Amis lecteurs, merci !

Interrogés par téléphone, des Biarrots ont eu le bon réflexe de noter les questions posées. S’agit-il d’une enquête d’opinion à visée électorale payée par les contribuables ?

Est-ce parce qu’elle ne s’est pas encore déclarée candidate que Nathalie Motsch est absente de ce sondage ?

Les lecteurs de Bisque, Bisque, Basque ! sont décidément formidables. L’article « Les salades d’été de Mimi-la-Malice » était à peine publié que les messages affluaient. Si je n’ai pas eu la chance d’être interviewé pour dire tout le bien que je pense du duo Veunac-Lafite, de nombreux Biarrots ont été interrogés par téléphone et l’un d’entre eux a même eu le bon goût de prendre des notes pendant qu’on le démarchait téléphoniquement. C’est donc un questionnaire sans doute très proche de la réalité que vous avez entre les mains. Comme on le constatera, c’est uniquement l’avenir de Biarritz et nullement une médiocre préoccupation électorale qui anime le commanditaire de ce sondage. On connait des mairies qui ont été condamnées pour moins que cela (Saint-Cyr-l’École, par exemple, pour enquête d’opinion à caractère électoral payée par la commune) mais il ne fait pas de doute que notre grand argentier « La Faillite nous voilà ! », si soucieux des deniers publics, va nous rassurer et apporter tous les éclaircissements dès le prochain conseil municipal.

 

 

21 réflexions sur “Amis lecteurs, merci !

  1. questions subsidiaires (imaginaires):

    – trouvez vous Mr Veunac : a) un bon maire b) un très bon maire c) un maire divin

    – ne trouvez vous pas Mr Tardits, Mme Arostéguy, Mr Baruq a) dangereux pour Btz b) très dangereux pour Btz

    C’est vraiment dingue si Veunac et Lafite en sont à ce stade

  2. Vous allez vite, Monsieur BBB ! Qui vous dit que ce sondage est payé par la mairie ? « On connait des mairies qui ont été condamnées pour moins que cela (Saint-Cyr-l’École, par exemple, pour enquête d’opinion à caractère électoral payée par la commune) » : vous affirmez sans poser la question. C’est aller vite en besogne sans avoir aucun élément pour affirmer… C’est ainsi que naissent les rumeurs si néfastes à la vérité et à l’exercice de la démocratie, deux valeurs auxquelles je vous sais très attaché. Voilà pourquoi je vous dis en toute franchise et en toute camaraderie : mauvais procès, mauvais papier (ce qui est rare !)

    • L’investigation, c’est comme un iceberg : il y a une partie visible et une autre invisible. Vous vous doutez bien que je ne publie pas sans savoir où je vais et que, parfois, poser des questions, c’est y répondre. On peut s’intéresser aux statues, muettes par définition, pour ne pas risquer la contradiction. On peut aussi s’intéresser à la vie municipale. Je prends les paris avec vous, Monsieur Saury, que ce que j’affirme va être prouvé dans les jours à venir. Le sondage est bien commandité par la mairie. Au mieux, Pour étouffer le scandale, Michel Veunac le paiera de sa poche. Et j’avoue que ça me fera bien rire de le voir sortir ses picaillons, lui qui préfère tellement l’argent municipal.

      • OK, j’attends…
        Coup bas, celui des statues ! « pour ne pas risquer la contradiction »…
        D’abord les réseaux sociaux d’hier vous donnent tort, ensuite c’est un procès d’intention, tertio, l’art est AUSSI fondamental. Relisez-moi bien, d’autres articles y sont consacrés et d’autres sujets encore où vous-mêmes m’apportâtes la contradiction !!!

      • Au rugby, on sanctionne désormais davantage les plaquages hauts que les coups bas.
        Je ne vous cherche pas, j’argumente, ce qui n’est interdit au rugby, qu’avec l’arbitre.
        Yeeesssss, je vais vous apprendre à faire un blog :D et à rédiger un article du Canard. Et à écrire des l’Équipe. Yeeeeesssss ;)

  3. La seule solution pour contrer tout ça ce sont des actions en justice ça met du temps mais ça finit par porter ses fruits. Or malheureusement je constate que seules quelques personnes l’ont fait à titre individuel mais qu’il n’existe pas de structure avec :
    -des économistes/comptables/financiers et juristes compétents pour étudier à fond les dossiers
    -des avocats prêts à s’engager auprès d’une telle structure
    -des fonds suffisants pour financer les procédures
    Donc la seule sanction bien légère et bien tardive vient de la Chambre régionale des Comptes et tout continue.
    Concernant le sondage j’espère que les sondés ont répondu en mentant autant que pour les sondages électoraux nationaux histoire de blaguer un peu avec le commanditaire du sondage.

    • Question action en Justice, je pense avoir fait ma part du boulot avec le procès Borotra. Vous avez malheureusement raison : il faut aller en Justice pour contrer les actes illicites de nos élus. malheureusement, il existe un déséquilibre flagrant. Vous engagez vos propres deniers, dans des procédures souvent longues et coûteuses, tandis que l’élu est le plus souvent défendu par sa ville puisqu’on l’accuse au titre de ses fonctions. Dans une ville comme Biarritz, je crois qu’il serait judicieux de créer une association des contribuables biarrots, affiliée à l’association nationale des contribuables.

    • Bien vu NathB. Les Didier Borotra, Michel Veunac ne paient aucunes procédures , qu’elles soient adressées au tribunal administratif ou correctionnel. C’est la raison pour laquelle, ces maires peu scrupuleux, mangeurs de homards aussi, exploitent toutes les procédures, à fond, puisque c’est le contribuable qui paie. J’ai demandé à notre député- Monsieur Bru, du MoDem….- de mettre fin, en sa qualité de législateur, à ce scandale. S’il est normal qu’un élu soit aidé pour défendre sa cause par les fonds publics, car n’importe quel quidam malintentionné peut le tarabuster injustement, il est anormal, qu’un élu condamné par la justice bénéficie encore et toujours de cette aide. Pas de réponse de Monsieur Bru.

      • Monsieur Viollier,
        si vous n’arrêtez pas les logorrhées de ce monsieur, votre blog va devenir une vomissoire et ce sera bien dommage, les discussions deviennent impossibles. Me voici à présent la victime de la vindicte de ce monsieur. mais… qu’ai-je donc dit ou fait ? Je ne suis pas un homme public, moi. Je n’ai pas à être attaqué de la sorte. Et je n’utilise jamais de pseudo
        Merci

      • C’est le mauvais côté des réseaux sociaux : le débat tourne parfois au règlement de comptes entre deux personnes. Je m’efforce de modérer les interventions, mais pas toujours avec succès. En revanche, Monsieur Husson n’utilise pas de pseudo pour dire ce qu’il a à dire.

  4. Bonjour,
    Impossible d’en savoir davantage ?
    Vous faites l’enquete ? ;)
    C’est aujourd’hui obligatoire de bien indiquer qui on est et pour qui est le sondage ainsi que les moyens d’accès à modification/suppression des données récoltées…

  5. Une vérification toute simple.
    Est-il possible de connaitre le numéro de téléphone de celui qui fait le sondage ?
    Si par malheur le numéro provient du standard de la mairie, la réponse sera rapide…

  6. Toute cette opacité, mise en place par les élus qui brissonnent – brissonner, c’est agir comme Monsieur Max Brisson, l’élu le plus important de Biarritz, qui ferme les yeux sur toutes les entorses à la loi, commises par ses deux amis maires de Biarritz; on ne sait pas si Monsieur Brisson mange du homard, mais s’il veut se présenter, à nouveau, devant les électrices et les électeurs de Biarritz, il va lui falloir moins danser devant le buffet – ne font qu’attiser notre colère. Si vous voulez savoir combien a coûté aux contribuables, la petite mondanité qu’ a organisé Monsieur Veunac en 2017, dans la salle des ambassadeurs de Biarritz, pour « saluer » la publication du livre de Monsieur Didier Borotra, déjà condamné par la justice française- ne parlons pas des condamnations infligées par le tribunal administratif de Pau, à cet élu peu exemplaire, qui devraient être rendues publiques, car on a le droit de savoir à cet égard- Cette soirée, organisée aux frais des contribuables est un vrai scandale, dont on devrait reparler pendant la campagne électorale. Combien a coûté aux contribuables cette soirée ? On a le droit de le savoir. Mais si vous allez à la mairie de Biarritz, questionner quelques guichets, on vous incite à aller vous faire pendre ailleurs. Je ne sais pas si Monsieur Viollier en sait plus que moi, sur cette grave dépense. Monsieur Brisson, qui était présent à la petite fête, sait, mais ne dira rien…..La colère gronde…..Monsieur Saury, ami revendiqué publiquement de l’ami des deux maires , comment dire, sans utiliser des mots, qui fâchent comme corrompus ou malhonnêtes, des maires qui malmènent la loi française, était peut-être présent à cette soirée brissonnante, peut nous en dire plus ? On est tout ouï.

    • Là pour le coup, Monsieur, je ne vous autorise pas. « Ami revendiqué publiquement de l’ami… ». Mes amitiés ne regardent que moi et vous ne les connaissez pas. Et je vais où je veux quand je veux sans avoir à rendre compte à qui que ce soit. Votre délire vous égare totalement

  7. Monsieur HUSSON, seriez vous victime du syndrome de persécution ? Il faut vous calmer et faire la part des choses. Monsieur SAURY que je ne connais pas, n a aucun compte à nous rendre sur ses fréquentations et heureusement !! Laissez vivre ce blog avec l esprit qui l anime jusqu’à ce jour !! Du viril mais toujours honnête !!

Répondre à Jacques Saury Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s