Le transfert à sensation de 2016

Baignade Anglet 01

Même quand il abandonne son costume d’indien, Géronimo-Rabagny ne peut s’empêcher d’ériger un tipi sur la plage des Sables d’Or.

Ce type est un génie de la fête, qui sème la joie et la bonne humeur partout où il passe. Biarritz-la-snob, a fait de Robert Rabagny un retraité forcé. Qu’à cela ne tienne! Comme notre indien défroqué a besoin de fédérer et d’entraîner, il s’est fort opportunément souvenu qu’il avait pignon sur rue, plage des Sables d’or, en organisant, avec l’aide des commerçants de la chambre d’amour, le bain du 1er janvier pour tous les téméraires, encombrés par les excès alimentaires de la veille.

Baignade Anglet 03

Le beau soleil présent sur la Cöte basque va encore faire des envieux…

Avec Robert, aucun détail n’est laissé au hasard : sono à fond les baffles en bord de plage, tables à même le sable avec chandeliers, seaux à champagne et flûtes, coup de canon et ruban symbolique pour le départ de la baignade. L’ancien maître-nageur a même prévu la participation des sauveteurs au cas où une vague trop forte mettrait en difficulté un nageur. Et comme le soleil avait décidé de faire une escale prolongée sur Anglet, ce sont plus d’une centaine de téméraires qui se sont jetés à l’eau devant les caméras de nombreuses télévisions,  sous les applaudissements d’un bon millier de spectateurs.

Rires, échanges avec des anonymes, retrouvailles : difficile de mieux commencer l’année. Et une question qui revient sans cesse : comment une ville comme Biarritz a pu laisser partir, au mercato d’hiver, un tel talent?

Baignade Anglet 06

Baignade Anglet 04