Élus ordinaires d’une ville ordinaire…

Le G7 nous prouve une fois de plus que la majorité ne marche vraiment pas au super (Chronique publiée dans Mediabask, le 8 août).

Les penseurs de la majorité sont déjà concentrés sur le mandat suivant. Ils sont tellement préoccupés des Biarrots qu’il serait vraiment dommage de se passer d’eux dans le futur.

Quand vous les croisez, ils vous expliquent qu’ils ont accepté un mandat par passion de la vie publique et sens exacerbé de l’intérêt général. Et si d’aventure, ils se représentent en 2020, c’est bien entendu parce qu’ils ont cédé à la pression affectueuse de leurs amis et non parce qu’ils y trouvent leur compte.

Imaginons maintenant une ville de la côte basque sur le point d’accueillir un grand sommet international. Le débat n’est pas de savoir si l’initiative est judicieuse ou non, même s’il y aurait beaucoup à dire sur le sujet. Mais dans une ville ordinaire, avec des élus ordinaires, chacun en fonction de sa délégation se préoccuperait de savoir comment les personnes âgées résidant en centre-ville vont pouvoir traverser cet événement sans trop de dommage. Quelques emplois jeunes, dûment badgés, sembleraient particulièrement indiqués, dans cette cité balnéaire où la moyenne d’âge flirte avec les soixante ans, pour recenser les esseulés et voir les menus services à leur rendre pendant le G7.

En effet, au vu des contraintes multipliées à plaisir par l’État pour la venue des grands de ce monde, il n’est pas du tout sûr que le ravitaillement et les tâches quotidiennes puissent se dérouler normalement. Un exemple parmi d’autres ? L’Agglomération annonce que pendant quinze jours, du 19 août au 2 septembre, toutes les poubelles situées dans la zone rouge de la Ville seront neutralisées et inutilisables et que les ordures ménagères devront être portées en zone bleue. À pied, puisque les voitures seront interdites. Sachant que les côtes sont raides à Biarritz, ils vont devenir musclés nos papis et mamies si pendant quinze jours ils doivent faire une grimpette quotidienne pour se délester de leurs déchets ! Et émaciés, puisqu’ils ne sont pas sûrs de pouvoir trouver à se ravitailler.

Évidemment, aucun de ces élus beaux parleurs n’a consacré une seconde de son temps si précieux pour imaginer un dispositif facilitant la vie des plus nécessiteux. On offre aux séquestrés le spectacle de Macron, Trump et Veunac paradant dans une ville déserte et ils oseraient se plaindre ! Un spectacle que les manants ne pourront d’ailleurs voir qu’à la télé puisqu’il sera interdit de se mettre aux fenêtres. Nos élus de la majorité à Biarritz, vous l’avez compris, ne sont pas ordinaires et ils n’ont pas de temps à consacrer à des tâches aussi triviales. Ils sont déjà tellement ivres d’eux-mêmes, tellement occupés à se demander s’ils réussiront à obtenir un selfie avec Macron ou une risette de Brigitte, qu’ils ne vont pas s’encombrer l’esprit avec des gens qui n’avaient qu’à se mettre au vert comme la majorité. Heureusement qu’un élu de l’opposition, même pas candidat en 2020, François Amigorena, a eu la bonne idée de créer une page Facebook « Entraide G7 » pour tenter de limiter les dégâts. Même s’il n’a pas les moyens de la majorité à sa disposition.

Car ainsi va désormais notre démocratie : pendant que certains festoieront au Palais, d’autres se contenteront de la série « Poubelle la vie ! »

8 réflexions sur “Élus ordinaires d’une ville ordinaire…

  1. Il existe des solutions simples et gratuites et tu ne veux pas les voir, quel mauvais esprit : les vieux du centre n’ont qu’à recycler leurs déchets en les mangeant Jean-Yves !

    Enfin stp n’oublie pas que pour s’occuper des autres, encore faudrait-il que les élus de la majorité municipale aient du temps disponible !

    Les jours n’ayant que 24 heures et nos élus de la majorité municipale s’occupant d’abord d’eux et de leurs intérêts personnels, reconnait stp que ce serait vraiment abuser que de leur demander de s’occuper des problèmes de la population locale en plus des leurs !

    L’esprit du Modem de la Macronie c’est se prendre en main, c’est traverser la rue, c’est mettre un costume, 1ers de cordée ! Il faut se bouger que diable, on dépense un pognon de dingue et….

    bon j’arrête là, je vais vomir.

  2. J’ai même entendu un membre imminent dire qu’à Biarritz on n’a plus besoin de la population locale. La ville peut prospérer juste avec ses visiteurs touristes ou congressistes. Les Halles n’ont plus besoin de biarrots pour faire leurs courses alors on met le prix du stationnement au plus élevé. Un G7 qui affiche la carte de l’ultraliberalisme Avec un Trump raciste ,arrogant et insultant. Au moins avec Barak Obama ç’eut été autrement.

    • C’est exactement ça on est arrivés à un point où ils aimeraient que les Biarrots disparaissent et que la ville devienne un complexe touristique géant.
      Et par ailleurs il n’y aura pas que Trump parmi les affreux il y aura son jumeau Boris Johnson et Salvini 😤

      • Salvini, Trump, Johnson : cela va plaire à notre représentant F-Haine local qui doit avoir une méga érection à l’idée qu’ils marchent dans les pas d’Himmler !

  3. Les centre de Biarritz sera bientôt le plus grand carré VIP du monde, et pas n’importe quel carré VIP, celui de la prise de conscience mondiale et urgente, de l’urgence de stopper debout sur le frein un système destructeur, pour l’environnement, les océans, le climat, les femmes, etc.

    Ont-ils oublié les ancien.ne.s ?

    La world cup de la plus cynique des déclarations, (sur je l’espère un horizon chargé d’orages) , et nos élus en lécheront les tapis de sol piétinés , s’énivrant des quelques postillons offerts par les 7.

    L’élixir du pouvoir suprême, un shoot de narcisse pure.

    C’est pas tous les jours qu’on atteint le pic de la hype de l’enfumage, qu’on peut y participer, la caresser, y jouir, le but d’une vie d’engagement sincère, la récompense de tant de sacrifices et de labeur au service du bien commun, le sommet d’une carrière.

    Ils en seront transformés pour longtemps, pour toujours. Et reviendront nous délivrer certainement quelque message d’espérance.

    Mais la descente sera rude, Nous saurons leur rappeler leurs lacunes indignes quant à leurs devoirs essentiels. Sans parole. Juste un vote.

  4. Bonjour,
    Les jupitériens locaux sans doute émoustillés par ce super événement ne savent plus quoi faire…..Cela me fait penser d’ailleurs au grizzli à la cravate rouge qui s’est permis d’épousseter la veste de Jupiter …L’ours mal léché aurait-il osé faire cela avec certains de nos anciens présidents?? ,sans prendre le risque de ce faire décoiffer voire même se prendre une torgnole??

    • Ouh la la,il va falloir que mr Viollier nous fournisse le décodeur pour comprendre certains commentaires !???
      Comme aurait dit mon défunt beau-père :
      « C’est clair comme du jus de prunes »

      Bon,j’espère que vous m’avez compris..

Répondre à NathB Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s