Manzana et Patxaran sans le GIGN

page 45 Opération jambonReprenant la grande tradition des étapes pyrénéennes, Manzana et Patxaran n’hésitent pas à dévaler à vélo le col d’Ispéguy, à la poursuite de l’infâme Gaiztoa et de l’escroc à la petite semaine Hubert Vindemess. Mais contrairement aux coureurs du Tour de France, ils n’auront pas besoin au cours de cette « Opération jambon » du secours du GIGN et vont très bien se débrouiller seuls. Il est vrai aussi, que lorsqu’on compte au nombre de ses amis Géronimo, Pottoka et l’ancien rugbyman Soso Puleoto, on n’a vraiment pas grand-chose à craindre !

Et dès samedi prochain, les deux policiers entament leur tournée basque et se feront un plaisir de vous offrir un dessin personnalisé et une dédicace de ce tome 3 de leurs aventures.

 

Les prochaines signatures :Scan amis Patxaran

 Samedi 28 mai, librairie Darrigade à Biarritz de 10h30 à 12h30

 Samedi 4 juin, centre Leclerc Anglet de 14h à 17 h.

 Samedi 11 juin, librairie Louis XIV à Saint-Jean-de-luz de 11h à 13h

 Dimanche 12 juin, maison de la presse à Ascain, de 10h à 12 h.

 

Encore eux !

Couv_Manzana3 (2)« Opération jambon« , tel est le nom de code de cette nouvelle aventure. L’infâme Gaiztoa, après avoir raté son trafic de drogue à grande échelle, après avoir échoué à bétonner la Côte basque, va tout faire pour gagner un maximum d’argent en écoulant un jambon chimique et grossièrement imité. Ceux qui le goûtent tombent malades et ils sont suffisamment nombreux pour qu’un début de panique ébranle le Pays basque français.

Voilà donc nos deux policiers Patxaran et Manzana à nouveau mobilisés, prêts à tout pour défendre ce joyau de la gastronomie basque. Au cours de cette enquête, qui les conduira à Biarritz, Bayonne, Anglet, mais aussi aux Aldudes, à Baigorri et à Pasaia, ils pourront compter sur l’aide décisive de Géronimo, de Pottoka, et aussi de l’ancien pilier du BO Soso Puleoto.

Ce troisième tome des aventures de Manzana et Patxaran sera en vente dès la semaine prochaine… Et les dessins sont toujours de Pierre George.

 

p023

Comme c’est curieux, Pasaia, avec ses drapeaux basques à toutes les fenêtres, semble beaucoup plus plaire à Patxaran qu’à Manzana…

p056

Non, vous ne rêvez pas : Patxaran a accepté d’enfiler le maillot rouge et blanc des anciens du BO pour jouer aux côtés de Soso Puleoto.

Des livres et des vivres pour Patxaran et Manzana

Patxaran à Paris 001Ah ça, quand ils partent en villégiature trois jours à Paris, Patxaran et Manzana n’ont pas tout à fait la même façon de faire leurs bagages! Dans la valise du policier biarrot Manzana, tout a été soigneusement plié par maman. Qui a rajouté sur le dessus un gros paquet d’écharpes et de mitaines tricotées par ses soins pour les petites sœurs de Notre-Dame de la Visitation, qui vont loger et surveiller le fiston pendant son séjour, pour éviter les tentations diaboliques de la capitale. Manzana a pourtant bien prévu de s’échapper du côté de Saint-Germain-des Prés, pour regarder de près comment s’habillent les Parisiens, dont l’élégance le fascine.

Dans le fourre-tout du bayonnais Patxaran, un polo informe et surtout du jambon, du saucisson, du fromage de brebis et quelques bouteilles d’Irouléguy, qui vont tintinnabuler délicieusement pendant tout le trajet en TGV. Les « collègues », en pénitence à Paris pour quelques longues années ont déjà prévu d’héberger Patxi et savent qu’il n’est pas homme à faire le voyage à vide. « On ne sait jamais avec ces Parisiens. Il est plus prudent d’amener son manger » a bougonné le policier bayonnais.

Patxaran à Paris 003Contents ou pas, les deux policiers qui se supportent mal (obliger un policier bayonnais à enquêter avec un Biarrot ne devrait pas être permis par la constitution!) vont pourtant devoir faire séance de dédicaces communes au Salon du Livre de Paris, les samedi 21 et dimanche 22 mars de 14 à 18 heures et plus, si une clientèle enamourée souhaite découvrir leurs aventures. Patxaran est furieux à l’idée de ne pas voir en direct  le match du XV de France contre l’Angleterre, même s’il estime que les Bleus auraient bien besoin d’un coup de patxaran, voire de manzana dans les vestiaires,  pour retrouver un peu de témérité sur le terrain.

Présents au stand de la maison d’édition Atlantica (P155), ils vous raconteront avec plaisir comment ils ont réussi à déjouer le kidnapping des mascottes du BO et de l’Aviron, Pottoka et Géronimo, et évité au Pays basque des explosions en série. Vous êtes natifs du Pays basque, exilés à Paris, ou vous aimez venir en vacances dans la région, pas de doute, vous allez adorer découvrir les aventures de nos deux frères ennemis!

L’abus de BD n’a jamais nui à la santé…

dédicace Carrefour 01

Pottoka, qui était le héros avec Géronimo de la première bande dessinée, a promis de venir poser un sabot au magasin Carrefour BAB2.

Manzana et Patxaran, depuis qu’ils ont empêché – momentanément au moins ! – le Pays basque d’être sauvagement bétonné par l’infâme Gaiztoa, sont très sollicités. Koudjarnac, le maire de Biarritz, et Etchepagaille, son homologue bayonnais, voulaient leur décerner la médaille de leurs villes, mais les deux policiers ont poliment refusé, lassés qu’ils sont de ces politiques prêts à tout pour être sur la photo (Voir l’épisode final de « C’est de la bombe !»). Le Biarrot et le Bayonnais ont décidé de se consacrer à leurs amis et à la douceur de vivre au Pays basque, même s’ils sont obligés de faire des heures supplémentaires pour voir tout le monde.

C’est ainsi qu’ils vont dédicacer leurs aventures, samedi matin, au Carrefour du BAB2, et retrouver leur copain Pottoka, qui avait été pris en otage par Gaiztoa. L’après-midi, ils ont rendez-vous avec le meilleur chasseur de palombes de tout le sud-ouest, qui est aussi responsable du rayon BD de l’espace Leclerc. La semaine suivante verra les deux compères, qui affirment se détester même si personne n’en croit mot, du côté de Hendaye, de Saint-Jean-de-Luz et de Saint-Palais…

…Heureusement, l’abus de bandes dessinées n’a jamais nui gravement à la santé !

 

Le programme :

Samedi 13 décembre, de 10h à 12h : magasin Carrefour BAB2, Anglet.

Samedi 13 décembre, de 14h30 à 17h : Espace culturel du centre Leclerc, Anglet.

Samedi 20 décembre, de 10h à 12h : Libraire Les Hamacs, Hendaye.

Samedi 20 décembre, de 16h à 18h : Libraire Louis XIV, Saint-Jean-de-Luz.

Dimanche 21 décembre, de 16h à 18h : Librairie Darrigade, Biarritz.

Mardi 23 décembre, de 9h30 à 12h30 : Maison de la presse Saint-Palais.

Patxaran rugby 002

Un entraînement de l’Aviron bayonnais, vu par Pierre George. Qui pourrait lui expliquer que ça ne se passe pas tout à fait comme cela?

 

Les revoilà !

C'est de la bombe couvertureLe ministère de l’Intérieur est formel : malgré l’antipathie qu’ils éprouvent l’un pour l’autre, Patxaran, le rugueux inspecteur de police bayonnais et Manzana, le Biarrot réservé, doivent à nouveau faire enquête commune, car les belles villas, à Bayonne comme à Biarritz, commencent à sauter à la vitesse à laquelle un festayre confirmé engloutit les verres de vin. Et comme d’habitude avec nos deux lascars, ça déménage ! Des recoins cachés de la Rhune au château d’Ilbarritz, de Saint-Jean-de-Luz aux arènes de Bayonne, les policiers vont traquer les petits malins qui aimeraient tellement bétonner le Pays basque…

En vente dans toutes les librairies à partir du mardi 25 novembre 2014.- 52 pages, 15 €

Et comme dans le premier tome des « Aventures de Manzana et Patxaran« , Pierre George s’est régalé à dessiner Bayonne, Biarritz et le Pays basque!

C'est de la bombe BiarritzC'est de la bombe Bayonne

Manzana et Patxaran toujours aussi courtisés !

???????????????????????????????Tout le monde les veut, tout le monde les demande et nos deux policiers sont obligés d’aller discrètement boire des verres ensemble du côté de Saint-Palais pour avoir un peu de tranquillité, avant que le méchant Gaiztoa ne vienne les narguer à nouveau. Évidemment, cette semaine, Patxaran, le policier bayonnais, n’a pas raté son copain biarrot Manzana. Auparavant les Bayonnais se battaient contre les Biarrots sur les terrains de rugby. Maintenant, les Biarrots n’ont même plus besoin des Bayonnais pour échanger des marrons, comme nous l’apprend Sud Ouest : Lakafia et Harinordoquy, qui portent le même maillot rouge et blanc, en sont venus aux mains, lors d’un entraînement à Aguilera.

Le reportage que TVPI a consacré, début janvier, à Manzana et Patxaran a encore accru la notoriété des deux policiers. Pour ceux qui auraient loupé cette vidéo de six minutes, vous pouvez toujours la retrouver en suivant ce lien.

http://www.youtube.com/watch?v=fW4jcDX3fao

Les librairies sont désormais correctement achalandées et vous devriez pouvoir trouver sans difficultés l’album de leurs aventures.

Si vous souhaitez vous faire dédicacer ce livre, rappelons que Pierre George et Jean-Yves Viollier seront disponibles :

Le samedi 25 janvier, à la FNAC de Bayonne de 15h à 17h, avant de filer voir la rencontre de Top 14 Aviron-Clermont.

Le mercredi 12 février à partir de 16h, à la grande poste de Biarritz.

Manzana et Patxaran dévalisés !

Manzana 001Et encore une boulette à mettre sur le compte de nos deux impayables ! Manzana, le flic biarrot, et Patxaran, le poulet bayonnais, ont tellement peur d’être vus ensemble, qu’ils ont profité des fêtes de Noël pour aller discrètement picoler du côté de Saint-Palais.

Il faut dire qu’ils avaient de quoi se réjouir, car toute la presse a salué leur exploit, de La Semaine du Pays basque (http://www.lasemainedupaysbasque.fr/2013/12/11/17561-mieux-que-l-aviron-et-le-bo-la-fusion-george-viollier) à Sud Ouest (http://www.sudouest.fr/2013/12/24/biarritz-la-bd-sur-l-aviron-et-le-bo-qui-fait-rire-le-bab-1411872-4018.php)  en passant par le blog Côte basque people (http://cotebasquepeople.blogs.sudouest.fr/archive/2013/12/10/la-bd-du-1013676.html). Même emballement du côté des radios, où on se dispute les deux policiers : NRJ Côte basque, France Bleu Manzana 002pays Basque et RTL2 Sud-Aquitaine les ont déjà accueillis et TVPI vient de tourner un sujet avec eux qui sera diffusé début janvier.

Tout ce tintamarre médiatique ne pouvait qu’agacer au plus haut point Gaiztoa, qui a dépêché ses sbires dans toutes les bonnes librairies du Pays basque pour rafler, au nez et à la barbe de tous ceux qui souhaitaient acheter Les aventures de Manzana et Patxaran, tous les albums disponibles. 25 déc 2013 033Sauf libraire particulièrement étourdi, plus un album ne peut être acheté pour le moment dans la région et les deux policiers sont assaillis de coups de téléphone d’amis, prêts à tout pour obtenir le si convoité récit.

Rassurez-vous, la maison Atlantica a de la ressource et, à l’image du Pays basque,  ne se laissera pas dicter sa loi par le méchant Gaiztoa. Un important retirage est en cours et début janvier, pour passer la gueule de bois d’après les fêtes, la lecture des aventures de Manzana et Patxaran sera idéale.

???????????????????????????????

Gaiztoa, dans le deuxième album ne rêve que de prendre sa revanche, mais heureusement le dessinateur Pierre George veille.