L’arrêté bancal de Veunac fait marrer la France entière

Le maire de Biarritz a voulu jouer au con finement. Résultat, il a provoqué un éclat de rire général avec son interdiction de s’asseoir sur les bancs !

Quand on est maire sortant, qu’on finit cinquième au premier tour avec 12,21% des suffrages exprimés, on rase en général les murs. Mais ce n’est pas le cas de Notre-encore-maire-que-le-monde-entier-nous-envie. Peureusement confiné chez lui pour cause de grand âge, tandis que le directeur des services, Christophe Landrin, se tape tout le travail à la mairie (On ne sait pas s’ils ont échangé leurs émoluments), Michel Veunac, miraculeusement prolongé par la grâce du coronavirus, frétille d’aise en suivant l’actualité.  Persuadé qu’il a encore ses chances, malgré la claque que lui ont infligée les Biarrots, il cherche à galvaniser ses maigres troupes en leur promettant une victoire éclatante pour le cas où, le premier tour annulé, les Biarrots devraient voter par deux fois. « Les personnes âgées, par peur de la maladie, ne sont pas venues voter (Affirmation qui ne correspond nullement à mes observations), ose Mimi-la-Science avec un bel optimisme. Il faut juste mettre plus en avant Jean-Baptiste Lemoyne et on va gagner largement cette future élection » Pas de doute, quand on a des « perdreaux de l’année » comme Patrick Destizon, Louis Vial ou Jocelyne Castaignède dans sa liste, il y a de quoi impressionner les foules.

Visio-conférence burlesque

Reste maintenant à exister et à montrer aux Biarrots ébahis qui est le boss. Quand Michel Veunac a appris que le préfet refusait la démission de Guillaume Barucq car l’État a besoin de médecins élus, et que ce dernier venait régler les dossiers tous les jours à la mairie, notre septuagénaire à écharpe tricolore s’est enfin décidé à sortir de sa tanière et à présenter le bout de son masque à la mairie. Avant, miracle de la technologie pour quelqu’un qui n’a jamais dépassé le stade du Minitel, d’organiser des visio-conférences avec tout son conseil. La première a eu lieu le jeudi 2 avril et la deuxième ce vendredi 10 avril. Et à chaque fois, le seul message essentiel de Veunac a été de réaffirmer qu’il était le maire en exercice. Un maire qui fait toujours autant preuve de désinvolture avec son équipe. Ce matin, il était question de budget et les élus ont reçu un document… hier soir. Comment travailler sérieusement dans ces conditions, sachant que la réunion a été bouclée en une heure et quinze minutes ? « Une fois de plus, c’était nul de chez nul » résume un des participants.

Veunac cherche à faire parler de lui et se rate

Comme cette visio-conférence est assez loin des préoccupations quotidiennes des Biarrots, Veunac a recherché la semaine dernière une idée forte, susceptible dans le cas d’une future élection, de lui attirer les bonnes grâces des politiques et des habitants. Et on le sait depuis six ans, trouver une idée originale n’est pas toujours le point fort de notre actuel maire. Lundi 7 avril, Veunac est enfin visité par la grâce et dans une lettre publique aux Biarrots, il annonce qu’il prend un arrêté interdisant aux gens de s’asseoir plus de deux minutes sur les bancs de la Ville.

Le succès de la mesure va aller au-delà de toutes les espérances de Michel Veunac.  La France entière se gausse de Biarritz et de la trouvaille du maire. Après le maire de Sanary, qui avait cru bon d’interdire les sorties à plus de … dix mètres de son domicile, la France, qui a bien besoin de rire en ce moment, s’est longuement payé la tête de notre édile. BFM TV, mais aussi Le Parisien, Le Point, Ouest-France, Le Figaro et même L’Équipe y sont allés de leur article moqueur. Même déchaînement sur Twitter et les réseaux sociaux.

Le ridicule a été tel que le maire a été obligé de plaider « la maladresse » et d’annuler son arrêté bancal. Mais bien évidemment, Veunac est un grand incompris et ce n’est pas tout à fait sa faute si les Français se sont focalisés sur « une phrase de deux lignes dans une lettre de cinq pages », alors que « cet arrêté est moins sévère que les mesures nationales ».

Les Biarrots, pour leur part, n’ont guère apprécié d’être une fois de plus, grâce à leur maire, la risée de tout le pays.

Dis, Michel, la prochaine fois que tu as une idée de génie comme celle-là, tu ne pourrais pas la soumettre au… banc d’essai ?

 

 

 

9 réflexions sur “L’arrêté bancal de Veunac fait marrer la France entière

  1. Je ne suis pas biarrot, c’est sans doute pourquoi Michel Veunac et ses pétulances vont beaucoup me manquer !

  2. Je ne devrais peut être pas, mais mon ancienneté d’insti’ m’autorise…Tout cela pour te dire que je te lis avec autant de plaisir (pas tout, ou alors en plusieurs épisodes) …Même si tu es Pro-Biarrot …

    Persuadé qu’il a encore ses chances, malgré la claque que lui ont infligé les …( infligée : la claque)

    Michel DARRIET

    • Je ne suis pas instituteur, mais j’écris « peut-être », je mets un espace derrière les trois points, en revanche je n’en mets pas devant, j’écris pro sans majuscule et j’évite d’écrire mon nom en lettres capitales, ça fait prétentieux. :))

  3. Il porte sa nullité probante en bandoulière. Bannir de Biarritz ce bandit sans Ray-ban est un vœu bandant pour ceux qui le peuvent encore, et pour ceux qui rêvent d’y planter leurs banderilles, au rythme des bandas, la bannière est prête à être levée, Notre ville ne sera plus la banque de cette banane.

  4. Bonjour,
    Notre-encore-maire-que-le-monde-entier-nous-envie,peut toujours rêver à une annulation du premier tour vu le nombre de CM élus …..

    30 000 maires élus dès le premier tour
    http://www.lagazettedescommunes.com › abstention-elus-du-1er-tour-triang…
    16 mars 2020 – 44,6% de participation ; plus d’électeurs dans les plus petites communes. Participation aux élections municipales et communautaires de 2020 en …

  5. Venant de notre cher Maire rien ne m’étonne ! Bêtisier de Biarritz ! Vous connaissez ? Mdr 😅😄 ! Françoise de Biarritz

  6. Autre sortie pathétique sur sa page facebook, celle de G BARRUCQ. En effet, son combat à lui en cette période est de pouvoir revenir sur la plage, s y baigner, surfer, se balader. Il fait confiance au civisme de ces privilégiés, pour respecter tous les gestes barrières… D autres de ses collègues ont choisi d autres combats, aller donner un coup de main en région parisienne ou dans l est de la France par exemple. Bisounours un jour, bisounours toujours !!!

  7. Il fait rire tout le monde avec ses idées à la Veunac… Son côté déphasé dont se moquent les gens, il n’y a que les Biarrots qui ne rigolent plus… et depuis longtemps !

Répondre à jp Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s