L’HUMEUR DU DOCTEUR OUALAM (3)

La reproduction de ces dessins nécessite l’accord préalable de l’auteur. Il est fort aimable, vous avez de grandes chances qu’il vous l’accorde en lui écrivant à :

docteuroualam@gmail.com

14 réflexions sur “L’HUMEUR DU DOCTEUR OUALAM (3)

  1. C’est amusant, et bravo à l’artiste. Le banc G7 est drôle, avec son basque mal assis…
    Savoir où poser son c… est de la plus grande importance

  2. Le banc solaire est-il une spéciale dédicace pour notre élu ecologreenwaché?
    Il lui manque le vélo et le catogan non ????

  3. Bravo pour ces traits d’humour dignes de Manzana et Patxaran

    Je note la nécessité, que je ne saurais aucunement contester, d’autorisation pour reproduire. Je suppose qu’elle s’applique à un simple « relais » sur réseau social en cliquant ici sur le bouton correspondant?
    J’ai observé que la relation entre droits d’auteur (« copyright »), réseaux sociaux et blogs donnait lieu à des pratiques désordonnées, comme toujours dans l’univers numérique, et je ne sais trop si cette relation est claire dans la Loi ou la jurisprudence.
    En matière de photos (pas exactement de même nature que des dessins originaux), j’ai vu sur certains sites que des dispositifs techniques pouvaient interdire leur copie.
    Une photo de prpfessionnel figurant sur un blog en libre accès public peut-elle être utilisée sans autorisation de son auteur?
    Si elle a déjà été relayée par un internaute sur Facebook ou Twitter, un simple « partage » est-il légal sans formalité ni coût?
    Je connais au moins un photographe professionnel qui, en pareil cas, écrit sur Messenger au « partageur » pour lui indiquer qu’il entend lui facturer 150 € HT pou une photo………Est-il légitime?
    Ce n’est pas un scoop, le net est un espace de liberté qui a généré un monde de voyous. Voir les Gafa, l’économie de prédation des AirBnB autres.
    Versus les Cassandre de la réglementation, il faut bien que les internautes soient au clair sur leurs droits et devoirs…

    • Jacques-André,

      Tout à fait d’accord avec ton analyse sur le flou artistique qui règne sur le net autour de la propriété intellectuelle. Je crois qu’avec le temps tout cela va se réguler.
      Dans le cas du docteur Oualam qui avait envie de dessiner sur l’actualité et qui envoie gratuitement ses dessins à Bisque, Bisque, Basque!, je trouve tout à fait normal qu’il garde le contrôle des images qu’il produit. Il a déjà été sollicité et a immédiatement donné son accord mais veut savoir, ce qui est logique, où atterrissent ses dessins. Tu imagines si l’armée ou les anti-mariages pour tous avaient récupéré des dessins de Cabu sans son autorisation?

      • Peut-être que cela leur aurait été d’une grande utilité en matière d’ouverture d’esprit, peut-être :-))

  4. Bravo Oualam et merci pour ce partage de dessins !!!
    Sinon je remarque que VieuMac n’a pas bronché de tout le mois d’août sur twitter.
    Pourtant, il a du s’en mettre plein les fouilles en organisant plein de rencontres entre des jeunes policiers et des riches mamies. Comme quoi tous les commerces n’ont pas été perdants pendants ce G7 ;-))))))))
    « Toute ressemblance avec des personnes existantes ou ayant existé est purement fortuite. »

    • Biarritz est suffisamment abîmée pour que vous n’en rajoutiez pas dans le ragoûtant…
      On dirait un vieux tripot de Macao

  5. J’espère que le docteur dessinateur va nous pondre un dessin, à la hauteur de l’événement que je viens d’apprendre par Facebook, par la page de Monsieur Saury. Celui-ci, annonçant que Monsieur Didier Borotra est blanchi en appel dit  » Le juge applique le droit et ne prend pas en compte la rumeur ». J’ai voulu faire le commentaire que je fais ici, car on peut y exprimer ses opinions, mais Monsieur Saury, qui est ami de Brisson, qui est ami de Didier Borotra et ami de Michel Veunac, m’a coupé le micro. Le juge n’a sans doute pas eu les moyens de sanctionner une faute réelle de l’ancien maire. Car un contrat public, et ce n’est pas une rumeur, mais un fait, est bien attribué à la fille de Didier Borotra en 2013- 35 000 euros- comme un contrat public- 75 000 euros- est bien attribué en 2016 par Monsieur Michel Veunac au fils de Monsieur Didier Borotra. La décision du juge, n’efface pas les abus de pouvoir de Didier Borotra. Elle s’explique sans doute, par des questions de procédure qui dépassent le commun des mortels. En tout état de cause, cela donne l’impression que notre société laisse faire les abus. Et ce n »est pas bon pour l’ordre public…..L’Etat doit donner des moyens aux juges afin de diminuer la longueur des procédures.Les gens ont soif de justice, et quand ils sentent qu’elle n’est pas rendue, tout est possible……Quant à Monsieur Saury…….

  6. Le nouveau monde se comporte tout comme l’ancien , là où le potin mondain fait grand bruit , l’exemple ne vient donc plus d’en haut , les caprices d’enfants gâtés se multiplient et les donneurs de leçon dont le peuple ne peut se satisfaire règnent en maîtres jusqu’à s’entredéchirer au détriment de celles et ceux qui en subissent toutes les conséquences.

    Crise de l’exécutif , pensez donc ? Tout va bien pour autant;
    En Macronie « TOUT EST PERMIS » !

  7. Générosité du G7

    Politiques spectacles

    Démocraties en otages

    Bonnes tenues des premières dames

    Distribution de fonds publics aux sinistrés de BIARRITZ ;;;;;

    Et ca continue encore et encore …..

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s