Un moment de grâce et de générosité

Le premier samedi de chaque mois, le restaurant « La table d’Aranda » organise un cours de cuisine qui est un pur bonheur.

Olivier Foussard donne des conseils à un jeune lycéen qui souhaite devenir cuisinier.

Tous mes confrères le savent : le journalisme confine parfois à la stupidité. La passion de l’info va nous amener à divulguer à tous un bon plan qui devrait être réservé aux seuls proches. Sébastien de Conti, le sympathique patron de « La table d’Aranda » va me maudire, car le bouche à oreille lui suffit amplement, mais comment ne pas avoir envie de partager le moment délicieux que nous propose le chef Olivier Foussard, ancien du Miramar, le premier samedi de chaque mois ?

Tout commence à onze heures, un horaire plus que raisonnable, pour les huit chanceux qui ont réussi à s’inscrire. Sitôt arrivés, vous voilà dotés d’un tablier provisoirement immaculé, et direction les cuisines où Jean-Yves et Ahmed officient à côté du chef. Avec sa gentillesse et son humilité, ce dernier a l’art de mettre à l’aise le groupe. Si le partage et la générosité sont l’apanage de la cuisine, alors nous sommes bien en présence d’un authentique maître queux, comme on appelait les cuisiniers sous La Fontaine. Les recettes et tours de main sont détaillés avec beaucoup de simplicité à tous ceux qui le souhaitent. « N’hésitez pas à prendre des photos si vous avez peur de ne pas vous souvenir, insiste le chef. La pâtisserie demande beaucoup de précision. C’est pour cette raison que tout est écrit pour être sûr de ne pas faire d’erreur ». Dans cette cuisine, où les huit apprentis du moment doivent sérieusement compliquer le travail de l’équipe en place, toutes les questions sont permises et tout est transparent. Pas de cachotteries ni d’artifices et les frigos sont ouverts devant les clients qui peuvent vérifier la qualité des produits utilisés. Olivier Foussard pousse même l’amabilité jusqu’à expliquer où il achète ses citrons confits ou ses épices pour que chacun puisse tenter de renouveler l’expérience culinaire chez lui.

Tout le monde au travail

Et comme le chef ne souhaite pas que ses apprentis du moment se contentent de regarder, à chaque fois il s’arrange pour que tout le monde mette la main à la pâte. Au gré des saisons, les stagiaires vont donc apprendre à travailler la pintade, le lieu jaune ou le merlu en papillote, ou tout découvrir des secrets du financier à la pistache ou du sabayon aux fruits. Le chef pousse même la gentillesse pour ceux qui reviennent d’un mois sur l’autre jusqu’à réaliser la recette que lui demandent ses stagiaires ou à faire des clins d’œil aux participants comme cette bisque délicieuse, lors de notre venue.

Fiers d’avoir bien œuvré, tout le monde rejoint ensuite vers 12 h 30 la table d’hôte où le fait d’avoir partagé une expérience passionnante abolit toute timidité.

Le bonheur, c’est parfois simple comme « La table d’Aranda ».

http://www.tabledaranda.fr/

La table d’Aranda, 87 avenue de la Marne. Le cours de cuisine et le repas avec apéritif, entrée, plat, dessert vin et café, 30 euros par personne. Tel 05 59 22 16 04

Une réflexion sur “Un moment de grâce et de générosité

  1. Je confirme.C’est une adresse où le palais porte bien son nom. J’habite juste à côté depuis 32 ans et je vois à la tête de ses convives que ce lieu est à la fois simple par sa générosité et riche de l’excellence de l’art du maître des lieux. Ne vous y précipitez pas car cet endroit doit rester une découverte pour ceux qui aiment la simplicité, la convivialité et l’intimité.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s