquette portant mon nom à une casserole cabossée, comme si j’avais une quelconque responsabilité dans les orchestres polyphoniques qui ont accueilli le Père-la-Vertu de la Sarthe.

Sale môme, va !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s