Une bien étrange condamnation

Le Conseil constitutionnel vient d’infliger 3 ans d’inéligibilité à François Amigorena. Une décision surprenante qui redistribue  les cartes pour les municipales de 2020.

François Amigorena vit une grande première. À première vue, il n’est pas d’exemple d’un candidat aussi lourdement sanctionné par le Conseil constitutionnel pour un motif aussi futile.

Après tout dans un pays où on condamne à de la prison ferme celui qui vole par faim une tranche de jambon blanc dans un supermarché tandis qu’on aménage la peine d’un ministre qui « les yeux dans les yeux » affirme à la représentation nationale ne pas avoir de compte à l’étranger, est-ce vraiment si surprenant ?

En recevant un mail du conseil constitutionnel le 7 septembre dernier, François Amigorena est tombé de sa chaise. Éphémère candidat aux législatives de 2017 pendant trois jours, avant que François Bayrou ne fasse un caprice et que l’investiture MoDem ne soit accordée à Florence Lasserre et Vincent Bru, l’ex-adjoint au numérique de Michel Veunac qui se situe désormais dans les meilleurs opposants de la Ville, surtout depuis que Saint-Cricq et Domège font des mamours au maire, vient de subir une peine assez étonnante d’un an d’inéligibilité par jour de candidature. Une condamnation qui ruine totalement ses chances pour 2020.

Comme il l’explique sur son blog et sa page Facebook, « Le Conseil Constitutionnel base exclusivement sa décision sur le fait que je n’ai pas restitué les carnets de reçus-dons qui m’avaient été remis lors du dépôt de ma fugace (3 jours !) candidature à l’élection législative. »  

https://www.amigorena.fr/actualites/municipales-biarritz-amigorena/

François Amigorena qui avait obtenu trois voix d’électeurs hendayais, n’avait évidemment pas déposé de comptes de campagne ni demandé à l’état le moindre centime d’euro. Et persuadé qu’il était en règle, il avait jeté à la poubelle le carnet de reçus-dons que lui avait envoyé l’État, puisque sa mandataire financière, Isabelle Bousquet, avait certifié sur l’honneur ne pas avoir reçu le moindre don au cours de cette éphémère campagne.

Difficile pour le moment de comprendre la logique de cette sanction exemplaire du Conseil constitutionnel dans cette affaire qui paraît relever de l’étourderie et non de la malversation. Le candidat qui ne cache pas « son indignation et son amertume », envisage un recours au Conseil d’État avec ses avocats, mais redoute que les lenteurs de la Justice ne l’empêchent de pouvoir se présenter aux municipales de 2020.

François Amigorena n’avait pas caché son hostilité au G7 prévu fin août 2019 à Biarritz. Impossible de savoir s’il y a un lien de cause à effet avec cette sanction. Mais c’est avec une certaine ironie que les Biarrots voient s’éloigner un candidat intéressant qui était en train de créer une dynamique autour de lui et de proposer des idées inédites, juste au moment où un Richard Ferrand, qui n’est pas l’incarnation même de la morale en matière de vie publique, postule le plus tranquillement du monde au poste de Président de l’Assemblée nationale.

 

15 réflexions sur “Une bien étrange condamnation

  1. Je me propose de vous conseiller de lire dans le bloc note du dernier numéro de la Vie le billet de J.C. Guillebaud sur le narcissisme de nos politiques qu’ils soient de la taille d’un champignon (comme celui que vous citez) ou d’un chêne.Ils perdent la tête et se mettent à rêver à un pouvoir des dieux: unicité (moi et personne d’autre:je suis le meilleur le plus beau…) toute puissance ( elles sont toutes folles de moi) ,perpétuité ( je suis là pour longtemps).

  2. Cette décision du Conseil constitutionnel qui doit faire sourire l’ élu malhonnête qu’ est Monsieur Veunac, est incompréhensible?

  3. il y a eu un cas ds ce genre (sur la cote d’azur je crois)
    un petit candidat qui n’avait pas déclaré l’argent qu’il avait lui même déboursé.
    Cela est paru sur le Canard il y a environs 2 mois, mais je ne le retrouve pas .
    Michel

  4. Je tombe de ma chaise….. quelle injustice ….. il lui faut tenter le recours car c’est proprement scandaleux…..

    quand vous pensez à Balkany….

    Quel scandale….

    Mais si d’aventure François Amigorena ne pouvait candidater, que Mr Veunac ne se réjouisse pas trop vite, il aura d’autres opposants face à lui nul doute.

  5. De surcroit une telle peine est totalement disproportionnée ce qui en Droit est un élément crucial (la proportionnalité). Il faut impérativement contester cette décision scandaleuse.

    Résistance François !!!!

  6. Il faut éviter de faire des amalgames , certes beaucoup de politiques corrompus n ont pas eu les sanctions pénales qu’on serait en droit d attendre, certes beaucoup d incompétents gèrent les finances publiques de la pire manière etc …etc…Les exemples de tout ordre malheureusement jalonnent la vie politique. Désolé la faute de Mr AMIGORENA est bien réelle, depuis quand, des documents comptables partent à la poubelle ? Ce Monsieur est chef d entreprise ?? Il avait revêtu depuis quelques temps le costume de chevalier blanc, je pense que celui qu’il ambitionnait était un peu trop grand pour lui !!!

    • Il ne s’agit en aucun cas de « documents comptables », mais de carnets de reçus-dons vierges et inutilisés, puisque je n’ai ni sollicité, ni reçu de dons, pour la très simple raison que j’ai officiellement retiré ma candidature 3 jours à peine après l’avoir déposé.

      Après, si vous croyez qu’un non-candidat peut recevoir des dons occultes et les dissimuler, c’est votre droit.
      Certains croient bien aux licornes ou au Père Noël …

  7. Jesuis sincèrement surpris et désolé par cette nouvelle.
    Je me suis permis d’approuver sur Fb certains commentaires de M. Vianney Cier. Ils sont détaillés et pertinents.
    F. Amigorena reconnait une erreur.
    La sanction paraît forte.
    L’erreur est humaine et en matière électorale les règles à respecter sont de plus en plus complexes et ne facilitent certes pas les candidatures isolées.
    C’est un paradoxe de notre démocratie, car simultanément on conçoit bien l’exigence croissante de plus de moralité dans la vie publique, spécialement en matière de relations avec l’argent, et on connaît mes idées sur ce plan.
    Dura lex, sed lex. Et nous ne pouvons en responsables que respecter nos institutions.
    Je souhaite à FA – sans beaucoup d’illusions, à vrai dire – de trouver une voie de recours opérationnelle.
    Continuons en tout cas nos combats pour un vrai renouveau à Biarritz, qui le mérite…

    • nos commentaires se croisent et je vous rejoins en tous points Mr Schneck !

      En cas d’empêchement de FA en 2020, je pense que vos idées et votre candidature représentent une alternative intéressante quant au nécessaire changement de pratiques et d’éthique dont Biarritz a bien besoin.

      En 202 il conviendra de mettre un terme au fiasco de l’équipe Veunac qui enfonce notre ville chaque jour un peu plus, la rapprochant dangereusement de la banqueroute du fait de projets mal ficelés et dispendieux.

  8. Non le Conseil constitutionnel n’est pas composé d’individus à la solde de Veunac ou Bayrou. Ils ont été nommés par Sarkozy, Hollande, Larcher ou Bartolone et se moquent sans doute bien de la vie biarrote.
    Non la décision du CC n’est pas incompréhensible. Elle est identique pour tous ceux qui n’ont déposé ni compte de campagne, ni attestation de non dépenses recettes ni remis la carnet de reçus dons. A partir du moment où un candidat ne donne aucune preuve qu’il n’a pas triché les « Sages de la rue Montpensier » partent sans doute du principe qu’il y a pu y avoir tricherie et donc sanctionnent fort. Il y a un autre exemple sur le département qui a subi exactement le même sort, sauf que lui a manifestement préféré se faire discret, il y a un autre exemple sur le département de quelqu’un qui n’avait fourni ni les comptes ni l’attestation mais a fourni le carnet de reçus dons et dont l’inéligibilité a donc été levée.
    Quand on est candidat à une élection nationale il me semble élémentaire d’observer les règles imposés à tous et les institutions. Quand on aspire à une moralisation de la vie politique il me semble curieux de crier quand quelqu’un est sanctionné pour n’avoir pas respecté ces règles élémentaires.

    • Votre réaction me parait juste et pleine de bon sens. Il n’y a pas d’affect à mettre sur une décision de justice qui plus est du C.C. C’est comme ça qu’on apprend aux apprentis candidats aux élections politiques à ne pas faire de toute puissance et se croire au dessus des lois. Si ça avait été comme ça depuis longtemps on se serait épargné beaucoup de délinquances , avec des potentats qui se crient tout permis. Pour notre ami F.A. c’était mal barré depuis le départ. Sa stratégie de conquête du pouvoir local et départemental sentait l’échec avant même de démarrer.
      On a jamais vu un joker gagner une courses en changeant constamment de montures. ça peut être interprété comme de l’instabilité voire un esprit caractériel. Enfin ça reste un homme sympathique et certainement avec beaucoup de qualités. Il trouvera très certainement d’autres engagements pour faire valoir son savoir faire car s’agissant de la politique ,je crois qu’il est préférable qu’il entasse son deuil. Mais c’est son affaire et on ne peut s’empêcher de ressentir quand même une forme de compassion .

  9. et la simple bourde, l’erreur, ou l’oubli NathB ?

    Est-il inconcevable (dans le cas d’espèce) d’imaginer que Mr AMIGORENA pris dans le feu de l’action (en plus de son mandat de conseiller municipal il faut se rappeler que FA n’est pas fonctionnaire mais chef d’entreprise, père de famille), n’ait pas réalisé l’erreur qu’il commettait en ne remettant pas le document (précisément du fait qu’il n’avait pas fait campagne ni reçu de dons) ?

    FA aurait pu taire sa sanction et personne n’aurait rien su. Au contraire, il a choisi la transparence – ce qui l’honore – car il met son erreur sur la place publique (et en FR rares sont les personnages publics qui déclarent et assument de s’être trompés).

    Si je comprends et souscris pleinement à l’existence de règles s’appliquant à toutes / tous (en particulier sur les questions financières) et au respect des dites règles par toutes / tous, la sanction dans ce cas précis est lourde (pour 3 malheureux jours de candidature, 3 ans d’inéligibilité).

    Comment aussi ne pas mettre en perspective la lourdeur de la sanction subie vs. la bourde de FA quand on pense aux Balkany, Chirac, Sarkozy, Tibéri etc etc etc

    Cette triste histoire me fait réaliser que notre système électoral et ses multiples règles (dont un grand nombre parfaitement absconses) ne stimule pas la démocratie : en effet si nous n’avons pas d’ouvriers ou de gens peu formés à l’Assemblée Nationale au Sénat, on le doit en grande partie à la complexité du système réglementaire régissant les élections qui éloigne nombre de citoyen(ne)s, d’où la sur-concentration de « notables » et CSP +++

    Voyons à présent ce que les voies de recours donneront (ou pas) mais tout cela est très dommageable pour Biarritz. Je ne vois pas beaucoup de noms (parmi ceux qui circulent comme possibles candidats à la Mairie) qui comme FA représentent une alternative dynamique, volontaire, moderne pour Biarritz.

    Si après Veunac c’est Lafite ou Brisson…. au secours

  10. Monsieur AMIGORENA, je n ai absolument pas écrit que vous auriez dissimulé quoi que ce soit. Vous interprétez alors qu il n ‘ y a aucune insinuation qui va dans ce sens. Je constate juste, qu au moment ou beaucoup de BIARROTS dénoncent l amateurisme ( euphemisme ) de sa municipalité et de son chef suprème, sur ce coup là, vous n avez rien à leur envier. Excusez le mien (amateurisme) qui n utilise pas les termes appropriés ( documents comptable), mais après tout je ne suis candidat à rien du tout !!

  11. Petite parenthèse Monsieur AMIGORENA, je préfère encore croire au père noël ( malgré mon age proche du votre ), qu à votre sincérité politique  » au service des BIARROTS  » Celle là évitez de nous la resortir, ( elle nous est servie depuis des dizaines d années), plus personne n y croit.Les dents trop longues et peut être le mauvais moment chosi pour  » tuer le père » Trop pressé cher Monsieur… Sur ce je vous laisse en cochant sur ma future liste de noël, de meilleures personnes pour l avenir politique de nos villes et villages !! Bonnes Fêtes

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s