Interdiction de laisser Mariner…

Entre une raciste incompétente et un illuminé ultralibéral, le choix est vite fait. Ce sera Macron… sans illusions.

À Biarritz, un électeur sur trois a trouvé acceptable les turpitudes de François Fillon. Comme si dans notre pays, la morale n’avait plus d’importance !

Biarritz a toujours manifesté beaucoup d’indulgence pour les élus un peu désinvoltes avec l’argent public, mais à ce point ! Alors que François Fillon ne récoltait que 28% de votes en sa faveur dans son département, les Biarrots, visiblement peu sensibles à la morale en politique, se sont tristement illustrés avec un tiers des votes accordés au mis en examen Fillon. Heureusement, et c’est là une des grandes consolations de cette bien triste élection, les Français ont fait preuve de bon sens en écartant le Tartuffe de la Sarthe du second tour de la présidentielle pour lui permettre, face à la Justice, de faire tranquillement la démonstration de son innocence et du complot à son encontre ourdi par la presse, ce qui devrait nous valoir quelques moments de franche rigolade.

Pas glamour le second tour

Et de rigolade on a bien besoin au vu des résultats nationaux de cette élection. On a connu plus sexy qu’un sprint final avec une représentante du Front national et un ectoplasme au programme tellement flou qu’il en devient très prévisible comme en témoignent la hausse de la Bourse au lendemain des résultats et les cris de joie, mal dissimulés, du Medef.

Pour leur part, les partisans d’une gauche radicale déplorent toux ceux qui, tentés par Mélenchon, ont cru malin de voter Macron dès le premier tour « pour faire barrage au Front national ». Mais il ne sert à rien de refaire le match. La règle du scrutin présidentiel étant connue de tous, il faut désormais se concentrer sur le second tour et se décider pour le moins pire des candidats, qui est évidemment Emmanuel Macron.

À ce sujet, Jean-Luc Mélenchon ne s’est guère montré inspiré. Ses tergiversations et sa façon de se planquer derrière la décision des militants relèvent de la posture. Face au Front national, le réflexe républicain doit être immédiat, le combat sans nuance et les petites manœuvres oubliées. Bravo au PS mais aussi à Raffarin, Juppé, NKM ou même François Fillon pour avoir donné des consignes claires dès dimanche soir.

Et honte à tous ceux, qu’ils soient membres de Lutte Ouvrière ou des Républicains, qui se perdent dans les méandres du ni-ni, en laissant aux autres le soin de faire le sale boulot électoral !

Marine la joue peuple, Macron people

Stéphane Bern, mais aussi Line Renaud, Pierre Arditi, Erik Orsenna sont venus faire la cour au nouveau chouchou des médias.

Car une élection, jusqu’au jour du vote n’est jamais gagnée et le jeune paon Macron, ivre de lui-même et de son parcours météorique, ferait bien de s’en souvenir. Pendant qu’il se pavane à La Rotonde et contemple avec Brigitte son image dans les magazines, pendant qu’il essaie de nous faire croire à une nouvelle politique en exhumant du formol Bayrou ou Collomb, Marine se retrousse les manches et fait le job, que ce soit dans le Nord ou à Rungis. Malgré son passé de châtelaine de Montretout, elle arrive à convaincre les plus démunis qu’elle est à leurs côtés. Ce ne sont pas les people qui tournent autour du jeune énarque comme des papillons éblouis par la lumière qui feront gagner le candidat d’En marche. Et même si les sondages lui sont très favorables, un tour rapide sur les réseaux sociaux montre que beaucoup de militants chez Les Républicains sont restés dans la haine recuite de Hollande et affirment vouloir voter Marine Le Pen.

En 2002, les gens de gauche ont connu l’épreuve de devoir voter Chirac. La droite va découvrir, à l’issue de cette élection a priori imperdable pour elle, l’effet que cela fait d’aller à Canossa devant une urne. Mais voter pour ne veut pas dire adhérer : le Front national doit être combattu sans faiblesse, la tentation de la pêche à la ligne oubliée et le bulletin de votre où figurera le nom de Macron ne sera qu’un suffrage contre Marine.

… En attendant la belle bagarre des législatives pour faire triompher ses idées, la pâte à modeler Macron étant bien obligée de composer avec la majorité idéologique élue par les Français.

À lire sur Facebook la très intéressante réaction de Jacques-André Schneck, membre des Républicains, qui très tôt a pris ses distances avec Fillon et ne se pose pas de questions face au danger Front national :

https://www.facebook.com/jacquesandre.schneck

19 réflexions sur “Interdiction de laisser Mariner…

  1. bravo Jean-Yves avis partagé.

    Sans illusion sur Macron mais dans le cas de figure un devoir : éliminer le Pen.

    Cela ne peut se faire qu’en aller voter pour son concurrent. Voter blanc ou s’abstenir pour ne pas voter Macron renforce mécaniquement le Pen qui peut alors être élue.

    J’ai écouté hier le journal de14.00 ce jour sur France Info, durant lequel un directeur de recherche du CNRS qui a mis au point un algorythme pointu https://fr.wikipedia.org/wiki/Serge_Galam expliquait ses travaux, et le phénomène dit « d’abstention inavouée » : la victoire de Marine le Pen est possible.

    voir son interview ante 1er tour

    Comme vous je voterai donc Macron, sans illusions

    • Voici surement une phrase qui reflète bien notre situation politique entre ces deux tours . Le vote blanc ou l’abstention ne sont pas un choix .

      « Le choix en politique n’est pas entre le bien et le mal mais entre le préférable et le détestable ». Cette phrase est de Raymond Aron.

  2. Une fois encore, je pourrais dire que vous me retirez les mots de la bouche, ou encore plus positivement que je ne puis qu’adhérer globalement à vos propos.

    Eh oui, vous êtes un homme de gauche, je suis un homme de droite, mais je pense pouvoir dire que nous sommes des hommes de bonne volonté.
    Si tous pouvaient se donner la main…..

  3. Que ce soit Le Pen ou Macron …. avec quelle majorité va gouverner le futur Président(e), je pense qu après les législatives on pourra bien rigoler …. puis comme depuis 10 ans on pourra pleurer sur la reculade de tous nos acquis ….. sur les petites retraites …. et sur l abandon de nos hôpitaux …

  4. De plus en plus persuadé que Macron c’est du vent et du vide . On va permettre l’élection d’une gravure de mode bobo dont le seul but (voire la seule « mission ») était de devenir Président et dont le programme sera déterminé par ceux qui l’ont fait roi ….

    • Cher Mr Labarrère pensez vous que cela n’était pas le cas pour TOUS les présIdents de la R (je revoit à Chirac et son sourire, Giscard dit « moderne » etc etc) ?Vous attendez encore une âme pure, noble, libre etc etc. ?

      La politique est faite par ce que nous sommes, nous autres humains, non par les dieux de l’Olympe et que nous les apprécions ou non, nos institutions à l’heure actuelle continuent de s’appliquer et nous demandent de faire un choix.

      Avez vous lu le programme de Marine ? Ne pas choisir Macron revient de fait, à choisir Marine. Pensez vous sérieusement que cela soit ce dont notre pays à besoin à ce moment de son histoire?

      soyons sérieux deux minutes. Macron est un centriste de droite basta pas de quoi fouetter un chat. Le système le Pen c’est magouille, racisme, violence, mort de la culture et brutalité totale. Ceux qui mettent les deux sur le même pied sont soit ignorants, soit fous, soit les deux.

      • Je ne suis pas sûr que tous les présidents aient été ou seront « comme ça » pas plus que je ne crois que tous les fonctionnaires soient des fainéants et tous les curés des pédophiles mais mon but n’est pas d’en convaincre qui que ce soit . Quant à Monsieur Macron que je trouve singulièrement vide et léger je me sens obligé de voter pour lui dans un premier temps et en toute lucidité comme on passe en chimio quand on sait que cela peut être un élément de traitement à ne pas négliger . Monsieur Macron nous évitera certainement le pire qui était, pour moi, MLP, mais ne me semble pas apte à traiter et à résoudre tous nos vrais et douloureux problèmes (chômage, pauvreté, inégalités galopante, racisme latent …etc…) . C’est dans un deuxième temps et au moment de la reconstruction d’une majorité de gouvernement à l’assemblée nationale , vraisemblablement une majorité de cohabitation, que nous pourrons réellement reprendre notre destin en main même s’il nous faut pour cela descendre de temps en temps dans la rue … si on ne nous laisse pas d’autre choix . Vous aurez compris que je suis un peu à gauche et que ce n’est pas de gaité de coeur que je voterai Macron , mais je pense voter « utile » et je n’ai pas envie de désespérer alors que je ne suis qu’un tout jeune homme de 75 ans dont l’avenir est encore à construire … .

  5. Je suis dégoutée de l’attitude de Mélenchon et bien sûr de certains de notre chère droite qui ne donnent pas la consigne claire de voter Macron . Je peux comprendre la déception de ceux qui ont voté pour Mélenchon . Effectivement, le choix entre Le Pen et Macron n’est vraiment pas leur tasse de thé mais en tant que chef d’un parti politique, il aurait du donner des consignes de vote et ne pas « se planquer » comme vous dites si bien Jean-Yves, derrière ses électeurs. Ne donner aucune consigne peut faire élire Marine Le Pen. Pour moi , son parti est la peste et le choléra en même temps. Emmanuel Macron n’est pas l’idéal mais si je dois choisir entre la fermeture sociale, économique donc fracture évidente et le racisme latent (n’oublions pas les anciens du Gud très mais très proches de notre chère Marine ) et l’ouverture de Macron même si celle-ci est très libérale, je n’ai aucun état d’âme, mon vote ira à Macron. Hier j’ai diné avec une amie américaine à Paris. Ses enfants étaient pour Bernie Sanders et détestaient Hilary Clinton. Donc ils n’ont pas été voté au 2ème tour étant persuadés que Clinton serait élue de toute manière. Ils s »en mordent les doigts aujourd’hui.
    Je n’ai pas voté Mélenchon mais si Mélenchon avait été en face de Marine Le Pen au 2ème tour , j’aurais voté Mélenchon sans état d’âme . C’est surement un raccourci dans cette analyse, mais quand des chefs de parti politique ont de graves problèmes d’égo (Mélenchon,Vauquiez et Co, Boutin ) , peut être préfère-t-ils que le parti d’extrême droite de Marine Le Pen arrive au pouvoir pour revenir dans 5 ans en sauveur, sachant pertinemment que nous allons au désastre avec elle.
    TOTALE IRRESPONSABILITE.
    Voilà comme vous pourrez le constater, Jean Yves, je suis très en colère quand je constate que certains chefs de parti politique ne veulent pas participer à la création du front républicain pour contrer la dangerosité de ce parti de Marine Le Pen, totalement plus dangereux que celui de Macron. J’aurais même voté François Fillon contre Marine Le Pen et il était le premier candidat que je ne voulais pas voir au 2ème tour.

    • Bien sûr, Madame, on ne peut qu’approuver vos propos si on est un républicain (petit r) digne de ce nom.
      Je suis quant à moi membre élu du comité LR de la 6ème circonscription.
      Je me suis battu pour Juppé. Après la primaire, j’étais prêt à être loyal à Fillon. J’ai présenté ma candidature à l’investiture.
      J’ai pris mes distances avec Fillon dès les révélations le concernant. Aurais-je été investi que j’aurais agi de même, au risque évident de ne plus l’être.

      Dimanche, j’ai voté Macron. Le 7 mai, je voterai Macron. La question du choix n’en est pas une contre le FN. Heureusement, l’immense majorité des responsables LR le recommandent. Pour autant, les électeurs de Fillon m’inquiètent.
      Aux législatives, je ne voterai pas pour quelqu’un qui n’aurait pas pris clairement ses distances avec Fillon ni exprimé son rejet total du FN.

      Je vous avoue que tout ça est « un peu dur » pour un gaulliste, tombé tout petit dans le gaullisme comme Obelix dans sa potion magique. Aujourd’hui, il y a des gens qui se déshonorent et qui déshonorent le Grand Charles en se disant gaullistes alors qu’ils vont vers Le Pen ou ont soutenu Fillon envers et contre tout jusqu’au bout. Les vrais gaullistes, ceux qui sont dignes du grand homme de 1940 et de 1958, sont ceux qui ont raisonné et acté comme Dominique de Villepin. Et ce ne sont évidemment pas ceux qui imaginent à nouveau une cohabitation délétère en préconisant d’envoyer une assemblée hostile à Macron à un moment où la France ne saurait s’offrir ce luxe imbécile.
      Je précise que je suis de culture chrétienne, mais très attaché à la laïcité de l’État. Évidemment, je rejette totalement le comportement de Sens commun dont la place n’est pas à LR à mes yeux.
      Aujourd’hui, d’ailleurs sur la suggestion de Jean-Yves Viollier, j’ai décidé de militer à Anticor.
      Certains de mes amis osent me dire que je ne serais pas de droite. Ils m’indiffèrent. Je suis de droite comme peut l’être un Alain Juppé, un Dominique de Villepin, et je m’en sens plutôt bien.
      Depuis longtemps, je ne cesse de dire que notre démocratie doit absolument lutter contre le lien incestueux entre politique et argent, certainement le premier facteur de ce discrédit navrant de la politique et des politiciens auprès de nos concitoyens.
      La France a sur ce plan aux yeux de bien des peuples l’image d’un « pays de la magouille » et je ne le supporte pas. J’espère que Macron avancera sur ce sujet. Il s’y est engagé.

      Une telle cause mérite que s’unissent pour elle des personnes de toutes opinions.

      Quoi qu’il en soit, dès l’après 7 mai, les recompositions politiques vont aller bon train.
      PS et LR absents du second tour, c’est tout de même un peu spécial après qu’ils aient gouverné 50 ans. La période qui vient sera intéressante.

  6. Monsieur, je ne peux que agréer vos propos et même si je suis une femme de gauche, je respecte l’engagement sincère que vous avez en politique et le choix que vous avez fait en vous désengageant de la campagne de François Fillon pour lutter contre le lien politique/argent . Ce choix n’a pas du être facile à faire. Vous avez gardé vos convictions pour la république et pour la laïcité, deux piliers de notre société . Comme Les Républicains , le PS s’est désagrégé en vol . J’ai voté Benoit Hamon pour essayer de continuer d’ être en accord avec mes convictions mais je n’y croyais pas. Je dois reconnaitre que cette fois-ci j’aurais pu voter pour Alain Juppé si Les Républicains lui avaient fait confiance au lieu de s’entêter à garder François Fillon.
    Heureusement, je constate que plusieurs Républicains appellent à voter Macron sans penser « à leurs égos » et à leurs carrières pour faire barrage au FN.
    Maintenant croisons les doigts pour qu’il y ait un sursaut républicain pour éviter l’abstention et les votes blancs car les lépénistes n’oublierons pas d’aller voter……… J’aurai honte d’être française si Marine Le Pen devient présidente et très peur des conséquences.
    Bravo pour votre engagement avec Anticor. Je suis comme vous, j’espère que si Macron accède à la plus haute marche, il luttera contre les magouilles des politiques.

    • @ Mr Labarère: ce sont les institutions FR qui sont obsolètes et ne peuvent répondre aux défis qui viennent. Ces institutions produisent des candidats qui leur correspondent et le cercle est bouclé nous n’en sortons pas. Rendons à Mélenchon qu’il voulait un autre cadre et sur ce point il a grandement raison.

      Dans une période complexe, technologique et scientifique (n’en déplaisent à tous et toutes soit on revient au 19è siècle soit on passe au 21e et alors nos logiciels sont a mettre à jour car il faut nous adapter à un monde dont le changement s’accélère tout en se se complexifiant.

      Comme le décrit très bien Edwy Plenel « la France est une démocratie à signaux faibles ». n’oubliez pas que la 5ème a été organisée par et pour un militaire né au 19ème siècle…. A mon avis il faut aujourd’hui de vraies équipes de professionnels (compétents sur les sujets dont ils ont la charge) et non des « super héros » d’opérette dans un décors d’opérette (Elysée, AN, Senat) sans pouvoirs réels (le pouvoir est à Bercy, Frankfurt et Berlin), qui font de beaux discours mais sont inertes.

      Il faut des coalitions qui travaillent sur des programmes négociés et non des clans de godillots hémiplégiques (quel qu’en soit le côté). Il faut de la proportionnelle afin que l’hémiplégie cesse, plus de décentralisation etc etc etc

      Quand aux lendemains qui chantent…..il me semble que je n’entende pas beaucoup parler des changements à venir sur TF1, F2, France Inter et autres médias mainstream dont la vocation est aujourd’hui de divertir et non plus d’informer et/ou éduquer en conduisant à la réflexion.

      Tant que les citoyens ne seront avant tout que des consommateurs désengagés de la vie de la cité (et cela ne s’applique pas aux lecteurs de BBB qui sont des citoyens qui au contraire recherchent de l’information, un point de vue, le mettent en perspective, en discutent) alors la masse (et je choisi ce terme à dessein) la masse moles des (sur)endettés anesthésiés par leur(s) crédit(s) bancaire(s), à 90 % non syndiqués / non revendicatifs (bien qu’ils se plaignent de tout tout le temps), alors cette masse qui se plaint mais n’agit pas et vote pour celui ou celle qui les manipule en jouant sur leurs instants les plus vils (la jalousie, la rancune, le racisme etc) n’aura au final que ce qu’elle mérite.

      Comme vous je ne crois pas au miracle Macron mais je crois au déluge Marine.

  7. On ne peut être que d’accord avec tout ce qui se dit ici. Mais reconnaissez quand même que la situation que nous vivons en ce moment est totalement ubuesque. Ce qui me dérange le plus c’est le manque total de conscience que ces donneurs de conseils pour soi-disant « SAUVER la FRANCE » nous donnent alors que depuis 50 ans par leurs postures, attitudes, méfaits et mépris vis-à-vis des électeurs ont fait le lit du FN. La situation que nous vivons en est l’exemple même, continuer à soutenir un Fillon avec l’équivalent d’une remise de quincaillier avant les soldes sur les casseroles explique
    (1 le désamour pour ceux qui depuis 50 ans les emmènent droit dans le mur
    (2 leur non-remise en question élection après élection et ce depuis au moins 30 ans
    (3 leurs inefficacités à résoudre les problèmes des citoyens
    (4 leurs retournements de veste diverses et variées plus prompts que l’éclair
    (5 leurs différentes trahisons et promesses populistes ( signature du traité de Lisbonne alors que celui-ci a été rejeté par référendum par exemple)
    (6 Et leur ego surdimensionné qui leur fait croire qu’ils sont indispensables pour la bonne marche de notre pays.
    (7 liste non exhaustive………..
    Alors maintenant c’est aussi peut-être une chance que l’une ou l’autre soit élu, je m’explique. Quel(le) (ou) qu’il(elle) soit élu(e), nous allons droit dans le mur. On peut donc espérer que le peuple se prenne à un moment en main et fasse le grand nettoyage afin de mettre en place une société plus éclairée, solidaire et surtout humaniste. La belle jeunesse Française en a le pouvoir car nous avons des jeunes qui sont très très biens, éduqués, intelligents et sensibilisés aux problèmes de notre mode. Donc je veux y croire.
    En attendant je souhaite ardemment que Mr Hamon décape le PS, change l’enseigne et monte un mouvement. Après la tempête en règle générale le beau temps revient. Je veux y croire et penser que nos jeunes réussiront là où nous avons échoués.

  8. Est ce que Dupont Aignan s’est vendu au parti qu’li décriait encore il y a quelques mois si fortement à la télévision pour obtenir un poste de premier ministre ….. Nous le saurons bientôt vu que MLP fera l’annonce de son premier ministre avant le 2ème tour et peut être dans quelques minutes pendant leur conférence de presse ….. L’appel du pouvoir …… bien immonde….

    • Dupont-Ignoble (Peut-on désormais l’appeler autrement?) amène du lustre aux racistes du Front national en se faisant rembourser ses frais de campagne et en acceptant un poste de Premier ministre. Pitoyable fin de carrière pour ce prétendu gaulliste…

      • Le Canard de cette semaine faisait état de ses discussions car avec « seulement » 4.7% = pas de fonds publics pour rembourser donc Dupond-Haineux va à la soupe…

  9. Il est vrai que j’avais oublié le remboursement de ces frais de campagne pour adhérer à ce fameux prochain gouvernement . Mais si dans l’hypothèse MLP arrive au pouvoir la semaine prochaine (ce que je n’espère aucunement) Dupont-Ignoble ne sera pas 1er ministre très longtemps, son éviction sera faite rapidement par MLP. Beaucoup de sourires et d’un accord de façade….mais la manipulation de MLP est bien là ….

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s