Biarritz croit à nouveau au Père Noël

La mairie vient de prendre une sage décision en rendant son traîneau lumineux au Père Noël Robert Rabagny.

Robert Rabagny, lors de son ultime tournée de Père Noël, en 2013.

Savez-vous pourquoi les Biarrots sont les Français qui se font le moins de souci pour les prochaines fêtes de Noël ? Alors qu’il faut tirer au sort les cinq personnes qui partageront notre repas le 25 décembre, envisager de faire manger papy et mamie à la cuisine et pourquoi pas la grande-tante dans la salle de bains, les habitants de Biarritz vont pousser un vrai soupir de soulagement en apprenant qu’une des traditions qui leur est particulièrement chère et qui a souvent fait briller leurs yeux d’enfants va être rétablie.

C’est en 1987 que l’infatigable animateur Rabagny a eu l’idée d’enfiler pour une journée la houppelande du Père Noël. Surpris par le succès rencontré, il récidive pour deux jours en 1988. Avant de se décider à sillonner la ville dans ses moindres ruelles pendant quatre jours d’affilée, conscient de la joie qu’il amène partout avec lui. Ce que Robert Rabagny raconte dans sa biographie « Monsieur Biarritz Bonheur » dans un chapitre intitulé « Quatre fois plus bosseur que le Père Noël ».

Si le Père Noël Rabagny a laissé un tel souvenir dans le cœur des Biarrots c’est aussi et surtout parce qu’il a toujours été le Père Noël de tous, n’hésitant pas à se déplacer dans un endroit éloigné pour arracher un sourire à une personne malade, à rendre visite à un camp de gens du voyage ou à stationner devant la prison de Bayonne, la fameuse Villa chagrin, pour saluer un copain en difficulté passagère. « Je suis heureux quand je vois les gens heureux » raconte avec un certain détachement Robert Rabagny, comme si tout le monde était capable d’en faire autant que lui.

Malgré les embûches que lui ont souvent tendu des élus jaloux de son succès, Robert a continué, vaille que vaille et bénévolement, à enchanter petits et grands jusqu’en 2013. Avant que son éviction houleuse de la mairie en 2014 par Mimi-la-Malice et Beria-Claverie, ne le conduise à passer Noël en maison de repos.

Depuis sept ans, les vieux Biarrots s’étonnaient de voir un Père Noël appointé et ne quittant pas le petit périmètre doré du centre-ville, remplacer celui qu’ils ont tant aimé.

Maïder Arostéguy avait promis de mettre fin à cette incongruité si elle était élue. Elle tient promesse en donnant carte blanche à Robert Rabagny pour ressusciter l’émotion d’antan. Le Père Noël est ravi de ce soutien : « La mairie m’aide beaucoup plus que les autres années. Tous les services de la Ville sont mobilisés pour me donner un coup de main, que ce soit l’éclairage, l’animation ou la méconique et je les en remercie. »

Alors que les animations de Noël vont se compter au compte-gouttes en France, voilà une perspective qui a de quoi nous rendre un peu moins pesant l’actuel confinement. À partir du samedi 19 décembre et jusqu’à Noël, le Père Noël va démarrer son périple chaque jour de la place Clémenceau à 17h30 : « Pour éviter les attroupements à cause du Covid, je ne ferai que passer. De 17h 30 à 20 heures, je ferai le tour de tous les quartiers commerçants de Biarritz. Ensuite, à partir de 20 heures, comme il n’y a évidemment pas de couvre-feu pour le Père Noël, je vais aller voir tout le monde, y compris dans les quartiers les plus reculés de Biarritz. Et je ne m’interdirai pas d’aller aussi faire un petit tour hors les murs pour saluer tous ceux que la présence du Père Noël réconfortera ».

Le rouge et blanc est toujours allé à merveille à Robert Rabagny, qu’il soit déguisé en Géronimo, l’indien inconditionnel du BO, ou en Père Noël.  « Monsieur Biarritz bonheur » sillonnant à nouveau les rues de la ville sur son char lumineux et c’est tout l’avenir qui nous paraît soudain moins sombre.

3 réflexions sur “Biarritz croit à nouveau au Père Noël

  1. Tu peux toujours courir pour que je me fasse encuisiner ! Quant aux 5 autres personnes, elles ne seront pas tirées au sort, mais choisies, a recommandé le Dr Oualam… Je suivrai son conseil, ils n’ont qu’à bien se tenir !
    Quant à Robert, justice lui est rendue et c’est très bien, pour lui comme pour nous.
    Toi et moi choisissons ce que nous mettons en avant de l’action de madame le Maire et c’est très bien. À nos lecteurs de se faire leur idée 😉
    https://biarritzmania.com/2020/12/18/les-bombes-de-la-culture-2/

  2. Ça, c’est très sympa !
    Hâte de l’entendre de loin, s’approcher, s’éloigner, et guetter s’il va passer devant chez moi !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s