Réalisme biarrot contre foutaises brésiliennes

Ne pas confondre les 100 000 euros attribués au budget participatif, initiative remarquable, et les 100 000 à Onda Carioca, foutage de gueule absolu…

Les Biarrots sont invités à faire leur choix entre treize projets tous plus intéressants les uns que les autres. Une belle créativité qui mérite d’être saluée.

À Biarritz, on paie d’abord et on réfléchit ensuite. Comme une pie un peu snobinarde, attirée par tout ce qui brille, notre bon Michel Veunac s’est donc totalement laissé embobiner par Vincent Cassel et a estimé que la possibilité de pouvoir faire un selfie avec le célèbre acteur valait bien 100 000 euros d’argent public. Et fidèle à ses méthodes habituelles, Mimi-la-Malice a tenté de jouer le coup en douce lors du dernier conseil municipal. Heureusement que les conseillers municipaux se sont réveillés et grâce à Bénédicte Darrigade, Richard Tardits puis Édouard Chazouillères, Maïder Arosteguy, Nathalie Motsch, François Amigorena, Hervé Boissier, Anne Pinatel et Françoise Mimiague nous ont permis d’apprendre de quoi il retournait exactement. Et une fois de plus, les contribuables biarrots ont de quoi être effarés par la désinvolture du maire. Comme l’ont confirmé Sud Ouest et Mediabask, ce festival brésilien souhaité par Vincent Cassel était un simple projet qui n’avait encore ni date, ni lieu, ni programmation.

https://www.sudouest.fr/2019/04/20/biarritz-rien-n-est-decide-pour-le-festival-de-vincent-cassel-6006410-4037.php

https://mediabask.naiz.eus/fr/info_mbsk/20190423/onda-carioca-un-festival-pas-comme-les-autres-a-biarritz

Avec un dossier aussi bien ficelé, il était donc logique de se précipiter et de sortir le carnet de chèques, une décision qui n’a visiblement pas ému tous les flagorneurs qui gravitent autour du maire et se soucient comme d’une guigne des intérêts des contribuables biarrots !

Le projet de Vincent Cassel est peut-être intéressant, mais pourquoi ne serait-il pas soumis aux règles habituelles de la vie publique où l’on établit un budget prévisionnel avant d’obtenir de l’aide de la Ville ?

Plus qu’une semaine pour voter

Heureusement, l’argent public n’est pas toujours aussi mal géré et certaines initiatives méritent d’être saluées. Hervé Boissier est un tenace. Ce fervent militant de la démocratie participative a su faire preuve d’une obstination admirable pour mener à bien son idée : regrouper toutes les suggestions des Biarrots, puis procéder à un vote et financer les projets lauréats à hauteur de 100 000 euros.

https://www.jeparticipe-biarritz.fr/project/budget-participatif-1/presentation/presentation

Bisque, Bisque, Basque ! avait fait une proposition de collecte de mémoire auprès des octogénaires mais a été écarté dès le premier tour, ce qui ne l’empêche pas de soutenir à fond cette initiative citoyenne. Vous êtes actuellement un peu plus de 900 à avoir voté pour l’instant, ce qui est bien mais insuffisant pour une ville de 25 000 habitants. Il vous reste encore une semaine pour découvrir les 13 projets en concurrence et faire votre choix.

Pour une fois que quelque chose est clair, limpide et respectueux de la démocratie dans cette ville, ce serait vraiment dommage de ne pas le soutenir, même si le constat est un peu amer, car pour une pépite de démocratie participative qui réussit à survivre combien d’occasions gâchées : il y avait beaucoup de talent dans la liste présentée par Veunac en 2014, beaucoup de gens qui étaient très pointus dans leur domaine. Mais les indécisions, les dissimulations permanentes et l’incapacité du duo Veunac-Lafite à manager ont pulvérisé cette dream team, obligé les adjoints à faire sécession et transformé ces six ans de règne Veunac en mandat le plus calamiteux de l’histoire de la Ville. Vivement 2020 !

 

7 réflexions sur “Réalisme biarrot contre foutaises brésiliennes

  1. C’est en effet une belle initiative mais il y a quelque chose qui me gêne. Une fois qu’on a voté on ne peut plus voir les différents projets et donc pas non plus comment les votes se répartissent. Je ne vois pas de raison à ça et ça ne va pas dans le sens de la transparence.
    Suis-je bête ! Il faut que j’en parle à Vincent !

  2. Une fois n’est pas coutume, je parlerai à visage découvert cette fois ci !!!

    LE BUDGET PARTICIPATIF :
    C’est une Excellente initiative de la ville menée par Hervé Boissier que je remercie encore sur le fond. Mais tout n’est pas rose et je vais vous dire pourquoi :

    Je fais partie des heureux sélectionnés avec ma proposition de projet sur la grande plage. Il s’agit de la création d’une aire de jeux pour enfants avec aussi des modules de fitness pour adultes (c’est à dire du sport santé avec par exemple un vélo elliptique, un banc de musculation et d’autres modules pour personnes à mobilité réduite).
    En quelques mots, une aire tonique et ludique pour petits et grands d’où le nom de mon projet :
    « TONILUDIC ».

    Jusque là rien de choquant, raison pour laquelle j’ai présenté un dossier.

    Petit rappel :
    En tant qu’ancien conseiller de quartier, j’avais exprimé ce souhait en vain pendant tout mon précédent mandat. Le seul élu à avoir été sensible à mes propositions était Edouard Chazouillères, car c’était le seul à avoir des enfants en bas age comme moi.
    Du coup, cette initiative d’appel à projets l’an dernier avec un vrai budget participatif dédié m’a paru une chance inespérée que j’ai saisie.

    Sauf que je me suis démené pour présenter un dossier hyper détaillé avec plusieurs propositions au choix, pour la grande plage, le jardin public et le jardin de la médiathèque, avec même des plans et un budget estimatif. J’ai effectivement comparé et consulté des distributeurs d’équipements urbains pour essayer d’être cohérent et de rester à chaque proposition dans l’enveloppe des 100.000 euros. C’était là mon point fort vu que je suis économiste et que mes contacts m’ont permis d’avoir des devis et des plans.
    Et c’est bien là le problème puisque j’ai découvert avec grande déception que mon projet a été totalement « ratiboisé ». La proposition de la mairie désormais soumise au vote est vouée à l’échec car elle ne donne tout simplement pas envie.

    Voici la proposition actuelle de la mairie :
    https://www.jeparticipe-biarritz.fr/projects/budget-participatif-1/collect/depot-des-propositions/proposals/proposition-sans-titre-5c9b45b8a88df
    Pourquoi faire un aménagement aussi mauvais ?
    Sur l’image proposée on y voit :
    – pour les enfants : 3 pauvres petits ressorts réservés à des enfants de moins de 4 ans et c’est tout…………pas de toboggan, pas de cabane, pas de balançoire, mais une grenouille qui n’a rien à voir avec un bord de plage
    – un choix de coloris « palot »
    – un vélo d’appartement, c’est à dire pas vraiment le genre de produit fait pour rester dehors.

    Conclusion : une aire sans âme et sans véritable lien avec un bord de mer.
    Pourquoi une grenouille sur une plage ? Vous avez déjà vu une grenouille dans l’océan ?
    Et pour finir, le budget a été ridiculement sacrifié par rapport à ce que je calculais et estimais nécessaire pour chacune de mes propositions.
    Sans aller forcément jusqu’à faire aussi bien que l’aire de jeux de Saint Sébastien face à la Concha devant la mairie, ce qui reste ma référence, voici pour vous donner une idée les plans que j’avais proposés :

    Du coup, j’ai bien l’impression que le but de la mairie est surtout de tenter de satisfaire un maximum de monde avec la possibilité de réaliser 5, 6 projets ou plus, quitte à les faire chacun à moitié. Personnellement, je dirais qu’il vaut mieux ne pas la proposer cette aire de jeux plutôt que de la saboter…

    Bref, sur la forme de ce budget participatif, je suis déçu, et mes trois enfants encore plus ……

    • Je comprends de votre contribution que vous avez présenté un projet pour les 100000 euros de l’enveloppe globale. Si tel est le cas ce n’est pas la philosophie d’un budget participatif qui consiste à prévoir une enveloppe pour plusieurs projets de façon à satisfaire plusieurs types de publics. Si donc la mairie veut mettre en œuvre par exemple 3 projets qui ont rassemblé le plus de votes et que ces 3 projets sont tous d’un montant de 100 000 euros il est quasi certain que la mairie va réviser ces projets à la baisse avec le risque d’une dénaturation. Pour moi le hic etait de présenter un projet qui à lui seul consommerait l’enveloppe globale. Je pense d’ailleurs que si le chiffrage des projets avait figuré à côté de ceux-ci les projets d’un coût proche de l’enveloppe globale auraient sans doute été écartés par les votants.

      • Esprit d’escalier :
        -il suffit que la mairie reporte les 100 000 euros du budget Onda Carioca vers le budget participatif pour 1) satisfaire beaucoup de gens 2) monter ainsi le budget participatif à une somme raisonnable (8 euros par habitant).
        -le projet qui avait reçu le plus de voix a été supprimé. Il aurait donc été logique que les personnes qui avaient voté pour ce projet puisse voter pour un autre. Eh bien non seulement on ne leur a pas demandé mais en plus c’est impossible je viens de tenter de le faire ça ne marche pas. Il y a donc un sérieux biais dans la votation.

  3. VEUNAC est dans la lignée de ses prédécesseurs, sans aucune ligne directrice sur un projet économique, social, culturel de sa ville. Une mixité sociale, générationnelle qui n’est plus possible au vu de la folie immobilière actuelle, tout cela bien soutenu par une bonne partie d un électorat réac. Contrairement à ce qui se passe dans beaucoup de villages de l intérieur du pays basque, où on croise une nouvelle génération d élus, soucieux de l avenir du Pays Basque et de ses habitants, VEUNAC continue dans ce qu il a appris, pas loin de la philosophie d une ALLIOT-MARIE, pour qui le P-B se résumait  » à un touriste pour l été et un cochon pour l hiver « .

    ps: je reconnais que ma remarque est un peu hors sujet du thème abordé, mais bon, on n’est pas loin des ventas , où on y trouve de tout…

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s