Taubira sans forcer son talent

Parfois, la politique donne envie d’applaudir : Colette Capdevielle avait invité sa copine, l’ancienne ministre de la Justice, à débattre à Bayonne, à l’issue d’un conseil citoyen.

Le meeting à Pau et les contraintes d’avion ont laissé peu de temps à Christiane Taubira pour échanger, mais sa simplicité et sa disponibilité ont fait merveille.

Être scandalisé par les comportements d’un Fillon, d’un Le Roux ou d’un Cahuzac, ne signifie pas pour autant être dégoûté de la politique. La députée socialiste Colette Capdevielle qui souhaite « faire de la politique autrement », l’a bien compris en mettant en place les 23 et 30 mars derniers, un conseil citoyen sur la transition démocratique, avant de faire un compte-rendu public le 10 avril dernier.  Pas de doute que les propositions des dix-sept participants de ce conseil citoyen amélioreraient nettement la vie publique en France : élections des sénateurs, mais aussi des conseillers communautaires au suffrage universel direct, président de la République détenteur d’un mandat unique, députés limités à deux mandats, parité absolue homme-femme, suppression de la Haute Cour de Justice.

Président du groupe parlementaire socialiste à l’Assemblée nationale, Olivier Faure souligne le bon de travail de réflexion effectué par ce conseil citoyen, « on peut être élu et partager avec vous l’essentiel de ce qui a été dit », avant de revenir à l’élection présidentielle : « L’intuition chez Benoît Hamon est de considérer que cette démocratie ne peut plus être intermittente ».

« La démocratie, notre bien commun »

Les quatre représentants du conseil citoyen avec Olivier Faure, Colette Capdevielle et Christiane Taubira.

Mais les sympathisants, présents salle Albizia à Bayonne, sont surtout venus pour écouter la « reine » Taubira qui, sans forcer son talent, va conquérir l’auditoire. « Bravo à Colette Capdevielle pour cette initiative. Contrairement à ce que beaucoup pensent, il n’y a pas de divorce entre les citoyens et les élus, car vous considérez que la démocratie est notre bien commun. Vous ne tournez pas le dos à la chose politique, vous dites très clairement qu’elle ne vous convient pas sous sa forme actuelle. C’est dans une relation de respect mutuel que l’on peut avancer, même s’il est vrai que notre démocratie est fatiguée. » 

Cette magnifique oratrice qui ne cache pas « militer depuis 2002 pour une VIe République » estime qu’il faut moderniser les institutions de 1958 « car nous sommes devenus des citoyens plus instruits, plus cultivés, plus intelligents ». Claire dans sa condamnation de certaines pratiques – « Un député corrompu, c’est un de trop ! » -, Christiane Taubira dénonce aussi les fausses bonnes idées comme le referendum d’initiative populaire, « une usine à gaz, une fausse concession faite aux citoyens. Dans vingt-cinq ans on n’y sera pas arrivé ! », avant de conclure, magnifique : « Si on ouvre les espaces pour la parole citoyenne, elle sera forcément enrichissante »

Et l’on repense avec beaucoup de tendresse à cette ministre de la Justice applaudie au sein de l’hémicycle par une opposition qui ne l’avait guère épargnée, après le beau combat mené par elle en faveur du mariage pour tous. Bon petit soldat du socialisme, elle soutient sans états d’âme le candidat Benoît Hamon un peu partout en France. Le stupide système des primaires lui a ôté la moindre chance de pouvoir prétendre à l’élection présidentielle. Et pourtant, Taubira présidente de la France, voilà qui aurait eu une autre gueule que le bien fade Macron, l’insupportable Marine ou l’escroc patenté Fillon.

 

5 réflexions sur “Taubira sans forcer son talent

  1. Je fais un rêve:
    Dans 4 ans Madame Michelle Obama présidente des EU et dans 5 ans Madame Taubira Présidente de la France.

  2. Oui…d’accord avec vous….même pour le communiste que je suis….j’aurais beaucoup apprécié une candidature Taubira…la meilleure d’entre tous….!!!!!!!!!!!!!!!

  3. Un peu de culture et d’intelligence… ça a quelque chose à la fois de gouleyant et de reposant. Alors évidemment, quand on entend uniquement parler de déficits budgétaires abominables et toutes ces sortes de choses, il y a probablement beaucoup d’impertinence et d’inconscience à évoquer l’abyssal, insondable et infini déficit culturel et d’intelligence de ceux qui s’exhibent en vitrine ces jours-ci… Un peu comme lorsque l’on entend dire par des rédacteurs en chefs de grands titres de la presse qu’un « petit candidat » qui ose évoquer les casseroles de deux « grands candidats » est un grossier personnage. Un peu aussi comme lorsque l’on évoque l’horreur de la situation syrienne en plein milieu des vacances estivales… etc.
    Maintenant on peut aussi rappeler qu’un 49.3 citoyen pourrait signifier un retour à la peine de mort, l’abolition de la loi permettant aux personnes de même sexe de se marier, voire même une pénalisation du blasphème et la légalisation d’un ou deux pogroms pour se remettre en jambes, particulièrement en ces temps de joyeux retour à la haine de l’autre et à la schadenfraude débridée. En revanche, oui à l’ouverture généralisée d’espaces de réflexion citoyenne si possible pas instrumentalisée ni dirigée… que l’on pourrait, dès lors qu’il y a une avancée bénéfique à la société, prendre un peu au sérieux. Ca nous changerait tellement agréablement… que c’en est limite utopiste probablement.

  4. Tout a fait d accord avec vous Madame Taubira est éblouissante quand elle parle personne ne lui arrive a la cheville a la tête de l État ce serait formidable!!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s