Le BO lui aussi impacté par le G7

Un, voire deux matches sont menacés par le sommet mondial de fin août. Une perte sèche pour le club de rugby qui lorgne du côté d’Anoeta.

En août, les tribunes sont toujours pleines.

À l’image des seigneurs féodaux qui saccageaient sans le moindre état d’âme les récoltes des manants lorsqu’ils chassaient à courre, les grands de ce monde ont décidé de venir distraire leur spleen pré-automnal sur le petit bout de rocher qui est le nôtre et tant pis pour les gueux qui y habitent ordinairement. Nous n’oublierons pas à quel point le premier magistrat de la ville ne s’est soucié que de sa future investiture dans cette affaire, en ne défendant absolument pas les intérêts des Biarrots et en ne faisant pas preuve du minimum de bon sens nécessaire pour empêcher un G7 en plein mois d’août. Quarante-cinq sommets du G7 se sont déroulés sur la planète, mais pas une fois, pas une seule, au mois d’août. Une fois de plus, le prix de la bêtise en barre aura donc un candidat sérieux avec Michel Veunac.

Pas un jour ne se passe en effet sans que les Biarrots ne découvrent une nouvelle atteinte annoncée à leur liberté de vivre et de circuler. Périmètre sécurisé, périmètre ultra-sécurisé, badges, contrôles, fouilles, on en passe et des meilleures, avec une seule certitude : pendant quelques jours, le déconnomètre va marcher à fond !

Cette fois, c’est le Biarritz Olympique qui découvre que le mois d’août pourrait être difficile pour ses finances. Le stade d’Aguilera ne figure pourtant pas dans le périmètre doré à l’or fin où les maîtres du monde auront l’illusion de s’ébattre devant un peuple qui les acclame. Mais il y a une petite annonce qui est un peu passée inaperçue. « Pas le moindre rassemblement ne sera autorisé à partir du 18 août ».

Pour les clubs de rugby des villes côtières où les vacanciers sont nombreux, le mois d’août est l’équivalent des fêtes de Noël pour les commerçants. Les supporters habituels reprennent avec plaisir le chemin du stade après une longue coupure et les vacanciers sont ravis de venir découvrir un club aussi titré que le Biarritz Olympique. Comble de bonheur, les grandes métropoles souvent à demi désertes en août, sont heureuses de joueur leurs premiers matches à l’extérieur en attendant que les citadins reviennent.

C’est donc une à deux recettes du BO qui pourraient être impactées par ce G7.

Aldigé : « Je ne veux pas que ça coûte un sou au BO ! »

Contacté par téléphone, alors qu’il s’apprêtait à aller assister à la rencontre Union Bordeaux-Bègles-SU Agen, le président du Biarritz Olympique, Jean-Baptiste Aldigé, confirme totalement l’information : « Nous venons d’apprendre cela. La fédération n’a pas encore publié le calendrier de la saison prochaine, mais il est sûr que nous allons avoir au minimum un match d’impacté. »  Le président poursuit : « Nous ne savons même pas si nous serons autorisés à nous entraîner à Aguilera… Qu’est-ce que ça veut dire un rassemblement… Trente-cinq joueurs qui s’entraînent ensemble, c’est un rassemblement ? »  C’est sûr que si les joueurs doivent s’entraîner à deux maximum sur le terrain, ça ne va pas être simple de préparer l’équipe !

Aldigé se veut souriant mais a du mal à cacher son agacement : « Au mois d’août, nous faisons des recettes à 200 000 euros. Vous vous rendez compte de la perte sèche ! »

Quand on lui demande si le BO a un plan B, le président se montre cash comme à son habitude. « J’ai demandé à l’adjointe aux Sports, Stéphanie Ricord, de négocier de ville à ville avec Saint-Sébastien pour voir si nous pouvons utiliser Anoeta à cette période. Mais je ne veux pas que ça coûte un sou au BO ».

Si la mairie s’en occupe, le BO n’a vraiment plus rien à craindre !

 

14 réflexions sur “Le BO lui aussi impacté par le G7

  1. Vu le peu de public du BO ce n est pas catastrophique!! l interdiction de manifester me parait plus préjudiciable !!!

  2. Mais il y en a à qui ça ne coûtera pas un sou. Certains commerçants bien en cours ont déjà commencé les négos. En revanche pour d’autres ça sera perte sèche voire mort annoncée ce qui ne défrise pas du tout Veunac et son grand vizirir : des commerçants pas bien en cours c’est plus utile mort que vivant pour 2020. Et pour le BO quel ingrat ce Aldigé. On lui offre 10 ha sur un plateau (au double sens du terme) et voilà qu’en plus il voudrait 3 sous pour aller jouer à Saint-Sebastien.

      • Vous imaginez que les Hong-Kongais sont venus investir sans quelques solides assurances sur le retour sur investissement ? Et que les promoteurs d’envergure qui travaillent sur le dossier le font juste pour occuper leurs équipes ? Après…peut-être que les choses ne se passeront pas comme prévu avec ces maudits adjoints. Mais si ça marche Michel Veunac aura réussi l’exploit de donner le Palais à la famille Decaux et Aguilera à la famille Gave. Ce serait effarant mais pas exclu du tout.

  3. Merci à NathB pour son post pertinent.

    En effet Jean-Yves le BO est plus intéressé par l’immobilier que par le sport et personnellement que quelques matchs soient reportés m’importe peu par rapport au dérangement pour les commerçants et les habitants de BTZ.

    Es-tu au courant ce cet article : https://www.facebook.com/photo.php?fbid=10216411546715214&set=gm.412253612914978&type=3&theater&ifg=1

    Comme tu le dis c’est un projet donc il a vocation à se concrétiser… le ballon ovale n’est qu’un prétexte pour faire fonctionner le tiroir caisse.

    FOLLOW THE MONEY

    • Depuis quand le BO a des recettes de match à 200 000 euros en prod2 ? L’aviron ne fait même pas cela avec le double ou le triple de spectateurs payants ! Encore des chiffres manipulés par monsieur Aldige (homme de paille et de main des gave qui ne se rendent pas compte (ou qui ferment les yeux) sur les dégâts que fait monsieur aldige sur biarritz (menaces, mensonges, intox en tout genre,…). Il faudrait être idiot pour croire qu’ils sont venu généreusement mettre leur argent (blanchi?) de Hong Kong…
      Il est évident que leur objectif ultime est de faire de l’argent sur le dos du Bo et donc ça passe obligatoirement par un grand projet immobilier sur le plateau d’Aguilera, dernière réserve foncière de biarritz.
      Aldige l’a bien dit à des élus : « nous n’avons pas d’attache ici, ni de passion pour le bo, si nous n’avons pas le projet d’Aguilera, nous partirons à la fin de la saison »
      Messieurs aldige et gavé peuvent donc faire leurs valises car il se dit dans les couloirs de la mairie que le maire, exaspéré par les pressions de Aldige, exprime en coulisses que ce projet ne verra jamais le jour et surtout pas avec eux. Ce qui va d’ailleurs dans le sens de Nathalie motsch et maider arosteguy qui l’ont bien signifié hier sur Facebook.
      Il faudrait été idiot aussi de ne pas comprendre que Aldige doit rendre des comptes aux historiques qui sont pour la plupart des promoteurs locaux (Lagaronne (eiffage), Mindurry et compagnie).
      Ceux là même (avec Blanco et brusque) qui ont aidé le duo aldige et gavé à reprendre le Bo au printemps dernier dans des conditions opaques…ils ne l’ont pas fait sans raison, ça c’est sur !
      Et tout cela a 1 an presque des élections municipales…monsieur Viollier vous allez pouvoir prendre du café à haute dose…ça va swinguer !
      A quand donc une nouvelle mascarade sur le parking d’Aguilera entre monsieur Aldige et cette fois ci élus locaux?

  4. Pas de problème pour le BO. Il suffit de demander une compensation à la ville qui s’empressera d’accepter en promettant de se faire indemniser par Jupiter. Ce dernier bien entendu oubliera de répondre à la sollicitation et en dernier ressort, comme d’habitude, c’est le couillon de contribuable Biarrot qui ira de son obole.

  5. Continuons ainsi…. Tous ces  » business – dirigeants  » sont en train de crever le rugby de haut niveau. Bientot les stades de Nafarroa, St J de Luz, Tyrosse etc… seront bien plus fournis et animés qu Aguiléra ou J Dauger. Mais finalement n est ce pas ce qui est le plus souhaitable ?

  6. Que vient faire l’Aviron dans ce commentaire monsieur JP ?
    Il est certain et factuel que les Bayonnais n’ont jamais eu de problème de public et ont toujours beaucoup de monde en Pro D2 donc pourquoi parler d’eux ? Hors sujet…
    Quant au gazier qui parle de 200 000 € de recette en plein été pour un match du BO, il l’a joué à l’intox de toute évidence car c’est plutôt 20 000 €.
    Et en ce qui concerne un match à Anoeta, ce même gazier pense vraiment que beaucoup de Biarrots et de touristes fans de rugby vont aller voir par exemple un BO-Soyaux-Angoulême à Donosti vendredi 16 août 2019 ? Par contre si ce même Monsieur est assuré contre le ridicule il va toucher un bon paquet…

    • Quand je parle de l aviron, je parle du rugby pro en général, et je parle surtout du plaisir à voir jouer ces équipes. A part les inconditionnels de leur club, qui ne regardent que le résultat et la gagne à tout prix, beaucoup de passionnés de l ovale repartent vers les séries inférieures, où le jeu est beaucoup moins aseptisé que chez les pros. Pour référence je vous citerai le dernier St Jean – Anglet à J Dauger qui était un régal de jeu de soutien, d évitement et de combat bien sur. Le nombre croissant de spectateurs chez les filles à Bayonne est un signe fort. Quant au rugby pro, si on y ajoute des dirigeants qui n ont que business en bouche et des anciens pros qui ne cherchent qu à se recaser en dehors parfois de toutes compétences, n allez pas plus loin pour comprendre de quel mal est victime notre rugby de haut niveau.

  7. Patricio64 à tout dit…mais comme il à quand même réussi à rouler dans la farine La Famille Gave qui je ne comprend pas, ne s’en aperçoit pas.
    Réveillez vous ou vous allez le payer cher le jouet de votre gazier.

  8. JUSTE pour VOUS dire QUE VOUS ËTES LE SEUL que je peux LIRE, Jean-Yves VIOLLIER !!!
    Il me reste au moins cela … dans mon « malheur  » !
    J’ai en effet perdu mon antique ordinateur UN HEWLETT-PACKARD de la première heure et Celui que j’ai eu « la déveine » de racheter … en « solde » chez DARTY (!!!) m’a illico fait comprendre pourquoi ON LE SOLDAIT ;-()-) …. :-)))) en OUBLIANT carrément de fonctionner …. en refusant de me donner TWITTER et GOOGLE … et j’en passe ;-((((
    C’est pourquoi, j’ai littéralement décider de SAUTER sur l’occasion pour Vous demander un service (si Vous pouvez !!!)

    DIRE à mes 2900 et quelques abonné(e)s sur TWITTER … que je ne LES ai pas quittés mais qu’on ME REFUSE l’accès à mon « jouet préféré » !
    Je Vous remercie par avance et Vous assure de toute ma gratitude pour ce que Vous ferez !
    Il n’est point fréquent de demander cela sur un BLOG … mais je n’ai pas d’autre moyen d’avertir mes followers (qui doivent me croire souffrant voire mort :-)))) …. !!!!)

    Avec l’espoir de ne point trop Vous importuner …. GRAND MERCI si Vous réussissez à me dépanner :-)))
    Note du Benêt –>> Je n’ai pas lu ce que Vous avez écrit (là !) car j’ai bien d’autres soucis ;-(((
    Mais je reviendrai répliquer (gentiment ou aigrement suivant l’humeur !) quand je serai réconcilié avec TWITTER et surtout avec cette marque d’ORDI « LENOVO » que je ne recommande à personne …Grinds Dioux NON… NON et NON !!!

  9. et maintenant notre président ne fait plus que présider.
    il passe les entrainements derrière Cronje pour surveiller le travail des touches,
    fait les remplacements à Brive,
    reproche à Maxime Lucu la défaite à Bourg alors qu’il joue 10 et qu’il porte l’équipe depuis 4 ans.
    DESOLANT

Répondre à JP Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s