Bibi Fricotin « boit l’obstacle »

Iconoclaste rédacteur en chef du « Panier à salades » et accessoirement président de RamDam 64-40, Michel Gellato nous adresse un souvenir d’enfance.

Je ne me souviens plus de ce que faisait Bibi Fricotin dans ce désert, mais l’expression « boit l’obstacle », que l’on est obligé de prononcer en ondoyant des lèvres, sonnait à mes oreilles comme une formule magique. Je m’épanouissais devant cette couverture relisant sans cesse « boit l’obstacle » « boit l’obstacle ».

J’avais complètement déconnecté ce « boit l’obstacle » des aventures de Bibi et de son copain africain Razibus Zouzou.  L’expression inspirait une aventure à elle toute seule, tout comme le nom de « Shéhérazade », l’héroïne des mille et une nuits (magnifique livre que l’on m’avait offert à la même époque) ne pouvait évoquer qu’une femme ensorcelante, enivrante, quasi surnaturelle, sans même avoir à parcourir une seule page des mille et une nuits.

Si je n’ai conservé que le souvenir de « boit l’obstacle » j’ai précieusement fait suivre dans tous mes déménagements les « Mille et une nuits » tant les images, d’une simplicité pour moi surnaturelle, m’ont fasciné (et me fascinent toujours)

Michel GELLATO

Pour ceux qui ont besoin de réactualiser leurs connaissances : https://booknode.com/bibi_fricotin_n4_bibi_fricotin_boit_l_obstacle_095376

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s