Festival latino : l’éclairage de Marc Bonduel

L’ancien délégué général a accepté de commenter avec beaucoup de mesure l’agitation autour du festival biarrot. Tout en décochant au passage quelques flèches à Jean-Marie Lemogodeuc.

 » Comme vous le savez depuis la fin de ma mission au Festival Biarritz Amérique Latine je n’ai répondu à aucune question sur l’évolution de ce Festival malgré diverses sollicitations. Ceci d’autant plus que je dirige un autre Festival, le Festival du Film de Sarlat, qui est en plein développement et réclame toute mon attention.

 Cependant depuis quelques temps je crois comprendre que des querelles internes au Conseil d’administration perturbent l’association qui abrite le Festival et je note que mon nom est régulièrement cité d’une manière plutôt flatteuse d’ailleurs. Aujourd’hui ces querelles internes s’étalent dans les médias ce qui m’incite à vous répondre au titre d’ami du Festival.

 J’ai pris la direction d’un Festival en difficulté fin 2004 et il s’est redressé puis développé et tout cela avec des comptes à l’équilibre pendant 10 ans. Pour obtenir ce résultat, j’ai bénéficié du soutien actif de deux Présidents successifs qui avaient une profonde connaissance de l’activité et notamment du monde du cinéma et de l’audiovisuel : Pierre-Henri Arnstam puis Jean-Marie Dupont.   Ils étaient naturellement en contact avec les élus municipaux qui se félicitaient du succès grandissant du Festival mais n’intervenaient jamais dans son fonctionnement. J’ai moi-même participé à des rendez-vous chaleureux avec Monsieur Borotra puis avec Monsieur Veunac où nous les informions de nos développements.

Un nouveau Président est arrivé fin 2014 et après deux années de cohabitation difficile je suis parti. Il semble que celui-ci a des difficultés au sein du Conseil d’administration avec son bilan, puisque les comptes sont dans le rouge et que le Conseil d’administration s’est déjà séparé du Délégué général qu’il avait engagé pour me remplacer. Il n’est d’ailleurs plus Président puisqu’il ne s’est pas représenté mais semble encore très actif.

L’important aujourd’hui c’est de protéger le Festival de tout cela qui ne le concerne pas directement et d’encourager l’équipe en place que j’ai constituée année après année et qui a permis que se déroule correctement la 26 e édition dans ce contexte difficile.

Je n’ai pas à me prononcer sur les candidatures au poste de Délégué général mais je connais Antoine Sebire que j’ai rencontré quand il était en poste à Bogota et que j’ai fait venir une année au Festival pour m’aider à présenter certains films. Il est également venu au Festival du film de Sarlat pour participer à des réunions de travail en tant que responsable au sein de l’agence régionale de cinéma ,il n’est donc pas juste de laisser entendre qu’il n’est qu’un copain. Compte tenu de la situation, il faut essayer d’attirer au sein du Conseil d’administration des personnalités du monde de l’entreprise, du cinéma et/ou de l’audiovisuel qui pourront accompagner ceux qui ont eu des fonctions éminentes dans nos ambassades en Amérique latine et dont la présence est également légitime. Dans tous les cas il faut que le nouveau Président qui sera élu propose l’organisation future du Festival et si le Conseil d’administration estime qu’il faut un Délégué Général c’est au Président de le choisir car un Festival qui réussit c’est toujours dû à un binôme Président/Délégué général qui s’entend bien et dont les destins sont liés.

J’espère vous avoir éclairé et souhaite longue vie au Festival Biarritz Amérique Latine qui a été au centre de ma vie pendant 12 années. « 

 Marc Bonduel

Une réflexion sur “Festival latino : l’éclairage de Marc Bonduel

  1. Fréquentant le festival depuis sa création,je partage complètement le point de vue de Marc Bonduel ,bien que le binôme qui l’a précédé était très apprécié par le public et c’était de très grands professionnels. Le dernier président n’etai pas libre mais inféodé à un groupuscule qui tirait les ficelles derrière.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s