L’étrange scrutin

Alors que la colère s’empare des Biarrots à l’idée d’hypothéquer l’avenir de la Ville pendant 75 ans, tout le monde essaie de deviner le vote des membres du conseil et promet de s’en souvenir pour 2020.

Ortiz et Sauzeau sont pour le vote à bulletins secrets, Bonnamy contre.

Une ville sous le choc, en apprenant le déroulement du conseil municipal qui s’est tenu lundi soir. Les Biarrots découvrent que Veunac est désormais en minorité dans sa majorité et que, sans l’aide surprenante et pour tout dire inespérée d’une partie de l’opposition, jamais ce projet insensé de donner l’Hôtel du Palais à la Socomix via un bail emphytéotique de 75 ans (On obère l’avenir de Biarritz jusqu’en 2093 !) ne serait passé.

Il est donc tentant, même si le vote a eu lieu à bulletins secrets de deviner les nouvelles alliances qui se dessinent et de savoir qui a voté pour ce projet.

Bien sûr, une erreur est toujours possible et Bisque, Bisque, Basque ! se fera un plaisir d’accueillir tous les démentis. Trois éléments permettent d’établir les bases de la nouvelle cartographie biarrote. Dix-sept des trente-cinq membres du conseil sont intervenus sur le sujet. Et en dehors de l’intervention fumeuse et pour tout dire plutôt incompréhensible de Ghislaine Haye, toutes les autres étaient limpides. On peut donc classer avec certitude huit « pour » et huit « contre ».

Deuxième élément d’observation important : François Amigorena demande et obtient un vote à bulletins secrets (43e minute). La caméra qui filme les débats ne nous permet pas d’avoir un aperçu complet de la salle mais a la bonne idée de s’attarder sur les rangs de la majorité. Sans prendre trop de risque, on peut estimer que ceux qui sont opposés au vote à bulletins secrets sont plutôt favorables au projet du maire.

Troisième élément : même si les conseillers municipaux ne sont pas des godillots, on peut imaginer une certaine discipline de groupe. Pierrette Echeverria a probablement voté comme Jean-Benoît Saint-Cricq, tandis que Marie Hontas partageait sans doute l’avis de Richard Tardits.

Reste enfin les confidences et (parfois les petites semelles en douce) recueillies par Bisque, Bisque, basque ! Tout le monde croit savoir (sans être pour autant d’accord) comment ont voté Bénédicte Darrigade, Sylvie Claracq, Brigitte Pradier, Janine Blanco ou Françoise Mimiague. C’est pour cette raison qu’ils sont classés dans la rubrique « Doute ».

Michel Veunac qui a commencé la chasse aux sorcières à la mairie et a déjà menacé plusieurs adjoints de « mettre fin à leur carrière politique », ne manquera pas de nous remercier pour lui faciliter ainsi le travail. Quant aux Biarrots, ils n’oublieront pas en 2020 de sanctionner dans les urnes tous ceux qui n’ont pas respecté le mandat pour lequel ils ont été élus..

18 pour la majorité et 17 pour l’opposition : le compte est bon, même si le doute demeure pour quelques conseillers.

 

Amigorena demande l’annulation de la délibération

François Amigorena, persuadé que la délibération votée lundi soir est nulle, car manquant gravement au devoir d’information qu’un maire doit à son équipe, demande qu’elle soit rapportée « avant de saisir l’autorité préfectorale » et vient d’adresser un courriel en ce sens à la mairie. Avec Veunac, on ne s’ennuie décidément jamais…

 

13 réflexions sur “L’étrange scrutin

  1. Merci Jean-Yves les vacances t’ont fait grand bien !!!

    BRAVO à Mr AMIGORENA car en effet c’est un scandale, totalement irresponsable d’engager la ville sur une telle période pour de tels montants.

  2. Si on vote à bulletin secret, c’est qu’on a quelque chose à cacher….. Ils sont chouettes les représentants du peuple… Enfin soi disant représentants ou ils ne représentent plus qu eux-mêmes et encore…. Pour certains la voix de leur maître…. Messieurs Mesdames, démissionnez si vous êtes encore des hommes et des femmes

  3. Il me parait évident que la demande d’annulation de cette délibération est justifiée par une information incomplète sur un sujet très important.
    Par ailleurs je suggère à Jean Yves de lancer une pétition auprès des biarrots pour s’opposer à ce que cet emblème local soit bradé.
    Je suis sûr que les habitants sauront se mobiliser.
    Bon combat

      • Vous êtes tous bien mignons au sujet de la pétition, mais mon boulot, c’est de raconter ce qui se passe réellement à Biarritz. La pétition est une très bonne idée, d’autant plus qu’ne nouvelle séance se profile en septembre avec l’approbation du contrat de gestion, mais quand une ville est en péril tout le monde doit se mobiliser. Que quelqu’un s’en occupe, please!

    • Vous êtes tous bien mignons au sujet de la pétition, mais mon boulot, c’est de raconter ce qui se passe réellement à Biarritz. La pétition est une très bonne idée, d’autant plus qu’ne nouvelle séance se profile en septembre avec l’approbation du contrat de gestion, mais quand une ville est en péril tout le monde doit se mobiliser. Que quelqu’un s’en occupe, please!

    • Vous êtes tous bien mignons au sujet de la pétition, mais mon boulot, c’est de raconter ce qui se passe réellement à Biarritz. La pétition est une très bonne idée, d’autant plus qu’ne nouvelle séance se profile en septembre avec l’approbation du contrat de gestion, mais quand une ville est en péril tout le monde doit se mobiliser. Que quelqu’un s’en occupe, please!

  4. Bonjour,
    Très bon papier comme d’habitude…
    Du fait que d’un coté la ville est propriétaire et dépend du CM et de l’autre la SOCOMIX qui en est un satellite avec mandat et tout pouvoir d’administration il y a confusion des genres et le contrat de gestion doit être analysé au plus près notamment du fait que le contrat serait à priori conclu avant mêmes les dernières délibérations du CM au (profit) de la SOCOMIX.

    SEM et SPL : la délicate alchimie des marchés publics, passés au …
    http://www.lettreducadre.fr/…/sem-et-spl-la-delicate-alchimie-des-marches-publics-passes-au...
    17 juin 2016 – Ils seront soit de droit public pour des contrats sous mandat direct de … le double joug des procédures de passation des marchés publics et …

    Septembre 2017 – Contrat de gestion hôtelière : la dissociation capital …
    http://www.optionfinance.fr/…/contrat-de-gestion-hoteliere-la-dissociation-capitalgestion-po...
    18 sept. 2017 – A mi-chemin entre le contrat de mandat et le contrat d’entreprise, le contrat de gestion hôtelière consiste, pour le propriétaire d’un hôtel, à en …

    Le mandat de gestion hôtelier vs le contrat de location-gérance hôtelière
    https://www.businessimmo.com/…/le-mandat-de-gestion-hotelier-vs-le-contrat-de-locatio…
    1 févr. 2018 – Le mandat de gestion et le contrat de location-gérance présentent de nombreuses similitudes et de nombreux intérêts communs. Nous avons …

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s